Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 685 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maison dite Le Maupas
    maison dite Le Maupas Hyères - les Vaccons - isolé - Cadastre : 1983 C5 486
    Description :
    que l'on voit si le matériau du gros-oeuvre est également en brique.
    Titre courant :
    maison dite Le Maupas
    Appellations :
    Le Maupas
  • immeuble dit Le Régent
    immeuble dit Le Régent Hyères - 18 avenue François-Arène - en ville - Cadastre : 1951 A6 1919
    Titre courant :
    immeuble dit Le Régent
    Appellations :
    Le Régent
  • immeuble dit Le Vendôme
    immeuble dit Le Vendôme Hyères - place Théodore-Lefèvre - en ville - Cadastre : 1951 A6 4357
    Titre courant :
    immeuble dit Le Vendôme
    Appellations :
    Le Vendôme
  • immeuble Le Cormoran
    immeuble Le Cormoran Hyères - les Pesquiers - 14 avenue Emile-Gérard - en écart - Cadastre : 1983 G2 1775, 1774, 1829, 1641
    Titre courant :
    immeuble Le Cormoran
    Appellations :
    Le Cormoran
  • immeuble Le Saint-Pierre
    immeuble Le Saint-Pierre Hyères - Presqu'île de Giens hameau de Giens - place Saint-Pierre - en écart - Cadastre : 1983 G8 1109
    Titre courant :
    immeuble Le Saint-Pierre
    Appellations :
    Le Saint-Pierre
  • maison de villégiature Le Bocage
    maison de villégiature Le Bocage Hyères - Costebelle - montée de Costebelle - isolé - Cadastre : 1983 H4 462
    Historique :
    propriétaires britanniques dont le gouverneur de la banque d'Angleterre.
    Observation :
    d'appui de l'escalier et le lambris de la salle à manger.
    Titre courant :
    maison de villégiature Le Bocage
    Appellations :
    Le Bocage
  • maison de villégiature Le Château
    maison de villégiature Le Château Hyères - le Fenouillet - isolé - Cadastre : 1951 B1 162
    Localisation :
    Hyères - le Fenouillet - isolé - Cadastre : 1951 B1 162
    Titre courant :
    maison de villégiature Le Château
    Appellations :
    Le Château
  • maison de villégiature Le Panoramic
    maison de villégiature Le Panoramic Hyères - Notre-Dame-de-Lorette - 278 avenue Docteur-Armanet - isolé - Cadastre : 1997 H2 3615
    Description :
    enduit rose avec de la brique utilisée en décor. Le soubassement, renforcé par un contrefort, est en au sud, au niveau du rez-de-chaussée surélevé. Le perron est abrité par un auvent. Sur la façade d'agrément, à l'est, un escalier extérieur mettait en relation ce niveau avec le jardin. Plan de masse et
    Titre courant :
    maison de villégiature Le Panoramic
    Appellations :
    Le Panoramic
  • hôtel de voyageurs Le Provençal
    hôtel de voyageurs Le Provençal Hyères - Presqu'île de Giens hameau de Giens - place Saint-Pierre - en écart - Cadastre : 1983 G8 1106, 1107
    Titre courant :
    hôtel de voyageurs Le Provençal
    Appellations :
    Le Provençal
  • sanatorium Le Mont des Oiseaux
    sanatorium Le Mont des Oiseaux Hyères - Mont des Oiseaux - isolé - Cadastre : 1997 H2 4494, 1116
    Historique :
    Le sanatorium du Mont des Oiseaux a été créé en 1906 par le docteur Petit, médecin à San Salvadour
    Description :
