Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

viaduc autoroutier

Dossier IA84000935 réalisé en 2011
Précision dénomination viaduc autoroutier
Dénominations viaduc
Aire d'étude et canton bassin du Rhône - Orange
Hydrographies Rhône (le)
Adresse Commune : Orange
Lieu-dit : les Cambes
Adresse : A. 9
Cadastre : 2008 0M non cadastré ; domaine public
Précisions oeuvre située en partie sur la région Languedoc-Roussillon
oeuvre située en partie sur le département 30
oeuvre située en partie sur la commune Roquemaure

Le pont autoroutier d'Orange a été entrepris dans le cadre de l'aménagement, par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR), de la chute d'Avignon. Edifié au début des années 1970 (peut-être débuté en 1970 et achevé en 1973), par un groupement d'entreprises - Compagnie Française d'Entreprises, Boussiron et Ligier -, il s'agit du plus important ouvrage de l'autoroute A. 9. Le chantier se caractérise par la mise en oeuvre de quelques nouveautés techniques dont la construction en encorbellement du tablier par voussoirs symétriques de 6 m de longueur (le double de ce qui se pratiquait habituellement) ; pour la première fois en France, les équipages mobiles se sont trouvés par en dessous, libérant ainsi entièrement le tablier.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1970, datation par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Compagnie Française d'Entreprises, entrepreneur, attribué par travaux historiques
Auteur : Boussiron, entrepreneur
Auteur : Ligier, entrepreneur

Le pont autoroutier de l'A. 9 franchit le Rhône entre le sud de la commune d'Orange et le nord de celle de Roquemaure. Il se trouve entre le viaduc TGV dit de Roquemaure (Référence : IA84000912) et le pont routier suspendu de la R.D. 976 (Référence : IA84000936), à moins de 100 m à l'amont de ce dernier. Il s'agit d'un pont en poutre en béton précontraint, de 420 m de long entre culées. L'ouvrage comporte six travées : deux travées de rive de 50 m de portée et quatre travées centrales de 80 m de portée. Le tablier est constitué de deux poutres (séparées par 11,70 m) de 1,50 m de large et de hauteur variable, reliées par un hourdis central de 0,36 m d'épaisseur, et de deux encorbellements latéraux de 4,60 à 5 m de large. La dalle, de plus de 20 m de large, porte deux chaussées routières de 7 m séparées par des glissières. Elles offrent chacune deux voies de circulation en sens opposé. Les cinq piles sont formées par deux voiles parallèles (écartement de 6,50 m), en béton armé, aux extrémités en biseau, de 1,20 m de large et de 15 m de long. Bien que ces appuis dédoublés ne donnent que très peu d'emprise au fleuve, les trois piles en rivière comportent, à l'amont, un bec protecteur en béton armé qui relie les deux voiles. Les culées sont composées de voiles et poutre en béton armé. Un pont cadre permet de traverser le talus d'accès en rive droite.

Murs béton béton précontraint
Typologies pont en poutre à hauteur variable à travées continues, TYPO2 pont en poutre

Repérage cartographique. Pont de l'A. 9 franchissant le Rhône entre l'extrême sud d'Orange (84), lieu-dit les Cambes (derrière le massif du Lampourdier), et le nord de Roquemaure (30) ; entre le pont TGV et le pont de la R.D. 976. Propriété : A.S.F. (base CNR-Oasis).

Statut de la propriété propriété d'une société privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan d'ensemble. [Extrait de l'] Aménagement de la chute de Caderousse. /Dessin, 1971.Archives communales, Orange : 136 W 58.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Havard Isabelle - Decrock Bruno