Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 36 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Marie-Salomé
    Le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Marie-Salomé Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Annexe :
    . Décor : cuir roulé, branche de lys, croix. Fin XIXe siècle ou début XXe. Au-dessus, retable en bois de vigne et un entablement (L : 260 ; H : 270). Ce retable a été récemment repeint ou verni en marron blanc. L : 177 ; H : 102 ; PR : 72. Décor : frise de rinceaux sculptée en bas-relief. Inscription gravée sur le bahut en bas à gauche : OFFERT PAR LES /SIX ENFANTS BOSQ / EN MEMOIRE / DE LEUR PERE / 1863. Au XVIIe siècle. Repeint en marron. Tabernacle en bois peint et doré. Elévation galbée. H : 70; L : 42 ; PR : 30. RETABLE Vestiges de retable (volutes, angelots, ... ) en bois polychrome et doré conservés dans la sacristie. Accompagnaient le tabernacle en bois doré ? BÉNITIER Au sol, d' appui, fixe. Marbre . Appliques en bois doré rapportées représentant les quatre évangélistes sur la cuve, le Christ sur le surmontée de deux clés croisées en bois. FONTS BAPTISMAUX L'armoire de forme cubique (L : 9 5 ; H : 9 5 ; PR en mélèze recouvrant le bâti. Pentures en fer forgé placées à l'intérieur des battants, entrée de
    Illustration :
    Tableau. Le Christ en croix entre saint Antoine de Padoue et saint Antoine abbé
  • tableaux (4) : Saint Pierre, Saint évêque martyr, Saint Charles Borromée de Milan, Saint Jacques le majeur
    tableaux (4) : Saint Pierre, Saint évêque martyr, Saint Charles Borromée de Milan, Saint Jacques le majeur Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Description :
    même façon ; cadres en bois mouluré et doré
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
  • fer à hosties
    fer à hosties Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Représentations :
    Christ bénissant ; Christ en croix
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
  • tabernacle
    tabernacle Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Matériaux :
    bois gravé découpé ajouré doré décor en relief décor rapporté
    Représentations :
    Anges en atlante sur les pilastres ; angelots sur les ailes découpées et ajourées et sur la porte
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
  • statue (petite nature) : Vierge à l'Enfant
    statue (petite nature) : Vierge à l'Enfant Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Représentations :
    Vierge à l'Enfant : en pied, couronne, lys
    Description :
    Couronne en métal rapportée ; branche de lys en tissu et fil de fer rapportée
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Illustration :
    Vue en situation. IVR93_19880500426ZA
  • tableau : Sainte Marie Salomé présente ses fils au Christ
    tableau : Sainte Marie Salomé présente ses fils au Christ Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Inscriptions & marques :
    inscription peinte dans un cartouche en bas : EX DONO FRANC. CARILIAN ; date peinte en dessous
    Représentations :
    ce thème iconographique assez rare est repris sur l'une des verrières scène biblique (Christ : en pied, sainte Marie Salomé : en pied, jeunes gens : famille, agenouillé, Dieu le Père, nuée, ange
    Description :
    Cadre en bois mouluré rectangulaire vertical avec fronton demi circulaire.