    surélevé où un couloir dessert au nord, le grand escalier et au sud, la salle en rotonde qui servait de salle-à-manger. Dans celle-ci se trouve une cheminée. Le sol de l'escalier est en marbre blanc veiné de
    Titre courant :
    sanatorium Le Mont des Oiseaux
    Appellations :
    Le Mont des Oiseaux
    Illustration :
    Elévation sud. Vue rapprochée sur l'entrée gauche et le bow-window. IVR93_20008300370XA
  • le mobilier de l'hôtel-Dieu
    le mobilier de l'hôtel-Dieu Hyères - 35 avenue Riondet - en ville
    Titre courant :
    le mobilier de l'hôtel-Dieu
    Texte libre :
    morte en 1876 ; l'autre portant les inscriptions : Ernestine de MELENIEWSKA née comtesse RZEWUSKA née le brèche jaune ; sur le devant, couronne de roses et palme de martyr en céramique ; - autel du Sacré -l’œil sur le mur portant l'inscription Ego sum resurrectum et vita ; - dans la tribune nord -autel : Vierge foulant aux pieds le serpent, carton-pâte doré, environ 130 cm et saint Joseph, carton
    Illustration :
    Plaque commémorative rappelant le nom des bienfaiteurs de l'hospice de 1779 à 1875 Plaque commémorative rappelant le nom des bienfaiteurs de l'hospice de 1867 à 1873 Plaque commémorative rappelant le nom des bienfaiteurs de l'hospice de 1875 à 1896 Plaque commémorative rappelant le nom des bienfaiteurs de l'hospice de 1931 à 1945
  • maison puis hôtel de voyageurs Le Manoir
    maison puis hôtel de voyageurs Le Manoir Hyères - Ile de Port-Cros le Manoir - en écart - Cadastre : 1983 J4 372
    Historique :
    Le Manoir est l'une des demeures les plus anciennes de Port-Cros. Elle a été édifiée vers 1830 par le duc de Vicence alors propriétaire de l'île. L'architecture s'inspire de celle des bastides . L'escalier d'origine a été détruit. Le vestibule et le salon d'entrée avec leur décor de colonnes ont étés
    Représentations :
    Le vestibule et le salon d'entrée sont rythmés par des colonnes toscanes. Dans le vestibule, une
    Description :
    Le parc d'eucalyptus, de lauriers-roses, de phoenix et de prairies alentour couvre deux hectares en bordure de mer au creux de la rade de Port-Cros. Parmi les communs, se trouvait le logement du garde -forestier. Le plan de masse et les volumes de la maison sont réguliers ; il s'agit d'un parallélépipède . Elles sont couronnées de trois rangs de génoise. Le porche hors-oeuvre a été rajouté lors de la
    Localisation :
    Hyères - Ile de Port-Cros le Manoir - en écart - Cadastre : 1983 J4 372
    Titre courant :
    maison puis hôtel de voyageurs Le Manoir
    Appellations :
    Le Manoir
  • plafond, reliefs et 3 peintures monumentales : Le triomphe de Jupiter, Le triomphe de Neptune, Le triomphe de Bacchus
    plafond, reliefs et 3 peintures monumentales : Le triomphe de Jupiter, Le triomphe de Neptune, Le triomphe de Bacchus Hyères - San-Salvadour - 4312 route de l' Almanarre - isolé
    Historique :
    En 1879, le château, alors en construction, est racheté par Edmond Magnier (1841-1906). C'est lui
    Représentations :
    Les trois peintures monumentales représentent le triomphe de Jupiter, le triomphe de Neptune et d'Amphitrite et le triomphe de Bacchus.
