Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Carrelage de sol
    Carrelage de sol La Palud-sur-Verdon - en village
    Inscriptions & marques :
    Sur le carreau médian de la base est lisible l'inscription gravée :"RETUR[AT] / ESTIENI / BOMDIL
    Historique :
    Carreaux de terre émaillée, datant vraisemblablement du 17e siècle. En Haute-Provence,l'emploi de ce type de pavement était répandu ; on peut supposer une provenance locale. Deux noms figurent sur un commanditaire, P. Meinart. Ces carreaux trouvés dans l'église paroissiale Saint-Pons de Châteauneuf, "après le début de sa ruine" (les années 1960) sont désormais conservés dans le musée de la Maison des Gorges (château de La Palud-sur-Verdon).
    Référence documentaire :
    p.503-515 COLLIER, Raymond. La Haute-Provence monumentale et artistique. Digne: Imprimerie Louis
    Dénominations :
    carrelage de sol
    Représentations :
    Huit carreaux positionnés dans la diagonale du pavement sont ceints d'une bordure et d'une croix de Saint-André. Chacune de ces croix délimite quatre zones d'un même carreau dans laquelle est représentée une feuille de chêne (?). Au centre du pavement préside le profil d'un oiseau foulant à ces pattes un motif végétal. L'ensemble possède un bel effet de symétrie.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Pavement de 25 carreaux en argile fin, émaillé, formant damier : alternance de la couleur claire de l'argile, qui tire parfois vers le rouge, et de la couleur verte. Les carreaux beiges, disposés dans la diagonale du pavement reconstitué, sont gravés ainsi que le carreau beige médian de la base.
    Titre courant :
    Carrelage de sol
    Dimension :
    Carreaux approximativement de 10 cm de côté.
    États conservations :
    altération chromatique de la surface Œuvre déplacée et recomposée, fragile, ce carrelage présente des altérations de l'émail, ainsi la blancheur sous-jacente de l'argile se perçoit aisément, presque sur chaque carreau. L'état général reste correct au vu de l'ancienneté de l’œuvre.
    Origine :
    lieu de provenance Eglise paroissiale Saint-Pons La Palud-sur-Verdon - Châteauneuf-les-Moustiers
  • Église paroissiale Notre-Dame-de-Vauvert
    Église paroissiale Notre-Dame-de-Vauvert La Palud-sur-Verdon - place de l' Eglise - en village - Cadastre : 2014 C1 281 Église 2014 C1 280 Cimetière 1835 C1 292 Église 1835 C1 291 Cimetière
    Historique :
    Soustraite à la possession domaniale des Moustiers par bulle pontificale, l'église Notre-Dame-de -Vauvert dépend du chapitre cathédral de Riez depuis le 12e siècle et ce jusqu'à sa suppression, en 1801 des Demandolx datant du 17e siècle sert à l'heure actuelle de sacristie. Ce sont les deux seuls éléments restants antérieurs au 19e siècle : en effet, l'état très préoccupant de l'église nécessita la reconstruction de la nef et de l'abside entre 1867 et 1870.
    Référence documentaire :
    Visite pastorale et sentence episcopale de 1580, La Palud Procès-verbaux et sentences des visites pastorales de 1579 à 1617, évêché de Riez. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les Adjudication à titre de ferme de bâtiments nationaux appelés "la paroisse" et "Notre-Dame", sis à La Palud (24 germinal an III) Baux des domaines nationaux des communes des cantons de Digne (1792-an III). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 Q 58. de Riez, 1849. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 077 Visites pastorales de 1860 et 1866, La Palud Procès-verbaux des visites pastorales, évêché de Digne , doyennés des Mées, Mézel, La Motte, Moustiers, Noyers de 1845 à 1879. Archives départementales des Alpes-de Reconstruction de l'église paroissiale, 1866-1870 Travaux communaux. Commune de La Palud-sur-Verdon , 1866-1910. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 334.
