Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • pont dit pont d'Asfeld
    pont dit pont d'Asfeld Briançon - Pont d'Asfeld - isolé - Cadastre : 1975 AO-B
    Historique :
    ingénieurs militaires ayant participé à la construction.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Bidal marquis d'Asfeld Claude François [ingénieur, ingénieur militaire] d'Heuriance Jean-Louis
    Texte libre :
    succession d'Espagne, la situation militaire en Dauphiné amena Berwick à mettre la région en état de défense militaires ayant participé à la construction. Malheureusement ce mémoire ne s'étend pas aux chantiers de comporte très peu d'homologues dans le patrimoine militaire: il existait bien, à Briançon même, un beau (batterie de côte avancée du goulet de Brest) construit en 1859 par le génie militaire. Récemment remis en
  • fortification d'agglomération dite enceinte de la ville de Briançon
    fortification d'agglomération dite enceinte de la ville de Briançon Briançon - avenue de la Libération - en ville - Cadastre : 1975 AO5 54, 55, 58, 59, 60
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Corps de garde. / Dessin, 1828. Service Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Briançon. Magasin à poudre de la ville. Magasin
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien
    Texte libre :
    après la mort du maréchal, et sous la pression d'une situation militaire défavorable. En fait rien ne . Les combles mansardés, utilisés avant 1914 comme colombier militaire, magasin du génie etc. L'ensemble
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Corps de garde. 1828 IVR93_19930500365XAB , K.K, hôpital militaire H (Cordeliers) et extrémité ouest du magasin à poudre D. IVR93_19940500314ZA , K.K, hôpital militaire H (Cordeliers) et extrémité ouest du magasin à poudre D. IVR93_19870500574X
  • redoute, fort des Salettes
    redoute, fort des Salettes Briançon - Fort des Salettes - isolé - Cadastre : 1975 A 186
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Référence documentaire :
    de la Défense, Vincennes, Fonds du Génie, atlas des bâtiments militaires. militaires, feuille 4.
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien
    Texte libre :
    prolonge vers le nord-ouest et rejoint la route militaire de la Croix de Toulouse. Il existe en outre un
  • fort des Têtes
    fort des Têtes Briançon - Fort des Trois Têtes - isolé - Cadastre : 1975 B 1190
    Historique :
    bombardé, sauf en juin 1940. Il présente en véritable ensemble d'urbanisme militaire, bien qu'une partie
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Fort des Têtes. Caserne cotée B. [Elévation Atlas des bâtiments militaires. Fort des Têtes. Casemates 0. [Elévation, plan et coupe] / Dessin Atlas des bâtiments militaires. Fort des Têtes. [Bâtiments divers]. / Dessin, 1828. Service de la Défense, Vincennes, Fonds du Génie, atlas des bâtiments militaires. Défense, Vincennes : Fonds du Génie, atlas des bâtiments militaires, feuille 2.
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Tardif [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien
    Texte libre :
    fait construire, aux Têtes, par main-d’œuvre militaire, un camp retranché, avec fossé et retranchement en terre et pierres sèches dessinant grosso modo un polygone convexe implanté à la crête militaire fort et de son grand ensemble d'urbanisme militaire - resté d'ailleurs inachevé - est aussi la en logements militaires, hôpital, arsenal, etc. introuvables dans l'agglomération existante, compte sépare la ville du fort : c'est de ce côté qu'a été aménagée la route militaire qui, partant du saillant mamelons rocheux (d'où le nom des « Trois Têtes ») qu'Il a fallu raser pour asseoir la «ville» militaire et de la nature du terrain, les ingénieurs militaires ont réalisé un système bastionné à peu près impossible. Par ailleurs, implanté grosso modo à la crête militaire des pentes descendant vers la Durance maçonnerie établi en tracé partie bastionné, partie tenaillé, et que traverse la route militaire de Briançon
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires. Fort des Têtes. Casemates 0. [Elévation, plan et coupe] 1826 Atlas des bâtiments militaires. Fort des Têtes. [Bâtiments divers] 1828 IVR93_19930500390XAB Durance, le pont d'Asfeld et la route militaire. IVR93_19860500807X
1