Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 140 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Grand Rhône (le)
    Grand Rhône (le) Arles
    Historique :
    Bras principal du Rhône (Référence : IA84000946), le Grand Rhône comme le Petit-Rhône (Référence siècle, l'aménagement de digues insubmersibles fixe le lit du Grand Rhône, dont les crues avaient d'assécher les marais, le resserrement du cours a également pour effet d'emporter jusqu'à l'embouchure les . Des tours de signaux avaient été élevées, afin d'aider le passage des navires dans cette zone sensible le rivage de la mer. Cent-cinquante années plus tard, elle s'en trouvait éloignée de huit kilomètres , appelées "graus" ou bras : d'ouest en est, le bras de Fer (Référence : IA13004110) - canalisé en 1724 -, le bras de la Vidange et le bras de Passon. Leur resserrement varie au fil du temps. L'embouchure du Grand
    Hydrographies :
    Grand Rhône (le)
    Référence documentaire :
    DURRENMATT, Guy. Le Rhône autrefois. [S.l.] : Curandera, 1987 (Les Provinciales). 173 p. : ill Lentheric, Charles, Du Saint-Gothard à la mer, le Rhône, histoire d'un fleuve, Paris : Editions RAMBERT, Gaston. Le Rhône à son delta. Courrier du Parc Naturel Régional de Camargue, 1993, n° 41
    Description :
    Le Grand Rhône est le bras est du delta du Rhône. Il se sépare du Rhône au nord d'Arles et marque la limite ouest de la Camargue. Avec un tracé plus rectiligne que le Petit Rhône (Référence : IA13004135), il trouve son exutoire à Port-Saint-Louis-du-Rhône. Le Grand Rhône transporte 17 millions de mètres cubes de limons jusqu'à la mer, soit près de 81% des ressources rhodaniennes. Le débit du Grand moyenne de 500 m, il constitue donc le bras principal du Rhône. Caractérisé par les nombreuses lônes qui façonnent son environnement, le Grand Rhône est relié au port de Fos par deux canaux : le canal du Rhône à Fos (Référence : IA13004105) à hauteur du Salin de Giraud, et le canal Saint-Louis (Référence : IA13004103) à Port-Saint-Louis. Au sud d'Arles, seul le bac de Barcarin (Référence : IA13004053), à Salin de
    Titre courant :
    Grand Rhône (le)
    Illustration :
    Le Rhône à Arles. IVR93_20121300397NUC2A Le bac automoteur Barcarin 3 accosté en rive gauche. IVR93_20121301650NUC2A
  • Petit Rhône (le)
    Petit Rhône (le) Arles - - isolé - Cadastre :
    Historique :
    Situé dans une zone anciennement occupée par les bras disparus du Rhône, le Petit Rhône peut être considéré comme un reliquat de ces tracés historiques. Le Petit Rhône passe à deux kilomètres de Saint -Gilles (Gard), ancienne cité portuaire hellénique qui alimentait le trafic commercial sur ses eaux. Il existait également des moyens de traverser le cours, probablement en bois. Mais ce matériau n'était que peu dès le Moyen Age, les boucles du Petit Rhône restent instables, notamment à son embouchure. Au 19e siècle les grand travaux napoléoniens tentent de remédier de façon permanente au problème. Mais le grau d'entrée des navires se déplace encore régulièrement. Deux canaux contribuent à réguler son débit : le canal de Peccaïs à Sylvéréal (Référence : RA13000022), et le canal du Rhône à Sète. Mais sa sûreté est
    Hydrographies :
    Petit Rhône (le)
    Référence documentaire :
    inondation et changement social dans le delta du Rhône. Les "catastrophes" de 1856 et 1993/1994. Arles Billo, Maurice. Ponts et ouvrages d´art en Arles. Regards sur le patrimoine : histoire des DURRENMATT, Guy. Le Rhône autrefois. [S.l.] : Curandera, 1987 (Les Provinciales). 173 p. : ill
    Description :
    Le Petit Rhône est le bras Ouest du delta du Rhône. Il constitue la frontière naturelle entre les départements des Bouches-du-Rhône et du Gard. Le Petit Rhône quitte le lit principal du Rhône au nord d'Arles rejoint la Méditerranée. Le canal de Peccaïs à Sylvéréal (Référence : RA13000022) suit en partie son tracé . Plusieurs ouvrages d'art franchissent le Petit Rhône, parmi lesquels le vieux pont de Fourques (Référence : IA13004050), le pont de Sylvéréal (Référence : IA13004073) ou le bac du Sauvage (Référence : IA13004051). La biodiversité est riche sur le tracé du Petit Rhône, qui a été inscrit dans le réseau Natura 2000 en tant que Site d'Intérêt Communautaire (60% dans les Bouches-du-Rhône et 40% dans le Gard). Le cours d'eau
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
    Titre courant :
    Petit Rhône (le)
    Illustration :
    Vue du pont routier de Fourques sur le Petit Rhône. IVR93_20121300427NUC2A Vue du pont routier de Sylvéréal côté amont sur le petit Rhône (depuis la rive droite pont suspendu de Fourques. Le pylône central sur le petit Rhône (depuis la rive gauche Pont routier de Saint-Gilles sur le petit Rhône. IVR93_20121300436NUC2A
  • coopérative agricole (coopérative rizicole) dite Coopérative rizicole Le Flamand rose
    coopérative agricole (coopérative rizicole) dite Coopérative rizicole Le Flamand rose Arles - Hongrie - en ville - Cadastre : 1994 AL 136, 313
    Représentations :
    Sur la face ouest du silo le plus ancien est peint un flamant rose.