    Représentations :
    Sur le tympan plein de la porte d'entrée est gravée l'inscription :" NOSTRA DOMINA DE VALLE VIRIDI ". Un écu à trois fasces et au chef chargé d'une main dextre appaumée orne la clé de voûte de la
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    de plan carré, une sacristie voutée d'ogives et une nef de six travées séparée d'un chevet pentagonal
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - place de l' Eglise - en village - Cadastre : 2014 C1 281 Église 2014 C1 280
    Titre courant :
    Église paroissiale Notre-Dame-de-Vauvert
    Vocables :
    Notre-Dame-de-Vauvert
    Texte libre :
    Historique détaillé Les premières mentions de l'église de La Palud sous le vocable Sainte-Marie apparaissent dans deux bulles pontificales de 1114 et 1227 : il s'agit de confirmer sa dépendance au chapitre cathédral et donc au diocèse de Riez. Elle est ainsi soustraite à la possession domaniale de la famille des Moustiers, certainement à l'occasion de l'accession à la prévôté de la cathédrale par Guillaume de Moustiers . Mentionnée également dans les pouillés de 1274 et 1351, l'église, actuellement sous le vocable Notre-Dame-de siècle. Le clocher de l'église paroissiale Notre-Dame-de-Vauvert s'apparente à celui de l'église voisine Notre-Dame-de-l'Assomption à Moustiers-Sainte-Marie : tous deux témoignent du premier art roman du 11e siècle avec un petit appareil cubique et des bandes lombardes retombant sur des pilastres. Le clocher de sur l'état des paroisses du milieu du 19e siècle, le curé de la Palud rapporte que, lors des guerres de religion, l'église paroissiale du village fut "renversée" par les protestants voisins de Rougon
    Illustration :
    Plan de masse d'après le plan cadastral de La Palud-sur-Verdon, 1835, feuille C1, 1/1250 Plan de masse d'après le plan cadastral de La Palud-sur-Verdon, 2014, feuille C1, 1/1000 En avion au-dessus de... La Palud-sur-Verdon (Basses-Alpes), l'église [vue depuis le sud-est Vue de situation depuis le sud. IVR93_20140400830NUC2A Vue intérieure de la nef vers le choeur IVR93_20150400002NUC2A Vue de la disposition intérieure du choeur IVR93_20150400030NUC2A Clé de voûte de l'actuelle sacristie. IVR93_20150401395NUC2A
  • Château de La Palud-sur-Verdon, actuellement mairie
    Château de La Palud-sur-Verdon, actuellement mairie La Palud-sur-Verdon - en village - Cadastre : 1835 C1 182, 183, 184, 185, 186 2014 C 166
    Historique :
    15e siècle. Une première extension est réalisée par la famille de Demandolx-La Palu avant 1570 . Néanmoins, pour l'essentiel, l'aspect actuel du château résulte de grand travaux d'aménagement et aux habitants de La Palud. Sur le cadastre de 1835, il est partagé entre 18 propriétaires. A la suite de la vente, un atelier de potier est aménagé à l’angle sud-est ; il reste actif jusqu’en 1927. La construction de l’escalier à l'extrémité sud de la façade ouest date sans doute de cette période. Le château est racheté par la commune en 1984 et de nombreux et importants travaux de reprise et de réfection Tourisme, le musée de la Maison des Gorges et la bibliothèque.
    Référence documentaire :
    P. 1. Note de l'alivrement des biens privilégiés consistant les biens droits et facultés de monsieur Demandolx situés dans le lieu de La Palud et son terroir prise par le procès verbal du 24 juillet 1790. 24 juillet 1790. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 Q 063. Note de l'alivrement de la disme du lieu de La Palu dont Mr Lambert pretre exigeait, et ainsi que 1790. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 Q 063. Section C, dite du Village. État de section du cadastre de la commune de La Palud, 1836. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, 3 P 259. P. 117 à 119, 123 à 126, 131, 145, 200, 287, 288, 291. DEMANDOLX, Henri de. La famille des BOSSY, Sarah. Deux lieux en devenir : le château de La Palud-sur-Verdon et le site de Saint-Maurin . Mémoire de l'école d'architecture de Marseille-Luminy, directeur d'étude S. Hirschi, 1988, 248 p. Région
    Représentations :
    Quelques cheminées subsistent au premier étage avec un décor simple de gypseries sur les trumeaux.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le château se situe à l'extrémité sud-ouest du village, en surplomb de la vallée. De plan rectangulaire cantonné de quatre tours d'angle circulaires, il possède deux façades ordonnancées à cinq travées et porte centrale. L'élévation compte cinq niveaux : rez-de-chaussée, deux étages carrés de mêmes hauteurs, un étage de comble à surcroît dont les baies sont moins hautes que les étages inférieurs. La corps de bâtiment central est couvert d'un toit en pavillon, les tours de toits coniques, l'ensemble reposant sur trois rangs de génoise et couvert de tuiles creuses. La distribution intérieure est : vestibule-palier et répartition des pièces en U autour de la cage d'escalier.
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Titre courant :
    Château de La Palud-sur-Verdon, actuellement mairie
    Annexe :
    Lotissement et partage du château d'après le cadastre de 1835. Sur le cadastre de 1835, l'ancien château seigneurial est entièrement loti et partagé entre 18 propriétaires. Propriétaires Nature de la chambres BOYER Honoré, de Dominique Écurie, deux chambres GASTINEL Joseph, hoirs Écurie, chambre, grenier à Baptiste, de Dominique Une chambre au 1er PAULET Honoré, dit Dalbi Une chambre au 1er TURREL Antoine, dit 3ème, grenier à foinPropriétaires du château, sur le cadastre de 1835.
    Texte libre :
    l'emplacement du château actuel, à l'extrémité ouest du village qui s'était développé à partir de l'église et à la partie orientale de l'édifice actuel. Le relevé du plan et des épaisseurs de maçonnerie du rez -de-chaussée montre clairement un ensemble aux murs plus épais, qui correspond à la totalité du mur oriental, et à la pièce voûtée. La partie sud-ouest de ce premier édifice a probablement été démolie lors de la reprise du 18e siècle. Il est probable qu'une cour fermée accompagne le château dès cette époque. Ce premier château devient la propriété de la famille de Demandolx au début du 16e siècle, plus particulièrement de la 3e branche de cette famille dont le premier membre Jehan 1er naît vers 1463. Il épouse en 1492 Honorade de Gérente qui, en 1504, hérite de son père la seigneurie de La Palud et de Meyreste (hommage rendu en 1505 d'après Isnard) ; la 3e branche de la famille prend alors le nom de Demandolx-La Palu. Le manuscrit narrant l'histoire de la famille de Demandolx, rédigé en 1877 par Henri de Demandolx
    Illustration :
    Plan de masse et de situation d'après le cadastre de 2014. IVR93_20140400612NUC1A Plan du rez-de-chaussée, 2015. IVR93_20150400004NUDA Carte des frontières est de la France, de Colmars à Marseille. [Détail de la feuille 195-33 ; le village de La Palud.] IVR93_20140400610NUC1A Plan de masse et de situation d'après le cadastre napoléonien de 1835, section C1, parcelle 185 Le château de La Palud. Vue d'ensemble prise du nord-ouest, dans les années 1900 La Palud (Basses-Alpes) - L'ancien Château des Seigneurs de Demandolx. 1er quart 20e siècle [Le château de La Palud. Vue d'ensemble prise du sud-ouest.] Années 1970. IVR93_20150402031NUC2A Vue générale de la façade sud, depuis le sud-est. IVR93_20150402127NUC2A Vue générale de la façade sud, depuis le sud-ouest. IVR93_20150402143NUC2A
1