Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

village de Saint-Julien-du-Verdon

Dossier IA04001409 réalisé en 2008

Fiche

Dénominations village
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
Adresse Commune : Saint-Julien-du-Verdon

L'église de Sanctus Julianus est mentionnée dès la fin du 13e siècle. Le site castral de Saint-Julien est localisé sur une colline située au nord-ouest du village actuel, au lieu-dit cadastral Les Clots, parcelles n° 394 et 395 (section B1, plan cadastral de 1983). Sur le cadastre de 1834, ces parcelles sont encore mentionnées sous le toponyme Chastelanne. Aucun vestige visible ne subsiste. En 1788 Claude Achard mentionne l'église paroissiale et la chapelle Saint-Roch. Le patron du village est alors saint Michel. L'abbé Féraud, en 1861, note qu'il y a une école primaire à Saint-Julien. En 1879, la commune envisage de faire construire une nouvelle école au quartier des Granges en remplacement de l'école située au quartier de Ville (mairie actuelle). Des plans sont dressés par l'ingénieur Caire, de Castellane mais aucune suite ne sera donnée au projet. Entre 1911 et 1913, un deuxième projet de nouvelle école est dressé par l'architecte départemental Bongarçon, mais n'est pas lui non plus concrétisé et c'est l'ancienne école qui est maintenue et modifiée (voir notice IA04001449). Le 14 septembre 1931, le conseil décide l'aménagement d'un nouveau cimetière et prie le préfet de désigner M. Coulet, ingénieur à Saint-André-les-Alpes, pour dresser le projet. Mais pour des raisons d'enclavement et de droits de passage, les premières inhumations ont eu lieu seulement en juin 1944 pour les résistants fusillés au bord de la R.N. 202. Depuis les années 1950, il remplace l'ancien cimetière accolé à l'ancienne église paroissiale.

Période(s) Principale : Moyen Age
Principale : Temps modernes
Principale : 19e siècle

Le village est à une altitude moyenne de 920 mètres. La colline sur laquelle il est installé correspond à un important affleurement de gypse blanc, rosé ou noir, qui a été largement exploité (carrière, moulin et four à plâtre). Le village de Saint-Julien est composé de deux quartiers : la Ville et les Granges. Le quartier de Ville est organisé en plusieurs îlots compacts de bâtiments mitoyens, qui mêlent maisons d'habitation et bâtiments agricoles. L'îlot central semble dater du 16e siècle ou du 17e siècle. Les rues sont parallèles aux courbes de niveaux et les maisons sont adossées à la pente ; des traverses en escaliers permettent de rejoindre les rues. Le quartier des Granges est composé de plusieurs îlots de bâtiments, principalement des bâtiments agricoles mais également quelques maisons d'habitation ; une forge se trouvait dans ce quartier en 1834. Chacun de ces deux quartiers dispose d'une fontaine-lavoir. Un four à pain est situé à Ville. Au nord de Ville se trouve l'ancienne église actuellement chapelle (notice IA04000150). L'église actuelle, ancienne chapelle Saint-Roch, est située au coeur du village (notice IA04000147). En 2008, plusieurs quartiers de maisons pavillonnaires sont implantés autour du village et le long de la R.N. 202.

Statut de la propriété propriété de la commune, []

Références documentaires

Documents d'archives
  • Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Saint-Julien-du-Verdon, construction d'un clocher, 10 mai 1874. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 411

    1882/02/12 : le 12 février 1882, le conseil délibère sur le projet dressé par l'architecte Caire le 9 novembre 1879 pour la construction d'une maison d'école avec mairie. Il s'agit de modifier le projet afin de le rendre conforme au règlement du 17 juin 1880. Le coût du projet s'élève à la somme de 9283,75 francs. La commune décide de vendre des terrains communaux pour pallier à cette dépense.
  • Lettre de l'inspecteur de l'académie d'Aix, à Monsieur le préfet des Basses-Alpes au sujet de l'école de Saint-Julien-du-Verdon, 1911. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 411

    Le 8 mars 1911, l'inspecteur d'académie envoie au préfet des Basses-Alpes un rapport concernant l'état hygiènique de l'école de Saint-Julien. Il explique que la salle de classe se trouve en sous-sol, ne reçoit pas les rayons du soleil, qu'elle est établie à proximité de la source qui alimente la fontaine publique, ce qui fait que l'eau suinte de toute part lorsqu'il pleut. Il rapporte qu'il n'existe pas de cabinet d'aisance et que l'appartement de l'institutrice n'est pas suffisant. Plusieurs choix s'offrent à la commune : réparer l'immeuble, aménager un autre, ou construire une école neuve.
  • Rapport de l'architecte départemental à Monsieur le Préfet des Basses-Alpes sur l'école de Saint-Julien-du-Verdon, 1911. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 411

    Le 30 décembre 1911, l'architecte départemental établit un rapport sur l'école qu'il a visitée. Ce qui le préoccupe le plus est l'emplacement de la salle de classe, adossée au terrain, accessible directement depuis l'extérieur. On apprend que celle-ci se trouvait à l'origine au 1er étage mais fut déplacée pour laisser de la place au logement du maître. L'architecte pense que la commune doit faire construire une autre école.
  • Extrait du registre des délibérations du conseil municipal. Désignation d'un architecte pour la construction d'une école mixte, 1912. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 411

    Le 28 octobre 1912, le conseil désigne M. Bongarçon, architecte départemental, pour dresser le projet de construction d'une école mixte, s'élevant au maximum à 8000 francs.
  • Extrait du registre des délibérations du conseil municipal. Projet de construction d'école, 1913. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 411

    Le 19 novembre 1913, le conseil approuve le projet de construction d'école, y compris le rapport de l'ingénieur pour le comité des bâtiments civils prévoyant l'augmentation d'une somme de 500 francs.
  • Extrait du registre des délibérations du bureau de la fabrique de la paroisse de la commune de Saint-Julien-du-Verdon. Projet d'un cimetière, 1931. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 411

    Le 14 septembre 1931, le conseil décide l'aménagement d'un nouveau cimetière et prie le préfet de désigner M. Coulet, ingénieur à Saint-André-les-Alpes, pour dresser le projet.
  • Vente par Monsieur Berrin à la commune de Saint-Julien du Verdon, 1938. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 411

    Le 7 février 1938, Paul Raphaël Berrin vend à la commune de Saint-Julien-de-Verdon un bâtiment au levant l'école, au nord et au sud la rue. La vente est faite au prix de 2000 francs. Elle est faite en vue de l'agrandissement du logement de l'instituteur.
Documents figurés
  • Vue d'ensemble prise du sud-ouest. / Photographie noir et blanc, 1948. Collection particulière.

  • Vue d'ensemble prise du nord-est. / Carte postale, vers 1950. Collection particulière

  • Vue d'ensemble prise du sud-est. / Carte postale, vers 1950. Collection particulière

  • Saint-Julien-du-Verdon. La place et l'Eglise. [Quartier des Granges, place de la fontaine. Vue prise de l'est.] /Carte postale, vers 1915. Collection particulière

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï