Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

village de Lambruisse

Dossier IA04001090 réalisé en 2006

Fiche

Parties constituantes non étudiées mairie, école
Dénominations village
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Saint-André-les-Alpes
Adresse Commune : Lambruisse

Lambruisse, en latin labrusca, signifie vigne sauvage et évoque la stérilité du sol et la rudesse du climat. D'après les sources du 18e et du 19e siècle, cette caractéristique justifierait le déplacement de ses habitants durant la période hivernale vers la Basse-Provence.

Période(s) Principale : Moyen Age
Principale : Temps modernes
Principale : 19e siècle

Situé dans la vallée de l'Encure, le village de Lambruisse (1145 mètres) est adossé à la pente et regarde vers l'ouest. Lambruisse est traversé par la route D 219. Il est composé de trois quartiers, non nommés sur les cadastres, mais dont les noms existent encore dans la mémoire orale : Coueste-Romane, pour la partie la plus haute du village, avec trois rues parallèles aux courbes de niveau et quelques traverses perpendiculaires aménagées en escalier ; La Tour, qui correspond à un îlot dense de maisons en contrebas de la route ; Les Cheylands, pour la partie nord du village, organisé perpendiculairement à la pente, entre la D 219 et une rue en contre-haut, avec deux traverses aménagées en escalier. Il y a également un quatrième quartier, non nommé, situé dans la partie sud-ouest du village, en dessous de la place, surtout composé d'entrepôts agricoles et de fermes de village.

Statut de la propriété propriété privée
propriété de la commune, []

Références documentaires

Documents d'archives
  • Devis estimatif de la maison d'école à acquérir pour la commune de Lambruisse 28 septembre 1856. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 220

    Le 28 septembre 1856, Simon Honoré Chailan, maçon de Lambruisse, dresse le devis estimatif de la maison que compte acquérir la commune pour en faire une école. Savoir : "Le dit appartement consistant à une chambre servant de cuisine, d'un petit cabinet et galetas au dessus de la salle de la mairie ... une écurie en dessous de la dite salle de mairie ... plus une basse cour par devant le dit écurie (sic) au couchant du sus dit bâtiment ...". Il évalue l'immeuble à 400 francs
  • Acte de vente d'une partie de maison à la commune de Lambruisse, 1er novembre 1856. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 219

    Le 1er novembre 1856, Louis Charles Chailan cafetier, en qualité de mandataire, vend au maire et adjoint "... un petit appartement et galetas le tout se trouvant au dessus de la salle de mairie de Lambruisse et une écurie en dessous ... au quartier de la Place, au bâtiment dit le Château, tenant du nord à Fortuné Chailan, du midi à une petite ruelle, du levant à la place et du couchant à un pategue. Ces appartements, galletas (sic) et écurie sont vendus avec tous les droits de pategue, d'escalier, vue, issues, passages et facultés y attachés.". La somme offerte est de 302 francs Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 219
  • Réparation de la maison de la mairie et de l'école de la commune de Lambruisse. Procès-verbal descriptif et estimatif d'immeuble acquis par la commune, pour l'agrandissement de la mairie, pour école, 10 mai 1857. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 219

    Le 10 mai 1857, l'ingénieur Tourniaire dresse le procès-verbal descriptif et estimatif d'un immeuble acquis par la commune. Ainsi : "L'immeuble acquis par la commune se compose d'une cour et écurie, d'un premier étage et d'un comble entre lesquels est enclavée une salle au rez de chaussée affectée depuis longtemps au dépôt des archives de la mairie... L'écurie est voûtée... Le premier étage est composé de deux pièces l'une pouvant servir de chambre à coucher et l'autre de cuisine...". La valeur est estimée à 351,70 francs
  • Devis et détail estimatif des travaux à faire pour la construction d'une maison d'école avec salle pour la mairie à Lambruisse, 5 juin 1880. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 220

    Le 5 juin 1880, l'architecte Jacques Caire dresse le projet de construction d'une maison d'école. Le bâtiment projeté fait 14m75 sur 7m20. Il a au rez-de-chaussée une salle de classe mixte, un vestibule, la cage d'escalier, une salle pour la mairie, et à l'étage une cuisine, une dépense, une salle à manger, deux salles à coucher dont une avec alcôve. Les murs extérieurs seront couronnés par des génoises à deux rangs de tuiles creuses. La toiture sera faite en tuiles creuses posées sur des chevrons triangulaires. Les moellons et la pierre de taille seront pris à la carrière du Brusq.. La chaux hydraulique proviendra des fours de Saint-André ou de Thorame-Basse. Le sable sera pris à Saint-André dans le lit du Verdon. Les briques pour les cloisons, les tuiles creuses pour la toiture et les mallons proviendront des fabriques des environs. Le sapin de la charpente proviendra de la forêt de Lambruisse. Le plâtre des crépissages intérieurs, ou employé à la construction des cloisons et des planchers, proviendra des fours de Moriez.
  • Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Lambruisse. Approbation du projet de construction de maison d'école avec salle de mairie. Vote d'une partie de la dépense et demande d'un secours de l'Etat de 7910 francs, 18 juin 1880. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 220

    Le 18 juin 1880, le conseil approuve le projet dressé par l'architecte Caire à Castellane
  • Arrêté préfectoral autorisant la commune de Lambruisse à acquérir deux parcelles pour y installer l'école, 6 septembre 1881. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 219

    Le 6 septembre 1881, la commune est autorisée par arrêté préfectoral à acquérir deux parcelles devant servir d'emplacement d'une maison d'école pour les deux sexes avec salle de mairie.
  • Procès-verbal d'adjudication de la vente de l'ancienne maison d'école de Lambruisse, 26 août 1883. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 219

    Le 26 août 1883, l'ancienne maison d'école qui servait de mairie, se trouvant au quartier dit la maison ou la place, est vendue à un particulier (Pierre Honoré Chailan) offrant la somme de 740 francs (la mise à prix en était de 650)
  • Réception définitive des travaux de construction de la maison d'école de la commune de Lambruisse exécutés par Chailan Gabriel entrepreneur, 30 août 1884. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 219

    Le 30 août 1884, l'architecte de Castellane Jacques Caire visite, en compagnie de l'entrepreneur Gabriel Chailan et du maire Granier, les travaux de construction de la maison d'école. A l'issue, la réception définitive est accordée.
  • Extrait du registre aux délibérations du conseil municipal. Demande d'autorisation pour vendre le presbytère, 10 mars v1907. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 219

    Le 10 mars 1907, le conseil demande à M. le Préfet d'autorisation de vendre le presbytère, le montant de la vente devant être attribué à un téléphone ou à une horloge publique
  • Commune de Lambruisse. Aliénation de l'ancien presbytère. Procès-verbal descriptif et estimatif, 19 juin 1907. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 219

    Le 19 juin 1907, Henri Baroux, expert désigné par la commune, procède à la description et à l'estimation du presbytère que la commune veut vendre (parcelle No 813), du jardin (No 798) et du hangar (No 799) qui en dépendent. Le presbytère est ainsi décrit : "Cet immeuble en assez bon état d'entretien se compose 1. d'un sous-sol comprenant une écurie et une salle à manger ; 2 d'un rez-de-chaussée comprenant une cuisine et une salle à manger ; 3 d'un premier étage comprenant deux chambres et un débarras." La parcelle de jardin, séparée du presbytère par une rue, est d'une contenance de 60 m2 ; une lapinière en mauvais état s'y trouve. Le hangar occupe une surface de 16 m2. L'expert estime l'ensemble de ces immeubles à 550 francs
  • Procès-verbal d'adjudication de la vente du presbytère de Lambruisse et de ses dépendances, 11 août 1907. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 219

    Le 11 août 1907, le bâtiment du presbytère et ses dépendances sont vendus à un particulier (Auguste Fabre) offrant la somme de 2020 francs (la mise à prix en était de 550)
  • Extrait des délibérations du conseil municipal de Lambruisse : érection du monument aux morts, 30 mai 1920. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 220

    Le 30 mai 1920, "... Mr le maire expose que vu l'état des travaux et par mesure d'économie, il y aurait lieu de demander à Mr le Préfet d'être autorisé à faire exécuter les travaux du monument aux morts pour la Patrie (dont un crédit de mille francs est porté au budget et un de huit cents cinquante francs pour complément voté par délibération spéciales) à forfait par deux ouvriers de la localité. Attendu que le monument est tout simple et ne comprend ni statue ni emblème, le conseil prie à l'unanimité Mr le Préfet de vouloir bien autoriser Mr le maire à faire exécuter les travaux ainsi qu'il est exposé ci-dessus..."
  • Extrait des délibérations du conseil municipal de Lambruisse : monument aux morts, 13 février 1921. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 220

    Il est dit que le monument aux morts pour la France a été fait, coûtant 1800 francs
  • Ouvrage écrit par un habitant sur la vie à Lambruisse entre 1860 et 1950.
Bibliographie
  • ACHARD, Claude-François. Description historique, géographique et topographique des villes, bourgs, villages et hameaux de la Provence ancienne et moderne, du Comté-Venaissin, de la principauté d'Orange, du comté de Nice etc. Aix-en-Provence : Pierre-Joseph Calmen, 1788, 2 vol.

    I, p. 630
  • BARATIER, Edouard. La démographie provençale du XIIIe au XVIe siècle. Paris : S.E.V.P.E.N. , 1961, 255 p.

    p. 162
  • FERAUD, Jean-Joseph-Maxime. Histoire, géographie et statistique du département des Basses-Alpes. Digne : Vial, 1861, 744 p.

    p. 271-272
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï - Boscal de Reals Aude