    Description :
    hangars agricoles sont au sud de l'ensemble. Le silo le plus ancien est dominé par la tour de l'élévateur
    Titre courant :
    coopérative agricole (coopérative rizicole) dite Coopérative rizicole Le Flamand rose
    Appellations :
    Coopérative rizicole Le Flamand rose
    Texte libre :
    recevoir 20.000 tonnes de céréales variées et assurait le traitement du riz alimentaire. L'ensemble a été destruction. Certaines parties tombent en ruine mais le silo de béton est encore en assez bon état d'un séchoir formant une aile basse. Le reste des bâtiments sont de simples hangars d'un seul niveau des locaux pour la mise en sac. L'usine de traitement du riz est importante : le bâtiment comprend deux niveaux où s'effectuaient les opérations de décorticage et de blanchissage ; le stockage se faisait en vrac dans des cellules de bois. Dans le hangar de 1960, au sud, se trouvent 11 cellules de type de conservation des céréales dans notre région. Du point de vue architectural, c'est le silo de béton construit en1930 qui offre le plus d'intérêt. ANNEXES : Sur la face est du silo de béton, figure indiqué : LE FLAMAND ROSE.
  • pont autoroutier
    pont autoroutier Arles - bois de Beaumont Mas de la Borde - A. 54 - isolé - Cadastre : 2008 NB non cadastré domaine public
    Historique :
    service en juin 1990. Le pont autoroutier mis en place pour franchir le Petit Rhône (Référence
    Hydrographies :
    Petit Rhône (le)
    Observation :
    Repérage cartographique. Pont autoroutier franchissant le Petit Rhône entre Arles (13) et Fourques
    Description :
    Le pont autoroutier de l'A.54 franchit le Petit Rhône (Référence : IA13004135) entre Arles et
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
    Illustration :
    Travée centrale enjambant le Petit Rhône, côté aval (depuis la rive droite). IVR93_20121300429NUC2A
  • pont ferroviaire de Trinquetaille dit aussi pont de Lunel ou pont aux Lions
    pont ferroviaire de Trinquetaille dit aussi pont de Lunel ou pont aux Lions Arles - Monplaisir Trébon Trinquetaille - quai du 8 Mai 1945 quai Saint-Pierre - en ville - Cadastre : 2008 BT non cadastré domaine public
    Historique :
    Le projet de la ligne ferroviaire 820 entre Sète et Marseille passant par Arles, remontant à 1862 ). Le pont permettant de franchir le Grand Rhône (Référence : IA13004134) à Arles a été construit en seulement deux ans, de 1866 à 1867, et ouvert à la circulation le 27 janvier 1868. Il s’agit du premier pont fixe installé sur le Rhône sur le territoire de la commune, seul le pont de bateaux (Référence d’acheminer le charbon des Cévennes vers les voies de commerce fluvial et maritime d’Arles. Son reposant sur des culées et des piles en pierre. Un motif déjà proposé par Seguin en 1841 pour le projet du monumentale du ''lion d’Arles'', symbole de la ville. Ils sont réalisés par le célèbre sculpteur animalier Pierre Louis Rouillard. Le pont est détruit par les bombardements alliés d’août 1944 et n’a jamais été
    Hydrographies :
    Grand Rhône (le)
    Observation :
    ferrée franchissant le Grand Rhône au nord d'Arles, entre les quartiers Monplaisir et Trinquetaille. Ex
    Référence documentaire :
    Projet de pont suspendu sur le Rhône à Arles conformément aux dimensions données par le programme Projet de pont suspendu sur le Rhône à Arles conformément aux dimensions données par le programme Pont du chemin de fer sur le Rhône d'Arles à Lunel. 711 Arles / Carte postale, avant 1905, Guende [Projet de] Pont sur le Grand Rhône à Arles : coupe. [Projet de] Pont sur le Grand Rhône à Arles [Projet de] Pont sur le Grand Rhône à Arles : plan. [Projet de] Pont sur le Grand Rhône à Arles p. 136-137 Billo, Maurice. Ponts et ouvrages d´art en Arles. Regards sur le patrimoine : histoire
    Représentations :
    Une figure de lion surmonte le massif maçonné encadrant l'ouvrage à l'entrée du pont et formant
    Description :
    Le pont ferroviaire de la ligne Sète-Marseille traversait le Grand Rhône (Référence : IA13004134) à Arles en amont de son centre historique, là où le fleuve est le plus large, au point kilométrique 10 m environ au-dessus des basses eaux. Le massif se dresse sur le quai du 8 mai 1945 en rive gauche , et sur le quai Saint-Pierre en rive droite. Un escalier droit en béton a été apposé à une date inconnue contre le massif de la rive gauche afin de permettre aux piétons d'’accéder à la plate-forme
    Annexe :
    Transcription des inscriptions portées lisibles sur le pont. Inscriptions portées : ARLES ; LUNEL levée la patte droite des lions sculptés) Plaque d'inauguration scellée sur le massif de culée de la détruit par les bombardements d'Arles/ le 6 Août 1944 qui ont disjoint les quatre parties architecturales
    Texte libre :
    Lyon et à la Méditerranée (PLM) pour édifier le pont devant franchir le Grand Rhône (Référence Compagnie PLM qui réalise finalement la ligne de chemin de fer et le pont entre 1866 et 1867. Ce dernier est ouvert à la circulation le 28 janvier 1868 (BILLO, p. 136). La ligne permet d´optimiser l´exploitation de lions - symboles héraldiques d´Arles - réalisés par le sculpteur animalier Pierre Louis Rouillard (Plaque d'inauguration, Annexe n° 1). Le pont est détruit lors des bombardements alliés en août 1944 et l tombées dans le fleuve et de démolition de la plupart des piles s´étalent sur plusieurs années. On possède travaux ; d´après le sous-ingénieur chargé de la reconstruction du viaduc le 8 septembre 1944, la surveillance devrait être assurée non par l´armée américaine ou la SNCF mais par le comité de libération de la ville d´Arles (AM Arles : O 75). A partir de 1946, les travaux sont exécutés par le Service de la Navigation pour le compte de la SNCF ; une travée est récupérée pour le compte de la Direction des routes. Le
    Illustration :
    [Projet de] Pont sur le Grand Rhône à Arles : plan. IVR93_20121301138NUC2A [Projet de] Pont sur le Grand Rhône à Arles : coupe. IVR93_20121301139NUC2A 711 Arles - Pont du chemin de fer sur le Rhône d'Arles à Lunel. IVR93_20121301143NUC1A Projet de pont suspendu sur le Rhône à Arles conformément aux dimensions données par le programme Projet de pont suspendu sur le Rhône à Arles conformément aux dimensions données par le programme
  • bac et bacs à traille
    bac et bacs à traille Arles - la Roquette Trinquetaille - rue du Bac rue Jean-Lebas - en ville - Cadastre : 2008 BT non cadastré domaine public
    Historique :
    On suppose qu’à l’époque antique, avant que le pont de bateaux (Référence : IA13004079) ne soit partir de la disparition du pont de bateaux, survenue probablement au 8e siècle, le seul moyen de franchir le fleuve était d’emprunter un bac dont la localisation est inconnue jusqu’au 11e siècle, en trouvait dans le Vieux-Bourg (actuel quartier de la Roquette), contrôlé par la famille des Porcelet. Appelé ''portus'', il contribuait à l’activité du port fluvial du quartier. Le second, en amont, dans la Cité 1397 dans le Vieux-Bourg. Chacune de ces familles nobles avait le monopole sur son bac et en touchait obtint au 14e siècle de confisquer tout bateau qui viendrait le heurter. Après les familles nobles, c’est probablement fonctionné en parallèle. Mais jusqu’au 19e siècle, à chaque fois que le pont de bateaux était hors ’aide du bac à traille. Dans les années 1850, on prévoit encore une fois de remplacer le pont détruit par un bac dont le montant du bateau est estimé 1500 F. Il a sans doute été supprimé lorsque le
    Hydrographies :
    le Rhône
    Référence documentaire :
    traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. / Henri Cogoluènhe, Thèse de doctorat. Lyon
    Description :
    Le bac qui reliait les deux rives d’'Arles était installé à l’'endroit le plus resserré du Grand Rhône (Référence : IAIA13004134), le courant y étant assez fort pour faire glisser le long d'’une entre le Vieux-Bourg (actuel quartier de la Roquette), probablement au droit de la rue du Bac, en rive gauche, et Trinquetaille, au niveau de l’actuelle rue Jean Lebas. Le bateau mesurait 19 m de long sur 4,5
    Illustration :
    Vue sur le Rhône au débouché de la rue du Bac. IVR93_20121301103NUC2A
  • bac d'Albaron
    bac d'Albaron Arles - Albaron la Motte - isolé - Cadastre : 2008 NH non cadastré domaine public
    Historique :
    Selon Cogoluènhe, le bac d'Albaron en Camargue existerait depuis la période gallo-romaine. Il . Aucune mention du bac d'Albaron n'a été trouvée dans les archives. Seul est connu le projet de transfert de l'ancien pont de bateaux d'Arles sur le Petit Rhône entre le château de Lamotte et le hameau Albaron, seul étant mentionné le pont de Saint-Gilles. Le projet, autorisé par décret présidentiel du 7
    Hydrographies :
    Petit Rhône (le)
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
  • pont suspendu de Chartrouse ou de l'île des Pilotes
    pont suspendu de Chartrouse ou de l'île des Pilotes Arles - île des Pilotes Chartrouse - chemin de Chartrouse - isolé - Cadastre : 2008 PI non cadastré domaine public
    Historique :
    -être par les établissements métallurgiques Leinekugel Le Cocq. La suspension du pont a été entièrement
    Référence documentaire :
    p. 12-13 Le pont suspendu de Chartrouse Le pont suspendu de Chartrouse. Dans Freyssinet Magazine
    Description :
    Le pont de Chartrouse - du nom du lieu-dit de la commune d'Arles à hauteur duquel il est implanté porte également le nom. Il s'agit d'un pont suspendu à travée unique de près de 90 m de portée. Le
    Auteur :
    [entrepreneur] Leinekugel Le Cocq
    Texte libre :
    -Lecocq soumettent, pour le compte de Madame Santy-Lavigne, propriétaire du domaine de Chartrouse (sur la permettre aux véhicules de relier le mas de Chartrouse à l'extrémité méridionale de l'île, qui appartient au 27 juin 1927 (AD Bouches-du-Rhône : 3S 11). Le permissionnaire sera tenu de verser à la caisse du m de hauteur au-dessus de l´arasement des maçonneries. Le tablier aura 86,60 m de longueur y compris de rive, espacés de 3,20 m d´axe en axe'' (ibidem).A la fin des années 1990, alors que le domaine camarguais était déjà sous la propriété de la société Fermes Françaises (société créée en 1985 dont le siège est situé à Port-Saint-Louis-du-Rhône), il a été effectué le changement complet de la suspension de l innovation en matière de câbles de suspension : le toron cohérent'' (Freyssinet Magazine, p. 12). Les anciens torons. Les câbles porteurs, de 90 m de long environ, ont été regroupés en faisceau hexagonal, formant le
  • bac à traille du Fort de Pasques (ou Pâques)
    bac à traille du Fort de Pasques (ou Pâques) Arles - le Fort de Pâques la Tour d'Aling Mas de la Ville - isolé
    Historique :
    Dans le contexte des guerres de religions (affrontements entre Ligueurs et Navarrais), le Arlésiens sont coupés de leurs terres camarguaises auxquelles ils accédaient par Trinquetaille. Le 18 avril 1593, le jour de Pâques, ces derniers commencent à édifier un fort dit de Pâques ou de Pasques 1595, Henri IV fait abattre le fort. D'après l'historien Henri Cogoluènhe, la traille du lieu resta
    Hydrographies :
    Grand Rhône (le)
    Référence documentaire :
    en 1594] / Dessin dCHo goluènhe Heblié dans Histoire des, bacs p our traverser le Rhône. Recherches
    Description :
    D'après le plan établi par Cogoluènhe (Fig. 2), le bac à traille franchissait le Grand Rhône le lieu-dit la Tour d'Aling en rive gauche. Aucun vestige probant n'a été repéré sur place.
    Localisation :
    Arles - le Fort de Pâques la Tour d'Aling Mas de la Ville - isolé
  • pont routier suspendu dit Vieux pont ou ancien pont de Fourques
    pont routier suspendu dit Vieux pont ou ancien pont de Fourques Arles - Trinquetaille le Port - R.D. 15a avenue du Vieux Pont avenue Edouard-Herriot - en écart - Cadastre : 2008 BO non cadastré domaine public
    Historique :
    C'est entre Arles et Fourques qu'est lancé le premier pont suspendu sur le Petit Rhône (Référence (ce dernier sera supprimé en avril 1883). Un certain Bouvier semble en être le maître d’œuvre. Dès mai 1829, l'élargissement au niveau de la pile médiane du pont - non prévu dans le projet primitif - est entrepris afin de faciliter la circulation. L'ouvrage est mis en service le 1er avril 1830. Un rehaussement du pont de 2 m, sollicité par le département du Gard dès l'été 1850 pour permettre le passage des portique de la rive gauche. En 1909, le pont est rénové : son tablier est rigidifié par la mise en place de poutres latérales et d'un garde-corps en métal remplaçant le bois. Les câbles de suspension sont quant à eux changés en 1933. Fin août 1944, le pont (notamment sa suspension) est endommagé par les Allemands . Réparé en 1946, sa réfection est sollicitée. En 1956, le tablier aurait été à nouveau exhaussé. A cette date, un nouveau pont (Référence : IA13004076) est mis en chantier sur le Petit Rhône (Référence
    Hydrographies :
    Petit Rhône (le)
    Observation :
    Repérage cartographique. D'après la carte de Cassini (?). Pont de la R.D. 15a franchissant le Petit Rhône entre Arles, Trinquetaille (13) et le Port de Fourques (30-Languedoc-Roussillon). Propriété
    Référence documentaire :
    Plan et élévation du projet de rehaussement du Pont de Fourques situé sur le Petit Rhône, dressés Fourques (Gard) - Le Pont. /Carte postale, 1e quart 20e siècle, Darbousset. p. 85-88 Billo, Maurice. Ponts et ouvrages d´art en Arles. Regards sur le patrimoine : histoire des p. 93-144 Ponts suspendus en fil de fer sur le Rhône, Rapport au conseiller d´Etat, Directeur général des Ponts et Chaussées Vicat, Louis. Ponts suspendus en fil de fer sur le Rhône, Rapport au
    Précisions sur la protection :
    Pont suspendu dit ancien pont de Fourques, franchissant le Petit Rhône, entre Arles et Fourques
    Description :
    Sur le Petit Rhône (Référence : IA13004135), le pont suspendu qui supporte l'ancienne route d'Arles (Référence : IA13004134), au village de Fourques, dont il porte le nom. L'ouvrage de 157 m de long compte rénové. Le pont offre aujourd'hui une ossature entièrement métallique, à platelage en aluminium, et une
    Localisation :
    Arles - Trinquetaille le Port - R.D. 15a avenue du Vieux Pont avenue Edouard-Herriot - en écart
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
    Texte libre :
    HISTORIQUE Le franchissement du Petit Rhône (Référence : IA13004135) à Fourques pourrait remonter à l'époque antique bien que l'hypothèse d'un pont romain ne peut être attestée. Le passage est assuré par la suite, à l'époque médiévale, par un bac (Référence : IA13004093) qui existe encore lorsque émerge le projet d'un pont suspendu (Site internet Patrimoine de la Ville d'Arles). Le lancement d'un pont suspendu de 4 m de large sur le Petit Rhône à Fourques est prévu pour porter la route départementale n° 11 de Nîmes à Arles. Il s'agirait alors du premier pont suspendu construit sur le fleuve. Le 10 Juillet du pont de bateaux (Référence : IA13004511) qui assure alors la traversée du fleuve dans le prolongement du pont de bateaux d'Arles-Trinquetaille (MURATI, p. 56), afin d'éviter tout conflit entre le concessionnaire et le fermier (BILLO, p. 85). Le 28 mai 1829, par ordonnance royale, les adjudicataires s´engagent à élargir à leurs frais le passage sur la pile médiane du pont (passage porté à 6 m) afin de
    Illustration :
    Fourques (Gard) - Le Pont. IVR93_20121301066NUC1A Plan et élévation du projet de rehaussement du Pont de Fourques situé sur le Petit Rhône, dressés Le pylône central en rivière (depuis la rive gauche). IVR93_20121300422NUC2A Le chaînage d'angle du pylône en rivière. IVR93_20121301685NUC2A Pile supportant le portique central, depuis la rive gauche. IVR93_20121301687NUC2A
  • bac et bac à traille de Fourques
    bac et bac à traille de Fourques Arles - Grand Gallègue Gontier le Port - en écart - Cadastre : 2008 BT non cadastré domaine public
    Historique :
    Dans un inventaire des titres relatifs au droit de bac sur le Rhône au port de Fourques (anciennement Rhodanet), le plus ancien acte en date du 13 août 1300, par lequel Bertrand de Baux, comte d '’Avellin, vend à l'archevêque d'’Arles tout le domaine qui lui appartenait dans les ports de Rhodanet et de Cogoluènhe, la traille de Fourques est, dans le dernier quart du 17e siècle, un des principaux moyens d'accès vers les domaines camarguais. Une demande de maintien dans le droit de tenir un bac sur le Rhône au , affermé 1400 livres et bien entretenu, est très utile pour le commerce des laines et des bestiaux entre préférant la route par Beaucaire et Tarascon. Le bac existe toujours en 1827, à l'émergence du projet du
    Hydrographies :
    Petit Rhône (le)
    Observation :
    D'après le cadastre napoléonien. Bac sur le Petit Rhône, reliant Arles (13) à Fourques (30
    Référence documentaire :
    Port de Fourques sur le Rhône. 1300-18e siècle, Chemise 1119. Archives nationales, Paris : H4 3053 livre 1, p. 55 Cogoluenhe, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques
    Description :
    Le bac n'est pas figuré sur la carte de Cassini de la seconde moitié du 18e siècle. Le cadastre suspendu de Fourques (Référence : IA13004050). Elle franchissait le Petit Rhône (Référence : IA13004135 ) entre Arles, en rive gauche (Grand Gallègue, Gontier), et le port de Fourques en rive droite. Selon un en haut de la "bique" et palan de bois sont également mentionnés. Le traillon était fixé à la traille par une grenouille qui servait généralement de chape à des poulies roulant sur le câble. Un "trapadou " facilitait l'embarquement et le débarquement sur chaque rive. Il est fait mention, du côté de Fourques, d'un "faux trapadou" supplémentaire. Le fermier du bac - et "garde des agrès" - disposait d'un logement.
    Localisation :
    Arles - Grand Gallègue Gontier le Port - en écart - Cadastre : 2008 BT non cadastré domaine public
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
  • pont routier de Saint-Gilles
    pont routier de Saint-Gilles Arles - Saliers Figarès Beau Figuier - R.D. 572n R.D. 6572 route d' Arles - isolé - Cadastre : 2008 NC, ND non cadastré domaine public
    Historique :
    Alors que le pont provisoire de type Bailey (Référence : IA13004501) était mis en place en 1985 sur le Petit Rhône (Référence : IA13004135), des études avaient été entreprises, à la demande de la direction départementale de l’Équipement du Gard, par le CETE (Centre d’Études Techniques de l’Équipement ) Méditerranée et le Sétra (Services d'études sur les transports, les routes et leurs aménagements) et le Cabinet ). En janvier 1995, différentes solutions sont présentées par le Sétra. Le projet de pont à haubans en , adaptation à la navigation à grand gabarit, trafic routier important, insertion dans le paysage de Camargue 24 février 1995, alors même que le pont provisoire présente des signes de faiblesse ; le projet est approuvé en fin d'année. Le groupement d'entreprises conjointes Berthouly (pour le béton) et Richard-Ducros travaux débutent par les appuis au début de l'année 1998. En mars 1999, après assemblage, le bow-string est poussé sur le fleuve ; il ne reste plus que la dalle de couverture à réaliser. Après des essais de
    Hydrographies :
    Petit Rhône (le)
    Observation :
    Repérage cartographique. Pont routier franchissant le Petit Rhône entre Arles (entre Saliers et
    Référence documentaire :
    p. 97 : Saint-Gilles, pont sur le Petit Rhône. Montens, Serge. Les plus beaux ponts de France de Saint-Gilles sur le Petit Rhône. Dans Travaux, 1999, n° 749. p. 84-100 Berthellemy, Jacques, Hoorpah, Wasoodev. Nouveau pont de Saint-Gilles sur le Rhône. Dans . 132 Cogoluenhe, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et -Lindenmann, Alexandra. Port-Saint-Louis-du-Rhône ou le génie de l´adaptation. 1904-2004. Aix-en-Provence
    Description :
    Le nouveau pont de Saint-Gilles portant la R.D. 572n, franchit le Petit Rhône (Référence : IA13004135) à l’'est de la commune du Gard dont il porte le nom, entre cette dernière et Arles en rive gauche 170 m de long. Les deux arcs en acier de 120 m de portée, formant la travée principale sur le fleuve intervalles réguliers. Chaque arc est relié à la poutre tirant qui le raidit dans le sens longitudinal par métalliques portant la dalle de couverture en béton armé. Le tablier repose sur des appuis en béton fondés sur pieux : culée rive droite et pile rive gauche ; la culée de rive gauche est établie sur le massif de
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
    Annexe :
    : en effet, la Direction des Routes s´oriente vers le remplacement de la suspension de l´ouvrage évalué francs. Dans ces conditions l´allure générale et les hauteurs dégagées ne seraient pas modifiées le pont
    Texte libre :
    HISTORIQUE Le pont suspendu reconstruit à Saint-Gilles après la Seconde Guerre mondiale (Référence navigation de Lyon, du 6 février 1985, le directeur départemental de l´équipement du Gard envisage, outre s´oriente en effet vers le remplacement de la suspension du pont suspendu (environ 8 millions de militaire de type Bailey retenu, Référence : IA13004501) mis en place sur le Petit Rhône, les études entreprises par le CETE Méditerranée (Centre d’Études Techniques de l’Équipement), concluaient que la ouvrage au même emplacement. Le CETE et le Sétra (Services d'études sur les transports, les routes et solutions techniques pour remplacer le pont suspendu de Saint-Gilles par un ouvrage définitif. Le cabinet , SABLON, PHILIPPON, p. 34). Les principales caractéristiques du projet sont arrêtées le 14 juin 1990 : il l'ouvrage dans le site (BILLO et MASSIANI-LEBAHAR, p. 52). Le gabarit à dégager de 60 x 6 m constitue une grande hauteur, dont la stabilité et, dans une moindre mesure, le caractère inesthétique, posent problème
    Illustration :
    Ancrages des suspentes sur le tablier. IVR93_20121301706NUC2A Détail de l'ancrage d'une suspente sur le tablier. IVR93_20121301707NUC2A
  • pont routier
    pont routier Arles - Grand Gallègue le Port - R.D. 113 R.D. 6113 route d' Arles - en écart - Cadastre : 2008 MZ non cadastré domaine public
    Historique :
    Le pont suspendu de Fourques de 1830 (Référence : IA13004050) ne répondant plus à l'augmentation du définitivement le renforcement de l'ancien pont au profit de cette solution plus économique de déviation de la de la Camargue, déclassé depuis janvier 1951, et le nouveau pont serait établi à l'emplacement d'un ancien ouvrage ferroviaire, ouvert en 1903 et aujourd'hui abandonné (Référence : IA13004518). Le projet réaménagées. Le nouvel ouvrage routier est mis en service en 1958. Il a subi quelques travaux de réparations
    Hydrographies :
    Petit Rhône (le)
    Observation :
    Repérage cartographique. Pont franchissant le Petit Rhône entre Arles, Trinquetaille (13) et
    Référence documentaire :
    Pont de la RN 113 sur le Petit Rhône à Fourques. Archives départementales du Rhône, Lyon : 3959W p. 96-102 Billo, Maurice. Ponts et ouvrages d´art en Arles. Regards sur le patrimoine : histoire
    Description :
    Le nouveau pont routier de Fourques permet à la R.N. 113 de franchir le Petit Rhône (Référence : IA13004135) entre Arles, en rive gauche (lieu-dit Grand Gallègue) et Fourques, en rive droite (lieu-dit Le
    Localisation :
    Arles - Grand Gallègue le Port - R.D. 113 R.D. 6113 route d' Arles - en écart - Cadastre : 2008 MZ
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
    Illustration :
    Vue du pont dans son contexte (depuis le Vieux Pont de Fourques, en amont). IVR93_20121300427NUC2A
  • viaduc routier dit nouveau pont d'Arles ou nouveau pont de Trinquetaille
    viaduc routier dit nouveau pont d'Arles ou nouveau pont de Trinquetaille Arles - presqu'île du Cirque Romain Roquette Barriol Trinquetaille - R.N. 113 E. 80 - en écart - Cadastre : 2008 BT non cadastré domaine public
    Historique :
    La R.N. 568 et le pont de Trinquetaille (Référence : IA13004070) étant surchargés, les autorités projettent dès 1957 la mise en œuvre du contournement d’'Arles par le sud, incluant la construction d’un nouvel ouvrage sur le Grand Rhône (Référence : IA13004134). Au printemps 1966, le marché pour ce second 1966. La mise en service du nouveau pont a lieu en mars 1969, avec une inauguration officielle le 29 de
    Hydrographies :
    Grand Rhône (le)
    Observation :
    Repérage cartographique. Pont de la R.N. 113 franchissant le Grand Rhône à Arles, joignant le
    Référence documentaire :
    Arles, construction d’un deuxième pont sur le Rhône. Archives départementales des Bouches-du-Rhône p. 51-54 Arles, le pont de la RN 113 sur le Rhône. Dans Bulletin annuel AFPC (Association Française p. 61-62 Billo, Maurice. Ponts et ouvrages d´art en Arles. Regards sur le patrimoine : histoire des hyperstatiques dans les ponts en béton précontraint. Pont de la RN 113 sur le Rhône, en Arles. Dans Travaux, n
    Description :
    Le nouveau pont routier d'Arles est implanté à l'’aval du pont de Trinquetaille (Référence : IA13004070), sur le Grand Rhône (Référence : IA13004134), au point kilométrique 283. Il livre passage à la tabliers a été aménagée une chaussée de 8 m de large ancrée de part et d'autre sur le hourdis inférieur des
    Texte libre :
    1. Chronologie L´existence d´un seul pont franchissant le Grand Rhône à Arles - le pont de circulation routière sur l´axe Marseille-Montpellier, aussi les autorités ont projeté dès 1957 le contournement d'Arles par le sud incluant la création d´un nouveau pont sur le fleuve. Le 25 avril 1963, le Conseil Municipal formule à nouveau le vœu de la construction d'un second pont. Les travaux chiffrés par 13.800.000 F. Le 14 novembre 1963, une lettre adressée au ministre des Travaux publics explique que l ´aménagement proposé comporte en première phase la construction d´un pont sur le Grand Rhône et ses accès, en deuxième phase le prolongement de la déviation jusqu´à son raccordement avec la R.N. 113 au pont de Crau . Le 17 décembre suivant, Roger Delagnes, sénateur d'Arles, interpelle le ministre des Travaux publics correspondent sur ce projet : le principal obstacle est le financement (AD, Bouches-du-Rhône : 2S 8/5 ; BILLO, p . 61). La Société des Entreprises Fougerolle-Limousin adresse une soumission le 20 mai 1966. Les études
    Illustration :
    Détail des stries du béton sous le pont, depuis la rive droite. IVR93_20121301619NUC2A Chaussée secondaire et passage piéton dans le caisson central. IVR93_20121301624NUC2A Escalier en rive gauche, côté amont Deservant le caisson central. IVR93_20121301617NUC2A
  • pont suspendu de Saint-Gilles
    pont suspendu de Saint-Gilles Arles - Saliers Figarès - isolé
    Historique :
    Dès 1878 avaient été entreprises des études pour la construction d'un pont fixe sur le Petit Rhône (Référence : IA13004135) à Saint-Gilles, destiné à remplacer le pont de bateaux existant (Référence : IA13004147), dont on envisageait le transfert. En juin 1880, l’État proposa de financer l'ouvrage pour un tiers. En 1881, un projet de pont en charpente n'était pas retenu et le pont de bateau rétabli. Le de charges eurent lieu en novembre et le pont fut livré à la circulation le premier décembre suivant , l'augmentation du trafic routier nécessita le renforcement et la transformation de l'ouvrage. Un nouveau pont suspendu (Référence : IA13004149) fut édifié avant le début de la Seconde Guerre mondiale.
    Hydrographies :
    Petit Rhône (le)
    Référence documentaire :
    2 - SAINT-GILLES-DU-GARD - Le Petit Rhône. /Carte postale, 1ère moitié 20e siècle. Rhône, Givors 51bis SAINT-GILLES - Le Pont du Rhône. Saint-Gilles. /Carte postale, 1ère moitié 20e siècle 1950 - SAINT-GILLES (Gard) Pont suspendu sur le Rhône. /Carte postale, envoyée en 1911, F.G. Rhône 14 - Saint-Gilles. - Le Pont du Rhône. /Carte postale, envoyée en 1905. Rhône, Givors, Maison du le Petit Rhône. Construction du tablier et de la suspension. Archives départementales du Gard, Nîmes de St Gilles sur le Petit Rhône. Assemblage du tablier. Archives départementales du Gard, Nîmes : 2 S : Projet de construction d'un pont suspendu métallique et rigide sur le Petit Rhône à St Gilles. Archives d'un pont suspendu métallique et rigide sur le Petit Rhône à St Gilles. Archives départementales des ] Pont suspendu de St Gilles sur le Petit Rhône. Assemblage du tablier. Archives départementales du Gard : Projet de construction d'un pont suspendu métallique et rigide sur le Petit Rhône à St Gilles. Archives
    Description :
    Le premier pont suspendu de Saint-Gilles, qui se situait à l'emplacement du pont à tablier suspendu ), était constitué d'une travée principale sur le fleuve d'environ 130 m de portée et d'une travée de rive de près de 27 m en rive gauche. Le tablier, à ossature métallique raidie par des poutres latérales en platelage en bois, à deux voies charretières, et deux petits trottoirs formant chasse-roue. Le tablier
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
    Annexe :
    Règlementation concernant la circulation sur le pont suspendu de Saint-Gilles, Nîmes, le 1er décembre 1890. Règlementation concernant la circulation , Nîmes, le 1er décembre 1890 (Tiré de : GRIFFEUILLE, Marie-Françoise. Le pont de Saint-Gilles sur le Rhône. In Le Rhône à son delta, Courrier du Parc Naturel Régional de Camargue, n° 41-42, déc. 1993, p. 2) : "Pour le transport des marchandises, on admet 5 passer plus de 80 bœufs ou vaches à la fois, et le passage se fera par bandes séparées de 20 bêtes. Pour le passage de la troupe il faudra rompre le pas. La cavalerie franchira le pont en une seule file ". Signé : Le Mallier.
