Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 124 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • ferme dite le Paraire
    ferme dite le Paraire Barrême - le Paraire - isolé - Cadastre : 1838 D 84 ; 1980 D 424 à 428
    Historique :
    le canal qui longe l'extrémité sud de l'édifice. Cruvellier affirme, sans citer sa source, que ce date prouve le contraire. Au cadastre de 1838, la ferme figure en une seule parcelle. Elle est, au
    Description :
    Grand édifice composé de deux bâtiments disposés en équerre. Le principal, au nord, regarde vers chaînes d'angle de la même pierre. L'autre bâtiment, en retour vers le sud, probablement affecté au
    Localisation :
    Barrême - le Paraire - isolé - Cadastre : 1838 D 84 ; 1980 D 424 à 428
    Titre courant :
    ferme dite le Paraire
    Appellations :
    le Paraire
    Illustration :
    Le logis principal vu du nord. IVR93_20060400867NUC1A
  • tableau d'autel : Le Baptême du Christ, cadre
    tableau d'autel : Le Baptême du Christ, cadre Barrême - Saint-Jean
    Historique :
    Le tableau d'autel date probablement du milieu du 18e siècle, il a été peint par H. Morenon dont une autre oeuvre datée (Référence : IM04000323) est conservée dans la même commune ; le cadre date de 1883. Il s'agit d'une copie du Baptême du Christ de Pierre Mignard peint en 1666 (le registre supérieur a cependant été modifié par rapport à l'original sur lequel n'est pas figuré Dieu le Père, tandis que le duo de putti peint à droite sur la copie se trouve à gauche sur l'original ; un ange tenant un
    Représentations :
    Baptême du Christ, ange, nuée, symbole : Saint Esprit colombe rayons lumineux) Dieu le Pèr Baptême du Christ entouré de six anges et surmonté par Dieu le Père à mi-corps dans une nuée . Rinceau de feuilles d'acanthe stylisées sur le tore du cadre.
    Titre courant :
    tableau d'autel : Le Baptême du Christ, cadre
    États conservations :
    Un trou sur saint Jean. Petites craquelures, nombreuses écailles surtout le long de la couture et sur les bords. Le décor doré du cadre est partiellement effacé.
  • ferme dite le Paty, actuellement entrepôt agricole
    ferme dite le Paty, actuellement entrepôt agricole Barrême - la Gorge de Gambi - isolé - Cadastre : 1838 B 74 ; 1980 B 128
    Historique :
    Ferme composée d'une maison-bloc figurant sur le plan cadastral de 1838 (bâtiment 1, à l'est
    Description :
    Le bâtiment 1 (à l'est) comporte un étage de soubassement qui sert d'étable et de remise, un rez-de mécaniques. Le bâtiment 2 (à l'ouest et en contre-haut du premier), comporte un rez-de-chaussée occupé par forme inconnu, contient un logis. Le comble à surcroît servait sans doute de séchoir. Les deux bâtiments
    Titre courant :
    ferme dite le Paty, actuellement entrepôt agricole
    Appellations :
    le Paty
    Texte libre :
    maison-bloc en hauteur, figurée sur le plan cadastral de 1838. Ce bâtiment d'origine, à l'est, a été complété par une deuxième maison-bloc, disjointe, probablement construite vers le milieu ou le 3e quart du 19e siècle. Les hangars appuyés contre le bâtiment est, couverts de tuiles plates mécaniques, ont été édifiés plus tard, dans le 4e quart du 19e siècle ou dans la 1ère moitié du 20e siècle. Bâtiment 1 La soubassement, un rez-de-chaussée et un comble à surcroît. Le soubassement sert d'étable et de remise, il est ouvert au sud par une porte centrale et 3 jours rectangulaires. Le rez-de-chaussée est partagé en deux cheminée en plâtre à l'est. Le comble à surcroît, dont le plancher a été détruit, prend jour à l'est par pierre ancré dans l'élévation à mi-hauteur de son seuil. Le hangar appuyé sur l'élévation orientale est prend appui sur le premier, est soutenu par deux poteaux en bois et couvert comme l'autre par un toit quantité de ruches en bois. Bâtiment 2 Le deuxième bâtiment, élevé à l'ouest et en contre-haut du premier
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la ferme prise du nord. Au premier plan le bâtiment 1, au fond, le bâtiment 2
  • le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Anne
    le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Anne Barrême - Gévaudan
    Historique :
    Le maître-autel déposé date de 1840, le chemin de croix de la maison Basset fut érigé en 1851
    Titre courant :
    le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Anne
    Annexe :
    , à la fin de l'année 1838, [le curé] achète le buste de la sainte Vierge en bois doré et une bannière , de chandeliers et d'une gloire. Le premier dimanche d'octobre 1849, le curé Collomp présente aux fleurs variées. Le curé Pelleautier de Barrême offre une chape (p. 95). L'autel de saint Augustin et de saint Benoît est interdit pour avoir perdu sa consécration. «Dans le courant du mois d'octobre 1850, je soussigné curé de Gévaudan, ayant remarqué que la petite pierre qui couvrait le tombeau de la pierre sacrée latine que j'ai copiée le plus exactement possible à la page 71, et que je traduis de cette manière: Le consécration de cet autel et 40 jours à ceux qui viendront y prier le jour anniversaire de cette cérémonie (p qui, après avoir pris l'avis des vénérables chanoines qui composent le chapitre de l'église cathédrale 18, p. 190-212. (…) I. Etat du spirituel pour le clergé et le peuple 1. Le spirituel de cette paroisse nous a paru en meilleur état que dans notre précédente visite. Il est vrai que pour le prieur qui
  • le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Barrême - place François-Béraud
    Historique :
    -Coeur est antérieure à 1884. Un ostensoir porte le poinçon de Favier Frères et peut être daté entre 1819 et 1838, un autre est postérieur à 1838. La patène porte le poinçon de Désir et Arquiche (entre 1851 : clôture d'autel, faite par le serrurier Ginoyer de Barrême en 1849 ; autel de saint Joseph, fait en mai M. Bonfils, marchand de statues et d'objets d'église ; lutrin en noyer fait par le menuisier Voisin
    Référence documentaire :
    par nous, curé soussigné, à dater de notre arrivée dans cette paroisse, le vingt trois juin de l’an de
    Titre courant :
    le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Annexe :
    la paroisse, faite par le sieur Ginoyer, serrurier à Barrême. 132 F. Solde de 100 F sur les 220 pour l'achat d'un calice au curé avant sa démission de la cure. 30 Juin: Le curé Pellotier laisse à Barrême une souscription pour procurer un autel et une statue de saint Joseph (coût total 296 F). La statue fut bénie le 19 Ste Vierge, pour le prix de « nonante F », à Digne. Achat d'une chasuble fond blanc, fait à Digne pour le prix de quatrevingt F. 1853, juin: on a fait réparer [et redorer] le buste de saint Antoine, par . Mège, peintre-doreur à Digne (38F). 1856, 3 février: lutrin en noyer fait par le menuisier Voisin (35 Barrême Marraine: Mme Marie-Thérèse Allègre, épouse de M. Fort Antoine,maire de Barrême, Avec le curé de . 1929 : le beau Christ qui se trouve adossé au pilier en face la chaire a été donné par la famille pour la fonte de la cloche et toutes les fournitures: 351,50 F. et 7 F pour le placement de la cloche , 1860, 20 juin: payé à la demoiselle Maurel pour l'achat de dix urnes pour le maître-autel et
    Illustration :
    Vue d'ensemble vers le choeur. IVR93_20050401291XE
  • le mobilier de la chapelle Notre-Dame-du-Pont
    le mobilier de la chapelle Notre-Dame-du-Pont Barrême - Saint-Jean
    Titre courant :
    le mobilier de la chapelle Notre-Dame-du-Pont
    Annexe :
    siècle ( ?) Peinture TABLEAU : LA VIERGE ET L’ENFANT JESUS REMETTANT LE ROSAIRE A SAINT DOMINIQUE DE
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la nef vers le choeur. IVR93_20050401366XE
  • le mobilier de la chapelle Saint-Jean-Baptiste
    le mobilier de la chapelle Saint-Jean-Baptiste Barrême - Saint-Jean
    Historique :