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
  • meuble de sacristie : commode de sacristie et armoire de sacristie
    meuble de sacristie : commode de sacristie et armoire de sacristie Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Représentations :
    En couronnement du fronton, deux statuettes d'anges ; au centre du fronton brisé, feuille d'acanthe
    Description :
    Corps inférieur constitué par 21 tiroirs de faible hauteur dont les poignées sont en métal moulé de couleur blanche ; absence de pieds ; le corps supérieur en retrait formant armoire est posé sur un niveau de 6 tiroirs ; il est peint en marron et comporte 4 battants juxtaposés dont le panneau central est orné d'un décor sculpté ; les gonds, verrou et entrées de serrure sont en fer forgé ; en couronnement , fronton triangulaire brisé orné d'un décor central en bas reliefet sommé de 2 statuettes en bois peint
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
  • tableaux (3) : Résurrection de Lazare, Mort de saint Joseph, Femme adultère
    tableaux (3) : Résurrection de Lazare, Mort de saint Joseph, Femme adultère Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Inscriptions & marques :
    inscription peinte en bas au centre sur chacun des 3 tableaux : DON FAIT PAR SIMON CARLHIAN NE A
    Représentations :
    femme adultère (soldat, femme : en pied, bijou, lien, Christ : agenouillé, foule, prêtre : livre)
    Description :
    Ensemble de 3 tableaux de même facture offerts par le même donateur ; cadres en bois mouluré et
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
  • tableau : Deux anges adorant le Saint-Sacrement
    tableau : Deux anges adorant le Saint-Sacrement Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Inscriptions & marques :
    date peinte en bas à gauche
    Représentations :
    sont en bois tourné sur une base triangulaire comme de nombreux chandeliers d'autel recensés dans les
    Description :
    Toile fine, couche picturale mince ; châssis en bois à 3 traverses assemblé avec des clous en fer
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
  • armoire à archives
    armoire à archives Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Matériaux :
    mélèze découpé chantourné décor dans la masse décor en relief
    Description :
    de décors en relief ; aménagement intérieur en étagères ; baguette moulurée clouée en corniche ; les fiches métalliques sont bicolores ; entrée de serrure en fer forgé
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
  • tableaux (7) : Mariage de la Vierge, Baptême du Christ, Résurrection de Lazare, Le retour du fils prodigue, Remise des clés à saint Pierre, Pentecôte, Souper à l'auberge
    tableaux (7) : Mariage de la Vierge, Baptême du Christ, Résurrection de Lazare, Le retour du fils prodigue, Remise des clés à saint Pierre, Pentecôte, Souper à l'auberge Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Représentations :
    prodigue : retour ; scène (saint Pierre : agenouillé, Christ : en pied, clé) ; Pentecôte ; pèlerins d
    Description :
    Les cadres en mélèze découpés, sculptés en relief et vernis sont faits de 4 parties ; scènes
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
  • groupe sculpté : Education de la Vierge
    groupe sculpté : Education de la Vierge Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Représentations :
    Education de la Vierge (sainte Anne : en pied, Vierge : enfant, en pied)
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
  • autel (maître-autel, autel tombeau)
    autel (maître-autel, autel tombeau) Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
    Inscriptions & marques :
    armoiries de l'ordre franciscain : une croix en pal, surchargée du bras du Christ et du bras de saint François posé en sautoir
    Matériaux :
    bois peint doré mouluré décor en relief décor rapporté
    Description :
    Autel teinté en noir et ciré ; décors en relief rapportés peints en vert et dorés
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village
  • Village
    Village Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village - Cadastre : 1827 E3 1976 AB
    Historique :
    Le village médiéval se trouvait au lieu-dit le Collet (ou Coulet) en face du fort ; lors de , puis grâce au trafic qui se développa sur la nouvelle route carrossable de la vallée du Guil achevée en
    Référence documentaire :
    Le Château-Queyras dans la vallée du Guil. L. H., Dessin. Dans A. d'Aunay, "Voyages en France En-tête du papier à lettres de l'hôtel Puy-Cot de Château-Queyras. Vue de l'est. 1887. Archives BLANCHARD, Raoul. L'habitation en Queyras. Dans Revue de géographie alpine, 1909 p. 34-35. Réédité Fort et Château-Queyras (alt. 1340 m). Vue partielle prise du nord-est. Carte postale ancienne Château-Queyras. Vue générale. Carte postale ancienne. V. Fournier, édit., Gap. Château-Queyras. Photographie de M. Eugène Charpenay, vers 1895 ? Château-Queyras. Vue partielle prise du nord-est. Carte postale ancienne. Cliché Marquet. Château du Queyras. Sabatier (dessinateur, ?-1887), Eugène Ciceri (graveur), Thierry frères Vue de Château-Queyras de l'ouest. Dessin, étiquette de la Laiterie Briançonnaise, signée F. Appel Fort et Château-Queyras (Htes-Alpes), alt. 1340 m. Carte postale ancienne. Louis Bonnet édit., à
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village - Cadastre : 1827 E3 1976 AB
    Texte libre :
    Quelques repères historiques et démographiques En 1260 la commune existait sous le nom «Le Château reconstruites plus bas, en amont. 5 juillet 1720 : le village a entièrement brûlé. Décembre 1722 (selon les transitons de Molines) : Le village a brûlé. II n'est échappé que 3 ou 4 maisons. 19 et 20 mai 1728 : des
    Illustration :
    En-tête du papier à lettres de l'hôtel Puy-Cot de Château-Queyras. Vue de l'est Plan du fort et du village de Château-Queyras signé par Vauban, 3 décembre 1692 Plan du Château de Queyras. Projet de Vauban, 1700. IVR93_19930500631XAB Plan du village du Château-Queyras. IVR93_19900500810XB Plan du village de Château-Queyras. IVR93_19900500809XB Plan du village de Château-Queyras. IVR93_19900500814XB Le château Queyras, vue prise du chemin d'Abriès. IVR93_19930502290XB Tracé de la nouvelle route sur ce point, derrière le château Queyras. IVR93_19930502283XB Le Château-Queyras dans la vallée du Guil. IVR93_19930502273XB Château du Queyras. IVR93_19930502250XB
  • armoire à archives dite armoire aux sept serrures
    armoire à archives dite armoire aux sept serrures Château-Ville-Vieille - Ville-Vieille - en écart
    Inscriptions & marques :
    l'ancien Escarton du Queyras, et sur la huitième : SECRETAIRE
    Historique :
    Selon les archives de la vallée du Queyras, l'armoire aux 7 serrures est l’œuvre d'un menuisier de Saint-Véran, Joseph Sibille, et aurait été réalisée en 1773.
    Matériaux :
    pin mouluré décor dans la masse décor en bas relief
    Référence documentaire :
    Tome 1, p. 76 ; tome 2, p. 298-300. Le Queyras TIVOLLIER, Jean, ISNEL, Pierre. Le Queyras (Hautes
    Description :
    ; 3 fiches par battant ; 8 serrures à entrées en laiton découpé ; coupes carrées chevillées
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Ville-Vieille - en écart
    Texte libre :
    HISTORIQUE Selon J. Tivollier et P. Isnel (Le Queyras, T. II, p. 299, citant les archives particuliers « pour iceux fere remettre en l'arche [coffre] du pays, avec bon inventaire ». Selon les mêmes archives sont en désordre depuis le décès de Me Jacques Fantin la Tour ... Il faut les retirer et les joindre ensemble dans la malle servant d'archives». En 1772 la vallée fit aménager un local spécial pour y Meyer. (J. Tivollier et P. Isnel, Le Queyras, T. II, p. 298). Le 17 mai 1773, l'assemblée des consuls solidement un dépôt voûté à l'abri d'injures, la façade en pierre de taille, la porte en fer, de même que octobre 1771, pouvoir est donné à Etienne Alberge, de Molines, et à Chaffrey Vasserot, d'Aiguilles, de réunir les archives. (J. Tivollier et P. Isnel, Le Queyras, T. II, p. 299-300, citant les archives départementales des Hautes-Alpes,document E 401). Le poêle fut fabriqué en 1773, par Antoine Fine, serrurier à dispersées et d'en faire l'inventaire.
  • château fort dit Fort Queyras
    château fort dit Fort Queyras Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village - Cadastre : 1976 AB 279
    Historique :
    Un château dont l'entretien est réparti entre les communautés du Queyras est attesté en ce lieu en 1265. En 1587 il est pris par Lesdiguières qui ordonne des travaux qui seront réalisés entre 1614 et 1628. Nouveaux travaux au milieu du 17e siècle. En 1692, siège par les troupes du duc de Savoie, la résistance victorieuse du fort contribue à son maintien malgré la construction 30 kilomètres en aval de boulangerie sur le projet de l'ingénieur Godinot de Vilaire. En 1791, démolition de la partie haute du donjon jugée trop vulnérable. De 1820 à 1830 travaux d'amélioration des conditions de vie. En 1841 construction
    Observation :
    Le Château Queyras est l’un des rares exemples conservé d’ouvrage médiéval adapté et remanié par
    Référence documentaire :
    Fort-Queyras vu de l'ouest. En contrebas, le Guil et la chapelle Notre-Dame. / Gravure, par Château du Queyras. [Vu de l'ouest. Au premier plan chapelle Notre-Dame, tour circulaire en ruines Fort de Queyras [Vu de l'ouest. En contrebas, le Guil et la chapelle Notre-Dame.] Lithogrphie de [Château-Queyras en hiver, entrée est.]. Lithographie de C. Pegeron d'après un dessin de Victor Vallée du Queyras. Château-Queyras. Le Fort, en amont du Guil. Carte postale. V. Fournier, édit FOUILLOY-JULLIEN (I.), Fort Queyras. Dans "Vauban et ses successeurs en Briançonnais". Paris Carte des vallées de Queyras et Château-Daufin. De Beins, Jean (ingénieur) / Dessin plume et lavis Plan du Château Queyras. / Dessin au lavis, signé Delangrunes [Hercule Hüe de Langrune], à Grenoble Plan de Fort-Queyras. / Dessin, lavis par Sébastien Le Prestre de Vauban, 03 décembre 1692. Service Plan du château Queyras pour servir au projet de l'année 1700. / Dessin plume et lavis, signé
    Précisions sur la protection :
    Fort de Château-Queyras (remparts et extérieur des bâtiments) , au sommet du verrou barrant la
    Escaliers :
    escalier demi-hors-oeuvre escalier en vis suspendu
    Murs :
    pierre moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
    Description :
    sud du périmètre, l'enceinte consiste en un simple mur percé de créneaux de fusillade, descendant à l'est en gradins pour épouser la déclivité du rebord du plateau. Le front nord-ouest comporte des du château primitif, le magasin à poudre, voûté en berceau. Le château, partie la plus ancienne, a à plan légèrement en losange et à quatre étages occupe l'angle nord-est de l'enceinte du château. Il
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village - Cadastre : 1976 AB 279
    Titre courant :
    château fort dit Fort Queyras
    Appellations :
    Fort Queyras
    Texte libre :
    qu'il traite le cas de Château-Queyras. Le projet en est daté du 3 décembre, élaboré avec l'ingénieur Gap, Embrun et Château-Queyras. Il n'en fut rien et Château-Queyras continua à recevoir des , couvrant ainsi Montdauphin et Château-Queyras encore fragiles. Les opérations se mirent ensuite en en Briançonnais et Queyras. En ce qui concerne Château-Queyras, on note qu'en 1703, la garnison se contre, on y maintient une garnison, d'autant que la route de la combe du Queyras est ouverte en 1855 construits l'été par la main-d’œuvre militaire des unités alpines. Dans ce cadre, Château-Queyras gagne en - a été étudié au pont du Roi pour verrouiller les gorges du Guil en aval de Château-Queyras (calque d'artillerie : la frontière est mise en sommeil, Fort-Queyras fermé, avec clés déposées au bureau du Génie de missions de surveillance et de défense. Château-Queyras détache même un groupe avancé à Abriès. En 1930 le prévus en première) n'aurait permis aucune réalisation lourde en Queyras : déjà l'élément de front de
    Couvrements :
    voûte en berceau
    Illustration :
    Fort-Queyras vu de l'ouest. En contrebas, le Guil et la chapelle Notre-Dame. 1836 Château du Queyras. [Vu de l'ouest. Au premier plan chapelle Notre-Dame, tour circulaire en ruines Fort-Queyras vu de l'ouest. En contrebas, le Guil et la chapelle Notre-Dame. IVR93_19930502286XB [Château-Queyras en hiver, entrée est.] IVR93_19930502248XB Vallée du Queyras. Château-Queyras. Le Fort, en amont du Guil. IVR93_19930502130XB Carte des vallées de Queyras et Château-Daufin. 1608 IVR93_19940500088VAB Carte des vallées de Queyras et Château-Daufin. 1608. Détail : plan de Château-Queyras Plan du Château Queyras. 1691 IVR93_19930500622XAB Plan de Fort-Queyras. 1692. IVR93_19930500625XAB Plan du château Queyras pour servir au projet de l'année 1700. 1699 IVR93_19930500627XAB
  • Borne fontaine
    Borne fontaine Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village - Cadastre : non cadastré
    Description :
    Borne de section carrée alimentant un bassin demi circulaire en pierre de taille servant d'abreuvoir et un bassin rectangulaire servant de lavoir ; le tout est abrité par un auvent en tôle ondulée
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village - Cadastre : non cadastré
  • Pont
    Pont Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village - Cadastre : non cadastré
    Référence documentaire :
    Le Queyras. La vallée de Ceillac., Carte postale.
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village - Cadastre : non cadastré
    Illustration :
    Le Queyras. La vallée de Ceillac. IVR93_19930502225XB
  • présentation de la commune de Château-Ville-Vieille
    présentation de la commune de Château-Ville-Vieille Château-Ville-Vieille
    Référence documentaire :
    BLANCHARD, Raoul. L'habitation en Queyras. Dans Revue de géographie alpine, 1909 p. 34-35. Réédité Vallée du Queyras. De Guillestre à Abriès. Château-Queyras. Vue générale. Carte postale. Château-Queyras (1340 m). Le Fort. Vue centrale. Carte postale. Château-Queyras. Une procession de pénitents à Château-Queyras. Gravure par R. Wallis et W. H dans Cinq études sur le Queyras. Val-des-Prés : Editions Transhumances, 2014. Queyras. Grenoble,1909. T. 1, p. 45-80 ; t. 2, p. 303. Le Queyras TIVOLLIER, Jean, ISNEL, Pierre. Le Queyras (Hautes-Alpes
    Annexe :
    Edifices documentés, non étudiés Cabane : Château-Queyras Cabane en pan de bois, construite autour d'un axe central vertical en bois et couverte d'un toit en planches, pointu, à 8 pans. Une échelle extérieure permet d'accéder à l'étage. Le sol est en dalles de schiste. Cabane d'affût pour chasseur? Table d'orientation : sommet Bucher (alt. 2256 m) En métal émaillé de couleur blanche. Inaugurée le 27 août 1922 d'amiante : vallon de Péas. La société l'Amiante de France a repris l'exploitation en 1935 pour l'abandonner en 1936 (Tivollier et Isnel, T. 1, p. 73).
    Texte libre :
    La Chapelue Château-Queyras : Le Château Chalvet ou Charvet (cadastre de 1825) Clos du Riou
    Illustration :
    Château-Queyras. Vue prise de Villargaudin, en regardant vers l'est. IVR93_19930501245XA Plan de la commune réalisé en 1827. Vue d'ensemble. IVR93_19900500761XB Vallée du Queyras. De Guillestre à Abriès. Château-Queyras. Vue générale. IVR93_19930502296XAB Château-Queyras. Une procession de pénitents à Château-Queyras. IVR93_20010500005ZAB Château-Queyras (1340 m). Le Fort. Vue centrale. IVR93_19930502144XB Château-Queyras et Ville-Vieille. Vue aérienne prise de l'ouest vers l'est. IVR93_19920501242XA Château-Queyras vu de l'est. IVR93_19860500692XA Château-Queyras. Vue aérienne prise du nord. IVR93_19920501248XA Château-Queyras. Vue aérienne prise du nord-est. IVR93_19920501247XA Château-Queyras. Vue prise du fort. IVR93_19920500366XA
  • église paroissiale Sainte-Marie-Salomé
    église paroissiale Sainte-Marie-Salomé Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village - Cadastre : 1827 E3 2505 1976 AB 148
    Historique :
    l'actuelle chapelle du cimetière ; jugée trop éloignée des habitations, elle fut reconstruite en 1635 au lieu déplacée comme l'ensemble du bourg sur l'ordre de Vauban ; démolie en 1696, elle fut reconstruite à son cadran solaire porte la date 1841 ; d'importantes restaurations ont eu lieu en 1938 ; le décor peint de
    Référence documentaire :
    Plan du fort et du village de Château-Queyras signé par Vauban, 3 décembre 1692. Service Historique Château-Queyras. [sous la neige]. Carte postale. [s.d.] T. 1, p. 50-51 ; t. 2, p. 356-357. Le Queyras TIVOLLIER, Jean, ISNEL, Pierre. Le Queyras (Hautes
    Représentations :
    et saintes en pied, chutes de feuillages, IHS, angelots, croix, noeuds, guirlandes de fleurs, support
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Localisation :
    Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village - Cadastre : 1827 E3 2505 1976 AB 148
    Plans :
    plan en croix latine
    Texte libre :
    village de Château-Queyras, en bordure de la principale et quasi-unique rue de l'agglomération qui Coulet en 1635 et démolie en 1696 à cause de sa trop grande proximité du château . D1importantes réparations ont eu lieu en 1938 pour remédier aux désordres qui s'étaient manifestés dans la voûte et passage privé clos par une grille longe le côté ouest et un jardin le côté nord. Le terrain monte en pente . Composition d'ensemble L'édifice est formé de deux parties, le presbytère et l'église, juxtaposées d'ouest en rue au sud. L'ensemble n'est pas régulier. Matériaux Tout le gros-œuvre est construit en maçonnerie de assises en pierre de taille et les appuis de fenêtre également en pierre de taille. Le presbytère a un balcon en bois. L'ensemble est couvert de tôle ondulée, à l'exception du clocher, dont le dôme est habillé de tôle plate de couleur cuivrée. Structure - Église : plan régulier en croix latine, composé formant un faux transept et d'un chœur formé d' une courte travée droite et d'une abside en demi-cercle
    Illustration :
    Château-Queyras. [sous la neige]. L'église paraît comporter un clocher-mur à quatre baies et non un Vue de volume prise d'ouest en est. IVR93_19880500474ZA Vue de la nef en direction du choeur. IVR93_19910500201X Vue de la nef en direction de la tribune. IVR93_19910500202X