Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

village de Sausses

Dossier IA04000793 réalisé en 2005

Fiche

Œuvres contenues

Dénominations village
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Entrevaux
Adresse Commune : Sausses
Cadastre : 2005 D

La formation du village a probablement débuté avec la création d'un hameau de pied de pente appelé Entrevaux, dont le développement a entraîné l'abandon du village médiéval situé plus haut. Ce processus de déperchement (relatif) était achevé lorsque le château actuel fut construit, au 17e siècle. En 1792, l'agglomération avait à peu de choses près l'étendue que figure le plan cadastral de 1824, fragmentée en 143 parcelles réparties entre 65 propriétaires. Depuis 1824, les constructions nouvelles ont été peu nombreuses et n'ont pas compensé les ruines qui ont affecté plusieurs portions d'îlots. Aujourd'hui, l'habitat nouveau s'éparpille hors du village, dans la zone, relativement plate, des anciens jardins. Les aménagements publics des 19e et 20e siècles sont restés peu nombreux et modestes. L'école primaire a été tardivement aménagée dans une ancienne maison en 1923, la mairie occupe depuis le 18e siècle le même étage d'une autre maison. Situation identique pour le four communal, don d'un particulier en 1858, et pour le beffroi, simple surélévation du pigeonnier du château en 1853. L'adduction d'eau potable a été réalisée entre 1912 et 1923.

Période(s) Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine

Implanté sur les pentes très raides d'un épaulement dont le château occupe le sommet, entre les vallons du Riou et de Saint-Pons, le village a un plan en éventail exposé à l'ouest et au sud. Sa visibilité est réduite au vallon du Riou et au quartier des jardins qui lui fait face à l'ouest, mais les montagnes qui l'environnent le mettent à l'abri des vents dominants et lui procurent un micro-climat privilégié. Le réseau viaire qui le distribue comporte 5 rues qui suivent des courbes de niveau et sont presque toutes, du fait de leur étroitesse, impraticables aux véhicules. Quelques traverses en escalier sont enjambées par les maisons. Les places ne sont que des élargissements de faible amplitude pratiquées devant l'église et le long de la rue inférieure pour permettre le passage des voitures. Le tissu bâti s'étire en rangées sinueuses et peu profondes. L'étagement produit par la dénivelée (presque partout 2 étages d'une rue à l'autre) lui donne un caractère très théâtral.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Ponts et Chaussées. Commune de Sausses. Adduction d’eau potable au village de Sausses. Devis, bordereau des prix et détail estimatif, 23 mars 1912. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 446.

    Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 446
  • Service hydraulique. Procès-verbal de réception définitive. Adduction d’eau potable au village de Sausse, 24 août 1923. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 446

    Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 446
Bibliographie
  • ACHARD, Claude-François. Description historique, géographique et topographique des villes, bourgs, villages et hameaux de la Provence ancienne et moderne, du Comté-Venaissin, de la principauté d'Orange, du comté de Nice etc. Aix-en-Provence : Pierre-Joseph Calmen, 1788, 2 vol.

    Vol. II, p. 348-349.
  • FERAUD, Jean-Joseph-Maxime. Histoire, géographie et statistique du département des Basses-Alpes. Digne : Vial, 1861, 744 p.

    p. 521-522.
  • GUERARD, Benjamin, DELISLE Léopold, De WAILLY Natalis. Cartulaire de l'abbaye de Saint-Victor de Marseille. Collection des cartulaires de France, t. VIII, éditeur B. Guérard, Paris : Typographie de Ch. Lahure, 1857, 2 volumes, CLVI-651-945 p.

    T. VIII, n° 779.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Sauze Elisabeth