    Le buste-reliquaire de saint Jean Baptiste est mentionné en 1703 ; en 1769, un reliquaire en argent par M. Mège. Un calice est acheté en 1854. Une couronne de statue en perles est offerte en 1859. Le
    Référence documentaire :
    par nous, curé soussigné, à dater de notre arrivée dans cette paroisse, le vingt trois juin de l’an de
    Titre courant :
    le mobilier de la chapelle Saint-Jean-Baptiste
    Annexe :
    ensemble gradin d'autel, tabernacle et thabor tableau d'autel: Le Baptême du Christ, cadre tableau d'autel remplacées et éléments de renfort. 17e siècle. MEUBLE DE SACRISTIE En noyer, occupant tout le mur sud par le menuisier Voisin de Barrême pour la somme de 45 F. 24 mai 1859. A. P. Barrême, Journal des . Décor de volutes gravé sur le rebord. H = 47,5. Mauvais état. 18e siècle. EX-VOTO (4) Panneaux de . Porcelaine blanche à décor doré (quadrilobes et feuilles). H = 21,5. Numéro imprimé sous le fond: 402. 2e . Marque imprimée sous le fond: CF. 2e moitié 19e siècle. Liste des objets disparus ou non identifiables les noms des curés et marguilliers de la chapelle et le millésime 1854. » 1854 A. P. Barrême, Journal , pour la somme de 90 livres et placé dans le buste. CRUVELLIER, Histoire de Barrêmc, p. 62, 85. Un buste . "C'est la seconde fois qu'on le met à neuf depuis la funeste révolution de 1792. » 1850 A. P. Barrême
  • ensemble de verrières : Le Baptême du Christ, L'Immaculée Conception, Saint Pierre, saint Vincent, Saint Joseph
    ensemble de verrières : Le Baptême du Christ, L'Immaculée Conception, Saint Pierre, saint Vincent, Saint Joseph Barrême - place François-Béraud
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur sur l'oeuvre
    Historique :
    provenait des fonds de la fabrique, un tiers des fonds communaux et le dernier tiers de différents donateurs paroisse, offrit 150 F pour le vitrail de saint Joseph. Elles furent posées en 1871. Les verrières du
    Représentations :
    Le Baptême du Christ est entouré d'une bordure de feuillages stylisés entre deux rangées de perles
    Description :
    Le Baptême du Christ dans l'oculus du mur sud, L'Immaculée Conception et Saint Joseph dans la 4e autres travées et dans le mur sud.
    Titre courant :
    ensemble de verrières : Le Baptême du Christ, L'Immaculée Conception, Saint Pierre, saint Vincent
    Illustration :
    Le Baptême du Christ. IVR93_20050401283XE
  • tableau : La Vierge et l'Enfant Jésus remettant le rosaire à saint Dominique de Guzman et sainte Catherine de Sienne, cadre
    tableau : La Vierge et l'Enfant Jésus remettant le rosaire à saint Dominique de Guzman et sainte Catherine de Sienne, cadre Barrême - Saint-Jean
    Historique :
    Cette toile est signée Morenon et datée 1743. Un tableau représentant le Baptême du Christ et
    Représentations :
    tend le rosaire à saint Dominique agenouillé à ses pieds à sa droite et tenant une tige de lys ; un . De son côté, l'Enfant Jésus, debout sur les genoux de sa mère, tend le rosaire à sainte Catherine
    Titre courant :
    tableau : La Vierge et l'Enfant Jésus remettant le rosaire à saint Dominique de Guzman et sainte
    États conservations :
    Le cadre est abimé à plusieurs endroits (lacunes au niveau de la dorure comme de la préparation
  • pupitre-thabor
    pupitre-thabor Barrême - place François-Béraud
    Représentations :
    entourant de grosses fleurs dont le coeur est un médaillon portant un symbole d'Evangéliste. Sur les côtés
    Emplacement dans l'édifice :
    sur le maître-autel
  • croix d'autel et 6 chandeliers d'autel (style néo-gothique)
    croix d'autel et 6 chandeliers d'autel (style néo-gothique) Barrême - place François-Béraud
    Emplacement dans l'édifice :
    sur le maître-autel
  • fermes
    fermes Barrême
    Historique :
    Le corpus recensé omet quelques édifices trop ruinés ou trop modifiés pour être étudiés, mais incorpore deux anciens écarts réduits à une seule exploitation. Les fermes sont éparpillées sur le
    Texte libre :
    le logis se trouve intercalé entre des niveaux à fonction agricole (remise, étable, fenil, séchoir tardivement, soit accolés, soit disjoints. La juxtaposition se fait généralement en ligne, sauf le cas particulier d'une ferme (le Paraire) incluant un logis de maître où le logis du fermier et les dépendances sont majoritairement (5 cas sur 7) du type où le logis est compris entre 2 niveaux occupés par une niveau. Pour les 3 cas recensés, l’étable occupe le 1er niveau et le logis voisine avec le fenil au 2e niveau. Sur la commune de Barrême, le type maison-bloc à terre simple n’existe pas et c’est uniquement sa occupé uniquement par un logis, pas de 3e niveau : 3 cas - 2e niveau occupé par le logis et une autre fonction agricole (fenil, séchoir), pas de 3e niveau : 2 cas - 2e niveau occupé uniquement par le logis , présence des 2 fonctions au 3e niveau : 1 cas. Le nombre de niveaux excède rarement 3 ; les premiers mortier de plâtre, couverture en tuiles creuses à saillies de rive, le tout sans aucun décor ; les seules
    Illustration :
    Le Bancheiron, ferme parcelle 1980 F 1. Le bâtiment ancien vu du nord. IVR93_20060400929NUC1A Le Bancheiron, ferme parcelle 1980 F1. Placard mural du logis. IVR93_20070400022NUCA Le Bancheiron, ferme parcelle 1980 G 15. L'étable. IVR93_20060400930NUC1A Le Defends, ferme de Repentance, parcelle 1980 D 560. Elévation nord sur la cour de l'ancien logis Valbonnette-Basse, ferme parcelle 1980 G 20. Le four à pain. IVR93_20060400931NUC1A
  • tableau, ex-voto : guérison d'une femme
    tableau, ex-voto : guérison d'une femme Barrême - Saint-Jean
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Description :
    Toile rectangulaire verticale en un seul .
  • ex-voto tableau : Famille en prière aux pieds de saint Etienne, cadre
    ex-voto tableau : Famille en prière aux pieds de saint Etienne, cadre Barrême - Saint-Jean
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Description :
    Toile rectangulaire verticale en un seul , munie d'un cadre en bois doré et peint.
  • groupe sculpté de procession (petite nature) : L'Education de la Vierge
    groupe sculpté de procession (petite nature) : L'Education de la Vierge Barrême - Gévaudan
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le lieu d'exécution sur étiquette Sur une étiquette métallique placée sur le côté droit du socle : GALARD / STATUAIRE / MARSEILLE.
    États conservations :
    Le livre ou le phylactère que tenait sainte Anne manque. Dorure un peu usée.
  • étendard de procession (drapeau)
    étendard de procession (drapeau) Barrême - place François-Béraud
    Représentations :
    Au centre de la face, le Sacré-Coeur surmonté de la croix, ceint de la couronne d'épines, sur fond
    Description :
    Trois bandes de satin de 5 (une bleue, une blanche, une rouge) brodé à la Cornély pour le contour et le le remplissage des motifs et des lettres (rouge, jaune, orange, rouge, marron). Doublure satin
    États conservations :
    Le bleu et le rouge ont déteint sur la bande blanche ; tissu très sale, franges oxydées.
  • ensemble des fonts baptismaux (fonts baptismaux, couvercle des fonts baptismaux, clôture des fonts baptismaux)
    ensemble des fonts baptismaux (fonts baptismaux, couvercle des fonts baptismaux, clôture des fonts baptismaux) Barrême - place François-Béraud
    Historique :
    le marbrier reçut 250 F pour son ouvrage. La clôture est de peu postérieure à 1882.
    Représentations :
    Croix tréflée sur le couvercle des fonts baptismaux. Les bagues des barreaux sont composées de deux
    Description :
    noir veiné, avec moulures en marbre blanc sur le dessus de la base, et d'une cuve en marbre blanc , d'élévation galbée (avec trou d'évacuation). Le couvercle en bois résineux comporte six faces reposant sur un assemblés à mi-bois. Le couvercle est peint en beige doré. La clôture en fer forgé est installée sur la rivetés, dorés. Le battant est fermé par un loquet en fer.
    Dimension :
    h = 190 : hauteur des fonts baptismaux avec le couvercle. Hauteur de la partie fixe de la clôture
  • tableau d'autel : La Naissance de saint Jean Baptiste
    tableau d'autel : La Naissance de saint Jean Baptiste Barrême - Saint-Jean
    Inscriptions & marques :
    J. ANDRE / 1665, en rouge, en bas à droite (presque entièrement masqué par le cadre).
    Historique :
    les communes d'Annot, Beauvezer, Saint-Julien-du-Verdon, Thorame-Basse, Méailles, Le Fugeret, Villars
    Dimension :
    h = 150 ; la = 126 : dimensions restituées dans la mesure du possible, le cadre masquant une partie
  • chaudière à vapeur à combustion Joya
    chaudière à vapeur à combustion Joya Barrême
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le fabricant inscription concernant le fabricant (fondue) : JOYA / GRENOBLE
    Référence documentaire :
    [Vue de la distillerie entre 1905 et 1912, avec la chaudière Joya installée dans le bâtiment des
    Description :
    la base du cylindre dont le diamètre mesure environ 1 mètre. A l'intérieur du cylindre extérieur s'en trouve un second, qui constitue, avec le premier, une enveloppe circulaire qui contenait l'eau. Le volume central de cette enveloppe est traversé par un réseau de tubes Field inclinés. Le collecteur se trouve au
    Illustration :
    [Vue de la distillerie entre 1905 et 1912, avec la chaudière Joya installée dans le bâtiment des
  • Maison puis parfumerie (distillerie de lavande) Selin actuellement maison
    Maison puis parfumerie (distillerie de lavande) Selin actuellement maison Barrême - R.D. 4085 - en village - Cadastre : 2013 OH 40-43, 957
    Historique :
    Antoine Garron, maçon, achète le 18 avril 1883 un terrain à proximité de la future voie de chemin maison d'habitation qu'il revend le 30 mai 1897, pour 2000 francs, à Louis Felix Ferdinand Daumas. Ce dernier procède à l'acquisition de parcelles supplémentaires pour agrandir le jardin ainsi que la maison . Le 8 novembre 1909, Calixte Tiran rachète l'ensemble et le conserve jusqu'à sa mort en 1919. Le 2 avoir cessé dès la faillite Selin en 1934 (témoignage oral) et le site est redevenu une maison
    Référence documentaire :
    juge de paix Segons (?) au procureur de la République de Digne concernant le rachat de la distillerie
    Description :
    entre eux et le troisième, qui ne comporte qu'un soubassement à arcades surmonté d'une terrasse couverte remise à porte charretière et seul l'étage carré semble être dévolu à des espaces d'habitation. Le est couverte de tuiles plates mécaniques. Le toit de sa partie en retour est composé de deux pans
    Annexe :
    , 39 s 13 /3. Lot 11-12 Acquisition Robert Biens achetés par JB Selin le 12 juin 1922 pour 1525 (Clot de Gévaudan) de 2 ha 82 a Acquisition Coullet Parcelle H 24p au Pré du Roux, de 2 a, acquises le 10 juin 1927 pour 1000 francs Acquisition Pascal Parcelles H 26-27 de 21 a, acquises le 10 juin 1927 pour 3000 francs Acquisition Ravel Parcelles H 30 de 17 a 8 ca, acquises le 27 août 1927 pour 5000 francs Lot 9 et 10 Acquisition Tiran Maison avec dépendances achetée à Calixte Tiran le 2 juin 1920 pour 40000 francs (parcelles D35-38, 57). Calixte Tiran l’avait lui-même achetée le 8 novembre 1909 à Louis Felix Ferdinand Daumas. Ce dernier avait agrandi la maison après l'avoir achetée le 30 mai 1897 pour 2000 francs à Antoine Garron, le maçon qui l’avait construite sur un terrain qu'il avait acquis le 18 avril 1883. Le lot 12 (l’usine à hydrocarbures) est vendu le 9 avril 1936 aux enchères à MM. Fernand
    Illustration :
    Plan de masse d'après le plan cadastral de la commune de Barrême, 2013, échelle d'origine 1/1000e La maison pendant le passage d'un train. IVR93_20130400076NUC2A
1 2 3 4 7 Suivant