Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

village d'Allos

Dossier IA04000290 réalisé en 2004
Dénominations village
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Allos-Colmars
Adresse Commune : Allos

Suite à la charte de Raymond Béranger (1233), Allos devient un consulat jusqu'à la Révolution française. En 1388, la cité dépend de la Savoie puis au cours des siècles suivants, elle appartient tantôt à la France, tantôt à la Savoie. C'est en 1713, lors du Traité de paix d'Utrecht, qu'Allos devient définitivement française et met fin à trois siècles de guerre. Sur le plan religieux, Allos dépend de l'évêque de Senez et aujourd'hui du diocèse de Digne. Le contour de l'agglomération se dessine dès la fin du 14e siècle avec l'édification d'un rempart. Le village est victime de nombreux dommages dus aux guerres, à la peste (1630) et aux incendies. Parmi les plus dévastateurs, l'incendie de 1747 ravage l'ensemble de l'agglomération. Sur le plan industriel, l'activité se développe au sud-est du village avec l'implantation de trois moulins à proximité du torrent le Chadoulin. L'activité drapière est présente à la fin du 18e siècle à Allos, concentrée dans des petits ateliers familiaux. Sur le plan agricole, Allos se caractérise essentiellement par une activité d'élevage qui va progressivement disparaitre au cours du 20e siècle au profit du tourisme de montagne.

Période(s) Principale : Moyen Age
Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine

Le village d'Allos (situé à 1425 m d'altitude) est construit au centre d'un vallon sur une petite élévation face à la rivière du Verdon entre l'embouchure de deux torrents, le Chadoulin et le Bouchier. Le village a conservé sa forme allongée et son réseau de rues pratiquement inchangé depuis l'époque médiévale. Le village est traversé par une rue principale, la rue de la Calade (anciennement Grand Rue) qui épouse la courbe formée par l'ancien rempart. Quatre rues parallèles débouchent perpendiculairement sur la voie principale et desservent ainsi la partie sud-ouest du village.

Statut de la propriété propriété privée
propriété de la commune, []

Références documentaires

Bibliographie
  • PELLISSIER, Jean-Esprit. Histoire d'Allos : depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours. Digne : Chapsoul et Vve Barbaroux, 1901.

  • FERAUD, Jean-Joseph-Maxime. Histoire, géographie et statistique du département des Basses-Alpes. Digne : Vial, 1861, 744 p.

    p. 424-429
  • ACHARD, Claude-François. Description historique, géographique et topographique des villes, bourgs, villages et hameaux de la Provence ancienne et moderne, du Comté-Venaissin, de la principauté d'Orange, du comté de Nice etc. Aix-en-Provence : Pierre-Joseph Calmen, 1788, 2 vol.

    I, 209-210
  • CAIRE, Jean, DOMENGE Jean-Luc, Les papiers de Jean Caire. Mémoire, lieux et récits du val d'Allos Dans Chroniques de Haute-Provence, n° 352, 2004,124e année, 280 p. : ill.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Boscal de Reals Aude