    Description :
    Ce plafond de 200 m2 est orné de reliefs de gypserie qui le structurent en panneaux rectangulaires
    Titre courant :
    plafond, reliefs et 3 peintures monumentales : Le triomphe de Jupiter, Le triomphe de Neptune, Le
    Illustration :
    Vue d'ensemble du médaillon central : le triomphe de Jupiter. IVR93_19998303082XE Vue d'ensemble du médaillon central : le triomphe de Jupiter. IVR93_19998303263VA Détail de la peinture du médaillon central : le triomphe de Jupiter. IVR93_19998303087XE Médaillon central : le triomphe de Jupiter. Détail : Jupiter. IVR93_19998303103XE Médaillon central : le triomphe de Jupiter. Détail : amours apportant un bouclier Le triomphe de Neptune et Amphitrite. Vue d'ensemble. IVR93_19998303085XE Le triomphe de Neptune et Amphitrite. Détail de la peinture. IVR93_19998303090XE Le triomphe de Neptune et Amphitrite. Détail : néréide et tritons. IVR93_19998303089XE Le triomphe de Neptune et Amphitrite. Détail : néréide et tritons. IVR93_19998303088XE Le triomphe de Neptune et Amphitrite. Détail de l'encadrement en relief. IVR93_19998303084XE
  • maison de villégiature dite Le Castel
    maison de villégiature dite Le Castel Hyères - Saint-Pierre-d'Almanarre - route de l' Almanarre - isolé - Cadastre : 1983 H1 58
    Historique :
    La construction de la maison de villégiature Le Castel a commencé vers 1900 pour un baron inachevée. Le baron ne revient pas après la guerre. Les travaux sont alors achevés par un entrepreneur et la du vestibule d'entrée et de l'escalier de la villa dans le style Art Déco. La firme Paquin reste
    Représentations :
    gypserie du même style ornent le hall et l'intérieur de l'aile occidentale. Le sol du hall est en granito
    Titre courant :
    maison de villégiature dite Le Castel
    Appellations :
    Le Castel
  • maison (villa balnéaire) dite Le Gros Pin
    maison (villa balnéaire) dite Le Gros Pin Hyères - Presqu'île de Giens le Puits neuf - 252 route du Niel - isolé - Cadastre : 1983 G8 1154
    Localisation :
    Hyères - Presqu'île de Giens le Puits neuf - 252 route du Niel - isolé - Cadastre : 1983 G8 1154
    Titre courant :
    maison (villa balnéaire) dite Le Gros Pin
    Appellations :
    Le Gros Pin
    Illustration :
    Vue de situation avec le portail d'entrée. IVR93_19998301453XE
  • le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Anne
    le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Anne Hyères - Ile de Porquerolles Village de Porquerolles - place d' Armes - en écart
    Auteur :
    [peintre] Le Cointe
    Titre courant :
    le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Anne
  • lotissement concerté dit Le Pré des Palmiers
    lotissement concerté dit Le Pré des Palmiers Hyères - Ile de Porquerolles les Palmiers - chemin du Langoustier - isolé - Cadastre : 1951 J8 18 à 21
    Historique :
    Le lotissement du Pré des Palmiers a été réalisé vers 1975. Il aurait été à l'origine conçu pat
    Titre courant :
    lotissement concerté dit Le Pré des Palmiers
    Appellations :
    Le Pré des Palmiers
  • jardin d'agrément de Sainte-Claire-le-Château
    jardin d'agrément de Sainte-Claire-le-Château Hyères - 1ère maison rue Sainte-Claire - en ville - Cadastre : 1951 B 813
    Historique :
    peu son jardin et les terrasses dont elle fait, selon ses amis, un petit paradis. En 1928 le jardin est complet. Au début de 1929 le gel ravage toutes les plantations. Elle trouve le meilleur jardinier de la Riviera, resté anonyme, fait avec lui le tour des pépinières et des serres et fait venir un
    Description :
    Le jardin d'un hectare est entièrement installé sur une succession de terrasses qui s'appuient sur trouve la tombe d'Olivier Voutier. Des iris pourpres et des kennedias bordaient l'avenue longeant le mur phoenix canariensis. La végétation des terrasses, dont le tracé suit les irrégularités naturelles, formait encadraient l'allée centrale, avec une palissade d'arcades de cyprès sur le côté est. Au-dessous s'étendait la le jardin tropical et de rocaille où les plantes prospéraient était réputé. Juste au nord, la pergola
    Titre courant :
    jardin d'agrément de Sainte-Claire-le-Château
    Appellations :
    jardin d'agrément de Sainte-Claire-le-Château
  • maison d'habitation pour le médecin directeur
    maison d'habitation pour le médecin directeur Hyères - la Plage - 18 boulevard de la Marine - en écart - Cadastre : 1951 F14 3699
    Description :
    -plein. Le soubassement est en pierre de taille. La surface au sol est d'environ 170 m2. L'entrée se fait séjour (à l'italienne) précédée d'un coin repas au sud. Le coin repas communique avec la cuisine. A le séjour.
