Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • hôtel de voyageurs dit le Grand Hôtel
    hôtel de voyageurs dit le Grand Hôtel Abriès - l' Adroit - en village - Cadastre : 1983 AC 478
    Historique :
    En 1894 à l'initiative du sénateur Toy Riont et d'un groupe d'hommes d'affaires originaires du Queyras se forma une société par actions qui fit construire le grand hôtel, établissement luxueux géré par
    Localisation :
    Abriès - l' Adroit - en village - Cadastre : 1983 AC 478
  • Village
    Village Abriès - en village - Cadastre : 1825 D3 1969 D3
    Historique :
    Le village d'Abriès n'apparaît dans les textes qu'en 1259 mais existait probablement avant cette ; il fut ravagé en 1690 par les troupes du duc de Savoie ; en 1780, le village comptait 140 maisons et autant de familles ; il fut très touché par l'émigration de la 2e moitié du 19e siècle ; en 1921 un incendie détruisit 55 maisons au bourg ; en 1945 l'adroit fut bombardé par l'armée d'occupation ; Abriès fut le 1er pôle touristique du Queyras.
    Référence documentaire :
    Vallée du Queyras. Abriès. Place du Glacis, départ du courrier. Carte postale, V. Fournier éditeur Génie. Article 8. Section 1, carton 1 (Château-Queyras), pièce 14. P. 95-104. Le Queyras TIVOLLIER, Jean, ISNEL, Pierre. Le Queyras (Hautes-Alpes), 2 vol. Marseille Queyras. Grenoble,1909.
    Localisation :
    Abriès - en village - Cadastre : 1825 D3 1969 D3
    Texte libre :
    siècle Abriès était l'un des centres d'excursion les plus prisés du Queyras. En 1894 fut construit à inondations (en 1408 inondation catastrophique où 70 maisons sont submergées, nouvelles inondations en 1430 dans des reconstructions postérieures. - En 1690 le village est incendié par les "barbès" au cours des l'Adroit le Grand Hôtel. De 1890 à 1910 des habitants du bourg émigrés en Piémont, en Provence ou en Amérique du sud et enrichis dans le commerce firent construire en bordure du Bouchet et à l'Adroit "de jolies villas modernes". - En 1921 un incendie accidentel ravage le bourg. 55 maisons disparaissent . - Bombardement en 1944 qui semble en particulier avoir affecté l'Adroit. Puis incendie quelques jours plus tard quelques rares constructions d'aspect traditionnel : bâtiments de la fin du XIXe en bordure du Bouchet du Bouchet à 1538 m d'altitude. Le Bouchet le divise en deux quartiers : sur la rive droite l'Adroit
    Illustration :
    Vallée du Queyras. Abriès. Place du Glacis, départ du courrier. IVR93_19930502056XB
  • Ecart
    Ecart Abriès - Valpréveyre - en écart - Cadastre : 1825 K2, J1 1969 K2, J1
    Historique :
    Le hameau de Valpréveyre est mentionné en 1339. Sous l'Ancien Régime, c'était un village permanent . En 1669, d'après une révision de feux, il y avait 40 maisons occupées. Vers 1690, le hameau situé au pied des cols de Malaure et d'Urine qui font communiquer le Queyras et le Val Pellice eut à souffrir cadastre de 1825, une partie des constructions sont en ruines en particulier à l'Ubac. Dans le courant du hameau en ruine n'est plus aujourd'hui fréquenté que par les bergers de moutons
    Référence documentaire :
    FERRAND, Henri. Le pays briançonnais : de Briançon au Viso, la vallée de Névache et le Queyras Vol. 1 p. 110-111. Le Queyras TIVOLLIER, Jean, ISNEL, Pierre. Le Queyras (Hautes-Alpes), 2 vol
    Localisation :
    Abriès - Valpréveyre - en écart - Cadastre : 1825 K2, J1 1969 K2, J1
    Texte libre :
    pillages ceux-ci incendièrent le village en 1690. La révision des feux de 1699 indique qu'avant l'incendie en ruines. Valpréveyre semble être devenu dans le courant du XIXe siècle un site d'estive. Mais entre les deux guerres, le hameau était déjà à l'abandon. En 1938, J. Thivollier et P. Isnel pouvaient écrire : "0n se sent envahi par un sentiment de tristesse en face de ces chalets abandonnés dont beaucoup Malaure (2522 m) et d'Urine par lesquels on rejoint le Val Pellice en territoire italien. 2. Physionomie
  • Ecart
    Ecart Abriès - Malrif - en écart - Cadastre : 1825 A4 1969 A4
    Historique :
    Hameau mentionné dans les textes dès la fin du moyen âge ; on ignore si il fut habité en permanence
    Localisation :
    Abriès - Malrif - en écart - Cadastre : 1825 A4 1969 A4
    Texte libre :
    HISTORIQUE On ignore si le hameau de Malrif a été habité en permanence à certaines époques. Il : 1645 - 1811 - 1826 - 1831 - 1832 -1838. En 1909 H. Ferrand signale qu'il s'agit d'un site d'estive mais en laissant penser que cette fonction est récente : "Signe éloquent de la dépopulation de la montagne ces chalets ne sont plus habités que l'été". En 1938 (Tivollier et Isnel) le hameau était à l'abandon 1909 dans H. Ferrand, Le Pays Briançonnais et le Queyras, p. 103.
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre, Saint-Paul, Saint-Antoine
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre, Saint-Paul, Saint-Antoine Abriès - en village
    Localisation :
    Abriès - en village
    Annexe :
    Brandalise. Mise en forme et documentation: M.P. Mallé. Le mobilier de l'église a été en grande partie sol. H : 224, LA : 100. Marbre. Inscription en capitales romaines : PLENUS DICURUM ET MERITI ZELE ARDENT DANS SON SAINT MINISTERE / DE SA PAROISSE IL FUT ET L'AMI ET LE PERE / REPOSE EN PAIX O ? en pied. 104. Saint Paul? MEUBLES MAITRE-AUTEL Chœur ; isolé. Autel tombeau à parois verticales . Gradins et tabernacle supprimés pour en faire un autel face au peuple. Marbre. H : 100 ; L : 212 ; PR : 60 . Face antérieure constituée de trois panneaux séparés par des pilastres plats. Décor en relief : à antérieure, en bas, au milieu : MATHIEU SOURCIER DIT LE RICHE BIENFAITEUR. Très bon état. Œuvre du milieu du . Autel : L : 150 ; PR : 94 ; H : 105. Tabernacle : H : 85. Décor : sur la face antérieure, décor en haut relief représentant le baptême du Christ. Sur la porte du tabernacle, colombe en bas relief. Fin du XIXe siècle. BÉNITIER, au sol, de milieu Nef, en entrant à droite. Marbre rose. H : 105 ; diam : 71. Fût droit
  • présentation de la commune d'Abriès
    présentation de la commune d'Abriès Abriès
    Texte libre :
    de nombreuses localités, qui un siècle plus tôt comptaient une population nombreuse, tombèrent en mettre à couvert des injures des troupes ce qui incite des familles entières à quitter le Queyras » (AN
1