Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
cathédrale puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

tableau : Reconnaissance des pestiférés de Marseille

Dossier IM04001378 réalisé en 2008

Fiche

Dénominations tableau
Titres Reconnaissance des pestiférés de Marseille
Parties constituantes non étudiées cadre
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Barrême
Adresse Commune : Senez
Adresse : place de l' Eglise
Emplacement dans l'édifice chapelle de la Vierge
mur nord

Ce tableau anonyme du 18e siècle est à mettre en relation avec la terrible épidémie de peste que connût la ville de Marseille en 1720. Oeuvre restaurée en 1990 par J.-A. Bourgoin, restaurateur à Monaco.

Période(s) Principale : 1ère moitié 18e siècle
Auteur(s) Auteur : Bourgoin J.-A.,
J.-A. Bourgoin

Restaurateur de tableaux et fresques, installé à Monaco, 17 rue de Millo ; actif dans le 4e quart du 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, restaurateur

Cadre rapporté en bois.

Catégories peinture
Structures rectangulaire vertical
Matériaux toile, support, peinture à l'huile
bois, mouluré grand cadre
Précision dimensions

h = 230 ; la = 140.

Iconographies homme
femme
enfant
foule
bourgeoisie
roi
reine
pape
évêque
couronne
clef
religieuse
arcade
colonne
pilier
nuée
ange
Dieu le père
Christ
Sacré-Coeur
croix
Saint Esprit : colombe
Précision représentations

Sur un gradin, dans un intérieur donnant sur l'extérieur par l'intermédiaire d'arcades, une foule d'hommes, de femmes et d'enfants, ainsi qu'un pape, un évêque et une religieuse adorent le Sacré-Coeur représenté au-dessus d'eux sur une nuée, à côté de Dieu le Père. Deux anges sont les intercesseurs entre monde divin et monde terrestre.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, peint, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

CEUX QUI PRIERONT ET ADORERONT LE SACRE COEUR DE JESUS SERONT EXCAUCES L'AN 1720. LES / PESTIFERES DE MARSEILLE ET D'AILLEURS AYANT DEVOTEMENT INVOQUE LE SACRE COEUR DIVIN / LA PESTE CESSA AUSSITÔT EN FAVEUR DE CE MIRACLE. L'AN 1726 LE PAPE CLEMENT XI A ACCORDE UN[E] [B]ULLE ET DES INDULGENCES, CETTE FESTE CE CELEBRE (SIC) LE VENDREDI QUI SUIT L'OCTAVE DU TRES / SAINT SACREMENT - DITE UN PATER ET UN AVE POUR CELUI QUI A DONNE LE TABLEAU (peint en noir sur fond blanc dans le bas du tableau).

États conservations oeuvre restaurée

Ce tableau est remarquable de par la rareté de son iconographie. Les dimensions sans cadre, ont été relevées dans le dossier de restauration établi par J.-A. Bourgoin, conservé par la CAOA des Alpes-de-Haute-Provence.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé au titre objet, 1989/10/05
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Papin-Drastik Ivonne