    Titre courant :
    maison d'habitation pour le médecin directeur
    Appellations :
    maison d'habitation pour le médecin directeur
  • le mobilier de la collégiale Saint-Paul
    le mobilier de la collégiale Saint-Paul Hyères - 2 place Saint-Paul - en ville
    Historique :
    Le mobilier de l'église a été modifié et déplacé, notamment en ce qui concerne les autels, les statues et les tableaux. En 1802, l'église compte le maître-autel, l'autel de la Vierge, l'autel de saint chapelle latérale gauche), le tableau représentant saint Louis de Gonzague était sur l'autel consacré au Vierge à l'Enfant ("statue de la Vierge") était sur l'autel consacré à la Vierge. En 1905, le tableau complété par le tableau représentant saint Pierre entre saint Jean l'Evangéliste et saint Jacques est placé dans le collatéral ouest ("nef unique"), que la statue de sainte Madeleine et la statue de procession de la Vierge ("petite statue sainte Vierge") sont dans le collatéral ouest ("nef unique"), et que les "2 petits tableaux placés dans le sanctuaire" n'ont pu être identifiés. Certains tableaux
    Référence documentaire :
    COUSIN, Bernard. Le miracle et le quotidien. Les ex-voto provençaux, images d'une société. Aix-en
    Titre courant :
    le mobilier de la collégiale Saint-Paul
    Annexe :
    - tableau, ex-voto : Chute d'un arbre - tableau, ex-voto : Chute d'un cheval pendant le labour -voto : Exode de Vitry-le-François - tableau, ex-voto : Famille en prière (n° 1) - tableau, ex , ex-voto : Incendie d'une maison - tableau, ex-voto : Intrusion d'un chien enragé chez le cafetier buste - tableau, ex-voto : Jeune homme lisant - tableau, ex-voto, cadre : Le repentir de saint - tableau, ex-voto : Soldat marchant le long des voies de chemin de fer - tableau, ex-voto : Tombeau des
    Texte libre :
    , abréviation de la formule latine « ex-voto suscepto », signifie littéralement « suivant le vœu fait ». Déposés évoquant directement le miracle tels béquilles, attelles orthopédiques, chaînes de prisonniers libérés transférés dans le narthex de la collégiale Saint-Paul où ils sont présentés actuellement. La majorité parvenue jusqu'à nous. D'après une étude réalisée en 1964 par Claude Nicolas, l'ex-voto le plus ancien , aujourd'hui disparu, aurait été daté du 16e siècle. Seuls le siècle et l'année (15 [.] 9) ont pu être impossible de préciser davantage sa datation. A l'heure actuelle, l'ex-voto le plus ancien est daté de 1613 ; le peintre de ce tableau semble probablement être l'auteur d'une autre œuvre non datée dont la de Rochefort et Notre-Dame de Lumières (dans le Vaucluse), la production hyéroise est faible durant dévotion en Provence. Le 19e siècle est le grand siècle de l'ex-voto. Ainsi à Hyères, les tableaux datés de voit le triomphe des lithographies et des plaques de marbre votives réalisées en série. L'ex-voto
    Illustration :
    Vue d'ensemble des ex-voto accrochés sur le mur nord du narthex. IVR93_20048300604V Vue d'ensemble des stalles situées contre le mur ouest. IVR93_20048300602V
1 2 3 4 35 Suivant