    Illustration :
    14 - Saint-Gilles. - Le Pont du Rhône. IVR93_20121301494NUC1A 1950 - SAINT-GILLES (Gard) Pont suspendu sur le Rhône. IVR93_20121301493NUC1A 51 bis SAINT-GILLES - Le Pont du Rhône. Saint-Gilles. IVR93_20121301495NUC1A 2 - SAINT-GILLES-DU-GARD - Le Petit Rhône. IVR93_20121301496NUC1A Pont suspendu de St Gilles sur le Petit Rhône. Construction du tablier et de la suspension [Extrait de] Pont suspendu de St Gilles sur le Petit Rhône. Assemblage du tablier. Fig.1 Coupe [Extrait de] Pont suspendu de St Gilles sur le Petit Rhône. Assemblage du tablier. Fig.3 Tronçon de Projet de construction d'un pont suspendu métallique et rigide sur le Petit Rhône à St Gilles Projet de construction d'un pont suspendu métallique et rigide sur le Petit Rhône à St Gilles Projet de construction d'un pont suspendu métallique et rigide sur le Petit Rhône à St Gilles
  • pont routier de Trinquetaille
    pont routier de Trinquetaille Arles - Trinquetaille la Roquette Méjan - R.D. 35a rue Anatole-France rue de Camargue - en ville - Cadastre : 2008 BT non cadastré domaine public
    Historique :
    L'’ancien pont de Trinquetaille (Référence : IA13004062) à Arles sur le Grand Rhône (Référence sont utilisés pour traverser le fleuve jusqu’à la mise en place d’un pont provisoire [sans référence ] inauguré en juillet 1945. Le 11 septembre 1947, on prend la décision de construire un tablier utilisant les Chaussées donne son accord le 26 mars 1949. Les travaux de construction se déroulent pendant l'année 1950 . Les épreuves de résistance ont lieu en octobre 1950. Le pont est mis en service aux premiers jours de 1951 et inauguré le 15 février de cette année. Il reprend au maximum ce qui restait des piles, des culées et des rampes d’'accès de l’'ancien pont (Référence : IA13004062), seul le tablier est entièrement effectuée et les lampadaires remplacés. L’'entreprise BEC a été chargée de ce marché, dont le montant est
    Hydrographies :
    Grand Rhône (le)
    Observation :
    Repérage cartographique. D'après le cadastre napoléonien. Pont de la R.D. 35a franchissant le Grand
    Référence documentaire :
    p. 57-58 Billo, Maurice. Ponts et ouvrages d´art en Arles. Regards sur le patrimoine : histoire des
    Description :
    Le pont de Trinquetaille relie le centre ville d’'Arles en rive gauche, au droit de la rue Anatole rive droite, dans le prolongement de la rue de Camargue, sur l’'emplacement du pont métallique : IA13004098). Il permet à la R.D. 35a (R.N. 568 de 1933 à 1949), de franchir le Grand Rhône (Référence hourdis en béton armé. Le tablier fait de 2,07 m à 3,75 m de hauteur. Les raidisseurs verticaux sont travée centrale) pour une longueur totale d'un peu plus de 163 m. Le tablier a une largeur de 9,24 m. Il supports en béton éclairent le pont. Les rampes d’accès maçonnées de l’ancien ouvrage sont réutilisées. La circulation automobile sur les quais. Si le tablier de la travée enjambant le quai Saint-Pierre en rive droite précédent), le passage de la rive gauche a conservé son ancienne voûte. Sur chaque rive, deux escaliers
    Annexe :
    Relevé du texte de la plaque d'inscription LE 10 JUILLET 1944/ MALGRE LA SURVEILLANCE/ DES SENTINELLES ALLEMANDES/ UN GROUPE DE RESISTANTS F.T.P. ARLESIENS/ ENTRAIT DANS LE LOCAL D'OU PARTAIENT/ LES CABLES QUI SOUTENAIENT LE PONT,/ Y DEPOSAIT DES EXPLOSIFS./ LES CABLES FURENT DETRUITS EN PARTIE./ CE SABOTAGE RENDIT IMPOSSIBLE/ LE PASSAGE DE LOURDES CHARGES/ ET DES CHARS ALLEMANDS (scellée sur la culée
    Illustration :
    Escaliers de la rive gauche, côté aval, permettant de relier le pont aux quais Pile en pierre de l'ancien pont supportant directement le tablier. IVR93_20121301631NUC2A
  • pont ferroviaire dit pont de Rigodon ou viaduc de Cavalet
    pont ferroviaire dit pont de Rigodon ou viaduc de Cavalet Arles - Saliers Mas Rigaudon 30) : Cavalè Saint-Gilles - isolé - Cadastre : 2008 NC 22
    Historique :
    Le pont ferroviaire dit de Cavalet, permettant au chemin de fer d'Arles à Lunel (Hérault) de franchir le Petit Rhône (Référence : IA13004135), apparaît sur les minutes de la carte d’État-major (Fig. 2 ) établie dans le courant du 19e siècle, entre Rigodon et Mas Cavalet. L'avant-projet du ''pont de Rigodon des eaux et à ne porter aucune atteinte à la digue insubmersible de la Camargue. Le pont est sans dernière a été fermée aux voyageurs en 1938. A la Libération, en 1944, alors que le tablier du second pont
    Hydrographies :
    Petit Rhône (le)
    Observation :
    Repérage cartographique. Pont ferroviaire franchissant le Petit Rhône entre Arles (13), en amont de
    Description :
    Le pont ferroviaire de Cavalet franchit le Petit Rhône (Référence : IA13004135), entre Arles, lieu Mas Cavalet dont l'ouvrage porte le nom). Il se trouvait dans la continuité de l'ancien pont travées (36 m - 47 m - 47 m - 36 m). Le tablier métallique est constitué de deux poutres latérales pleines structure est rivetée. Le tablier repose sur trois piles oblongues en rivière et deux culées ; piles et unique voie ferrée alors que la largeur aurait permis le passage d'une seconde voie.
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
    Illustration :
    Petit pont précédent le viaduc de Cavalet en direction d'Arles, en rive droite
  • pont de bateaux de Fourques
    pont de bateaux de Fourques Arles - Trinquetaille le Port - en écart
    Historique :
    Nîmes pour franchir le Petit Rhône (Référence : IA13004135) à Fourques, à l'emplacement du bac. Des dessins sont dressés en 1822. Selon Billo, un pont de bateaux est installé sur le Petit Rhône dès 1707 , dans le prolongement de celui d'Arles-Trinquetaille. Il assure la traversée du fleuve - sans doute l'ouverture du pont suspendu de Fourques (Référence : IA13004050), le 1er avril 1830, date à laquelle le pont anciennes, est établi par le Génie civil près du pont suspendu (Référence : IA13004050) (Fig.14).
    Hydrographies :
    Petit Rhône (le)
    Référence documentaire :
    Projet d'un pont de bois, à construire sur le Petit Rhône, vis-àvis Fourques, près d'Arles. Coupe Projet d'un pont de bois, à construire sur le Petit Rhône, vis-àvis Fourques, près d'Arles. Profil Projet d'un pont de bois, à construire sur le Petit Rhône, vis-àvis Fourques, près d'Arles. Plan du Projet d'un pont de bois, à construire sur le Petit Rhône, vis-àvis Fourques, près d'Arles Projet d'un pont de bois, à construire sur le Petit Rhône, vis-àvis Fourques, près d'Arles. Coupe
    Description :
    Le pont en charpente de bois projeté au début du 19e siècle était un ouvrage de 140 m de long et de
    Localisation :
    Arles - Trinquetaille le Port - en écart
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
    Illustration :
    Projet d'un pont de bois, à construire sur le Petit Rhône, vis-àvis Fourques, près d'Arles Projet d'un pont de bois, à construire sur le Petit Rhône, vis-àvis Fourques, près d'Arles. Plan du Projet d'un pont de bois, à construire sur le Petit Rhône, vis-àvis Fourques, près d'Arles. Coupe Projet d'un pont de bois, à construire sur le Petit Rhône, vis-àvis Fourques, près d'Arles. Profil Projet d'un pont de bois, à construire sur le Petit Rhône, vis-àvis Fourques, près d'Arles. Coupe
  • pont ferroviaire
    pont ferroviaire Arles - Grand Gallègue le Port - en écart - Cadastre : 2008 MZ non cadastré domaine public
    Historique :
    Un pont ferroviaire a été lancé sur le Petit Rhône (Référence : IA13004135), au sud de Fourques, au au passage de la ligne de chemin de fer d'Arles-Trinquetaille à Nîmes. Le projet définitif était approuvé en 1899 et arrêté par le préfet du Gard en mai 1900. Le 19 juillet 1901, on procédait aux épreuves , a été déclaré d'utilité publique le 31 mars 1899 et ouvert à l'exploitation au tout début du 20e siècle (1902 ou 1903 selon les sources). Déclassé le 1er janvier 1951, son tracé a été réutilisé pour la Seconde Guerre mondiale puis reconstruit en 1945, a été édifié le pont de la déviation de la R.N. 113 été totalement démonté lorsque le gros œuvre fut achevé.
    Hydrographies :
    Petit Rhône (le)
    Description :
    Le pont ferroviaire franchissait le Petit Rhône (Référence : IA13004135) entre Trinquetaille, sur la commune d'Arles, en rive gauche (lieu-dit Grand Gallègue) et Fourques, en rive droite (lieu-dit le latérales de 31 m de large et deux centrales de 39 m. Le pont construit, de 160 m de débouché, n'apparaît ). Le tablier métallique, constitué de deux poutres latérales en croix de saint André, était appuyé sur
    Localisation :
    Arles - Grand Gallègue le Port - en écart - Cadastre : 2008 MZ non cadastré domaine public
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
  • pont de bateaux de Saint-Gilles
    pont de bateaux de Saint-Gilles Arles - Saliers Figarès la Cabanette - isolé
    Historique :
    - sur le Rhône à Saint-Gilles (Annexe n° 1) ; la traversée se faisait jusqu'alors par bac. En juillet 1804, le tablier était établi ; le pont de bateaux qui ne devait pas entraver la navigation fut ouvert du pont. Le pont de bateaux connut des modifications ; il fut prolongé de 22 m en 1828, élargi vers pas les travaux nécessaires et l'administration se vit dans l'obligation d'installer et d'assurer le service d'une traille. Le pont de bateaux, dont ont été déchus les concessionnaires en août 1881, fut , il fut distordu par une crue. L'année suivante, en fin d'année 1890, fut lancé le pont suspendu (Référence : IA13004148), décidé au milieu des années 1880, destiné à remplacer le pont de bateaux. Ce
    Hydrographies :
    Petit Rhône (le)
    Observation :
    D'après le cadastre napoléonien ; c'est sans doute l'ancien pont de bateaux qui figure sur le
    Description :
    Le pont de bateaux de Saint-Gilles traversait le Rhône, entre Arles et Saint-Gilles du Gard, au la rive droite 15,30 m. Entre les deux, le véritable pont de bateaux, pont flottant, comportait dix
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
    Illustration :
    Plan de situation. Projet de remplacement du pont de bateaux de Saint-Gilles sur le Petit-Rhône par
1 2 3 4 7 Suivant