Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

village de La Garde

Dossier IA04001444 réalisé en 2008

Fiche

Dénominations village
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
Adresse Commune : La Garde

Le castrum de La Gareda est mentionné dès le début du 13e siècle. Le site castral du village est situé sur la colline qui domine l'église Notre-Dame-des-Ormes ; aucun vestige n'y subsiste. En 1787, Achard mentionne quelques débris de ce château sur une élévation près de l'église. Le cadastre de 1834 mentionne le toponyme Sous la Tour pour un groupe de parcelles situées entre le ravin de Destourbes et cette colline. L'emplacement actuel du village ne semble pas antérieur au 16e ou au 17e siècle. En 1777, les archives mentionnent un important incendie au village, qui a concerné plusieurs maisons. En 1787, d'après Achard, la paroisse est sous le titre de Notre-Dame-des-Ormes et Saint-Martin, alors que l'abbé Féraud, en 1861, précise que l'église paroissiale de La Garde, sous le titre de Notre-Dame-des-Ormes, a pour patronne sainte Anne. A la fin du 18e siècle, Achard mentionne une abondante production agricole, en particulier de fourrage pour l'élevage de quelques troupeaux de boeufs. Il cite également une fabrique de cuir et une de chapeaux, ainsi qu'une fabrication locale de plâtre. Au milieu du 19e siècle, l'abbé Féraud signale l'existence d'un bureau de bienfaisance et d'une école primaire.

Période(s) Principale : Moyen Age
Principale : Temps modernes
Principale : 19e siècle

Le village de La Garde est à une altitude moyenne de 925 mètres. Il est situé au bord de la Route Départementale 4085 (ancienne R. N. 85 jusqu'en septembre 2007). Cette route est l'ancienne route royale de Lyon à Antibes, dite route Napoléon. Le village est le seul ensemble aggloméré important de la commune. Il est organisé le long de deux rues principales, parallèles aux courbes de niveaux. Ces rues sont bordées d'une suite d'îlots très denses de maisons, dont certaines possèdent un passage couvert rejoignant les deux rues. La R.D. 4085 passe en contre-haut du village et ses abords sont occupés par des constructions de la fin du 19e siècle ou du 20e siècle. Sur le cadastre de 1834, on note que les bâtiments agricoles sont très majoritairement relégués aux marges du village : sur les bords ou aux entrées. Le canal d'arrosage (ancien canal d'alimentation du moulin à farine) traverse le village et irrigue les jardins situés à l'entrée est et ceux situés en contrebas du village. Le village possédait deux quartiers d'aires à battre : un sous le village, à la Devendue (six aires à battre en 1834) ; l'autre en contre-haut du village, les Aires (11 aires à battre en 1834). Chaque rue possède son nom : rue du milieu (rue principale) ; rue haute ; avenue de Grasse (R.D. 4085) ; rue basse ou sous ville ; rue de l'église ; les passages couverts ne sont pas nommés. Outre l'église paroissiale, située en contrebas du village, plusieurs chapelles sont implantées aux abords immédiat du village : la chapelle Sainte-Anne à l'entrée ouest, l'oratoire Saint-André à l'entrée est qui remplace peut-être une ancienne chapelle mentionnée sur la carte de Cassini, la chapelle Saint-Sébastien à l'ouest au bord de la RD 4085, la chapelle Saint-Martin au nord-ouest, sous la Roche du Teillon. En 2008, un quartier de maisons pavillonnaires est implanté en face du village, en rive gauche du ravin des Gravières, et quelques constructions neuves bordent la R.D 4085.

Statut de la propriété propriété de la commune, []

Références documentaires

Documents figurés
  • La Garde. Castellane. Hôtel Galli, route Napoléon à 10 km des Gorges du Verdon. Pension de famille; Prix modérés. [Route de Grasse, vue prise de l'ouest.] / Carte postale, années 1920. Collection particulière

  • La Garde. Vue générale. [Vue d'ensemble prise du sud.] /Carte postale, années 1910. Collection particulière

  • La Garde par Castellane. [Vue d'ensemble prise de l'est.] /Carte postale, années 1910. Collection particulière

  • La Garde. Avenue de Grasse. [vue prise de l'est] / Carte postale, années 1910. Collection particulière

  • La Garde, entrée du village. [Route de Grasse, vue prise de l'est.] /Carte postale, années 1920. Collection particulière

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï