Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

village d'Ubraye

Dossier IA04001372 réalisé en 2008

Fiche

Le castrum d'Ubraia est mentionné dès le début du 13e siècle.

Le village d'Ubraye est à une altitude moyenne de 1000 mètres, toujours à son emplacement médiéval, dominé par la colline du Château où quelques vestiges d'une construction militaire sont encore visibles. Le plan cadastral de 1830 indique d'ailleurs La Tour à cet emplacement.

Sur le cadastre de 1830, on note une quinzaine de masures, essentiellement à l'est du village, ce qui signifie que dès le début du 19e siècle, cette partie était délabrée et partiellement abandonnée. En 2008, ce secteur est totalement ruiné.

Presque tous les bâtiments du village sont adossés à la pente. On note deux quartiers : un quartier d'habitation et un quartier agricole.

Le quartier agricole, situé entre le col et l'église, est désigné sous plusieurs toponymes sur le cadastre de 1830 : "le Jas", "Grange Barrière", "le Chal", "le Béal". C'est un quartier constitué de bâtiments agricoles (étables, remises et granges).

On trouve également des bâtiments agricoles à l'entrée est du quartier d'habitation ("l'Estable", "Rue des Bigarras" et "Rue des Boyeris").

A noter qu'en 1830, la chapelle située en contrebas de l'église appartient à la commune et qu'elle est déjà désaffectée puisqu'elle est désignée comme "bâtiment et écurie" et est associée à une aire à battre.

Le quartier d'habitation est également désigné sous plusieurs noms sur le cadastre de 1830 : "Jean de l'Huissier" et "la Vanau" (partie sud), "la Mitaire" (sud-est de l'église), "l'Adrechon" (entre l'église et le moulin"), "la Ferraye" (entre l'église et la chapelle), "le Serre" (la crête sur laquelle est située l'église), "l'Estable" (à l'ouest de l'église, mais aussi à l'entrée est du village), "la Place" (l'église et le cimetière, ainsi que l'îlot situé en contrebas de l'actuelle fontaine), "Par Decostan" (au nord de l'église), "Sous les Hoirs" (?) (l'îlot central), "Rue du Bourdaire" (îlot de l'actuel four communal), "Saint-Florent" (partie haute, à l'ouest), "le Château" (partie haute, à l'est), "la Rue Droite et la Planète" (partie centrale du village), "Rue des Bigarras" et "Rue des Boyeris" (partie basse à l'est).

Certains îlots de bâtiments sont percés de passages couverts qui permettent la circulation entre les rues principales. Les rues étaient pavées de blocs de grès.

En 1830, il n'y a pas de four à pain communal. En revanche on note trois fours à pain privés, dont l'un a été par la suite acquis par la commune : un au Jas, un à l'entrée est du village et le four à pain communal actuel, qui est installé au rez-de-chaussée d'une maison.

Une fontaine et un lavoir sont installés sur la place centrale en 1896. L'église et le cimetière dominent le quartier des Granges. Une chapelle désaffectée se trouve au sud-ouest de l'église.

Des aires à battre se trouvent dans le quartier agricole (au col), en contrebas du cimetière et dans la partie haute du village. Les jardins se trouvent principalement entre le canal d'amenée d'eau du moulin et la rive gauche de la Bernarde ("la Ribe du Biard", "Fouent de la Bernarde", "lou Paraïre"), à proximité de ce canal ("le Béal") ou sur la rive gauche de la Bernarde en aval de l'exutoire du canal du moulin ("le Cloutas", "Pra Batailer", "Pont de Chauran". On trouve également quelques jardins sur les parcelles libres de construction situées au village.

Dénominations village
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
Adresse Commune : Ubraye

L'origine du village remonte à l'implantation du castrum d'Ubraia au 13e siècle. Il a peu évolué aux périodes moderne et contemporaine.

Période(s) Principale : Moyen Age
Principale : Temps modernes
Principale : 19e siècle

Le village d'Ubraye est à une altitude moyenne de 1000 mètres. Il est installé au pied de la colline où se trouvait le château médiéval. Presque tous les bâtiments du village sont adossés à la pente. On note deux quartiers : un quartier d'habitation et un quartier agricole.

Statut de la propriété propriété de la commune, []

Références documentaires

Documents figurés
  • [Vue d'ensemble prise du sud.] /Photographie noir et blanc, vers 1910. Collection particulière

  • [Vue de situation prise du nord-est.] /Photographie noir et blanc, vers 1910. Collection particulière

  • [Vue d'ensemble prise du sud.] /Photographie noir et blanc, vers 1920. Collection particulière

  • [Char à foin devant une grange, quartier du Jas.] /Photographie noir et blanc, vers 1930. Collection particulière

  • [Place de la fontaine.] / Photographie noir et blanc,1931. Collection particulière

  • [Place de la fontaine.] /Photographie noir et blanc, 1951. Collection particulière

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï