Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Eglise paroissiale Saint-Pierre-et-Saint-Pons

Tableau d'autel : Vierge à l'Enfant avec saint Pons et saint Joseph et lunette d'autel : Dieu le Père du retable N°1

Dossier IM04002889 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations tableau d'autel, lunette
Titres Vierge à l'Enfant avec saint Pons et saint Joseph
Dieu le Père
Appellations du retable N°1
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
Adresse Commune : Le Fugeret

Pour le tableau d'autel et la lunette d'autel, le prix-fait ainsi que la quittance ont été conservés. Ils ont été réalisés, sur commande de la communauté du Fugeret, en 1661, par le peinte de Castellane Jean André (tableau d'autel daté et signé).

Un restauration a été effectuée par JA Bourgoin : le devis date de 1990 pour une attestation de fin de travaux le 24 mai 1993.

Période(s) Principale : 3e quart 17e siècle
Dates 1661, daté par source, porte la date
Lieu d'exécution Commune : Castellane
Auteur(s) Auteur : André Jean,
Jean André ( - 1699)

Né à Annot. Première mention en tant que maître-peintre en 1654 à Annot. Il s'installe à Castellane avec sa famille vers 1656 et y travaille sur de nombreuses commandes jusqu'en 1666. En 1668 au plus tard, il a quitté la ville pour Apt et travaille notamment dans la région aixoise. Après 1681 (de manière certaine après 1684), il est de retour à Castellane, où il meurt en bourgeois installé vers 1699. Père de Joseph André, également peintre.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, attribution par source
Auteur : Bourgoin J.-A.,
J.-A. Bourgoin

Restaurateur de tableaux et fresques, installé à Monaco, 17 rue de Millo ; actif dans le 4e quart du 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
restaurateur, attribution par source

Le tableau d'autel est placé au centre du retable et surmonté de la lunette d'autel ; il s'agit de deux huiles sur toile de format rectangulaire vertical.

Catégories peinture
Structures rectangulaire vertical
Matériaux toile, support, peinture à l'huile
Précision dimensions

Dimensions du tableau d'autel (restaurateur) : h = 250 ; la = 205. Dimensions de la lunette (prises également par le restaurateur) : h = 110 ; la = 100.

Iconographies
Précision représentations

L'iconographie du tableau est fidèle à la demande formulée dans le prix fait.

Selon une composition pyramidale, la Vierge est debout sur un globe autour duquel s'enroule un serpent, elle tient l'Enfant dans ses bras, de part et d'autre, aux pieds de la Vierge, sont figurés saint Pons (à senestre) et saint Joseph (à dextre). Le pied droit de la Vierge foule la tête renversée : il s'agit d'une illustration directe de l'inscription sur le phylactère, placé en dessous du globe, citation de la Genèse. Pie V, dans une bulle sur le rosaire, déclara : « La Vierge a écrasé la tête du serpent à l'aide de celui qu'elle a enfanté. » C'est ce que montre notre tableau : le pied droit du Christ se trouve dans l'alignement de celui de la Vierge, la poussée de l'Enfant vers le bas, sur ce pied droit, accentué par le regard, crée une une ligne verticale dans la composition du tableau.

Deux anges tiennent une couronne au-dessus de la tête de la mère de dieu, créant le sommet de la composition. A l'arrière, des anges émergent de nuées qui semblent converger vers un point lumineux, conférant une certaine profondeur au tableau.

Sur la lunette : Dieu le Père est figuré en buste, la main gauche reposant sur un orbe crucifère, la main droite bénissant. Un colombe est placée au-devant des nuées.

Inscriptions & marques signature, peint, sur l'oeuvre
date, peint, sur l'oeuvre
inscription concernant l'iconographie, peint, sur l'oeuvre
inscription, latin, peint, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscription peinte à droite au tiers de la hauteur : J André / pinxit 1661.

Sous le saint à senestre : S. PONS. Sous le saint à dexte : S. IOSEPH.

Sur un phylactère, sous le globe : IPSA [C]ONTERET CAPU[T]. Soit "elle t'écrasera la tête" (Gn III, 15).

États conservations oeuvre restaurée
Précision état de conservation

Oeuvre restaurée en 1993 : dépose de la toile de son chassis, mies à tirants de la toile, rentoilage sur toile de lin, remontage sur chassis à clefs. Dévernissage, nettoyage de la peinture, masticage, ragréage, restauration, vernis de finition, vernis de protection.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1988/12/09
Précisions sur la protection

1988/12/09 : classé au titre objet. Classement par un même arrêté du retable et du tableau.

Annexes

  • Transcription du Prix-fait et de la quittance pour deux tableaux peints par jean André pour l'église paroissiale du Fugeret

    Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence : 2E 5802

    Prix-fait et quittance rédigée par l'étude de Me Aubert Angelin, notaire au Fugeret entre 1628 et 1688.

    Transcription réalisée par Aurélie Bonan.

    Prix fait concernant deux tableaux passé à Jean André, peintre de la ville de Castellane, par la communauté du Fugeret

    « (…) domini de l’esglize parrochialle du dit lieu assisté de messires Anthoine Trabaud, vicaire et curé, Esperi Trabaud, segondere en la dite eglize de leur gré, au nom de la communauté et de sieur prieur du dit lieu ont bailhé à priffaict à Jean André maistre peintre, habitant à la ville de Castellane présent et estipulant de fere ung tableau pour le mestre autel de la dite esglize de la haulteur de dix pans et huict pans de large dans lequel le dit André dépeindra saint Pons du cousté droict, saint Joseph du cousté gauche et la sainte Vierge sur le mitan [milieu] rellevée d’aulteur compétente tenant le petit Jésus entre ses mains, soustenu par des anges en nué, avec deux anges qui la coronent le tout en forme (et) tente enrichi de belles et fines colleurs que promit avoir achevé et rendu (receptable ?) par tout le mois d’aoust prochain et apporté sur le lieu et posé icelluy sur le cadre que la dite communauté aura faict fere par dessu, lequel tableau promit noircir le dit cadre à fasson de berne et fere ung petit tableau représentant Dieu le père pour posé sur le dit tableau de trois pans d’haulteur et deux pans et demi de large, comme aussi sera obligé de noichir la murailhe des coustés du dit hault(eurs) de quelque rideau et architeture à la destrempe le tout (receptant) dans ledit temps et lequel travailh il fera moyenant la somme de quattre vingtz livres que les dits sieurs, conseuls et marguilliers promettent fere payer au dit André entre juyn et le jour et feste de la tout saints prochain en paine de tout despans le dit André sera obligé fournir la toille de se tableau et pour l’execution de ce les dites parties ont obligé leur[s] bien[s] présens et advenir et ceulx de la dite communauté à toute force avec deubs renonciation et serment. En l’acte faict et publié au dit Fugeiret dans la maison de mois notaire, présents à ce Jean Agaud et Guilhem Maur du dit lieu, tesmoings requis et appellés. »

    Signatures : Trabaud vicaire, Esp. Trabaud, prêtre segond, Aubert, Plan, J. André, maistre peintre, Mandine, Aubert notaire.

    Mention marginale : quittance

    L’an mil six cent soixante ung et le dix neuf novembre establi le dit Jean André, maistre peintre de son gré a receu en escus blancz et de monoye courante au veu de moy notaire et tesmoingz, de Jacques et Honnoré Salvant dudit Fugeiret rentier, du sieur prieur du dit lieu et d’Augustin Aubert, trezorier moderne de la communauté du dit lieu assisté de Gaspard Aubert et Honnoré Blanc consuls modernes tous présents et estipulants la somme de quatre vingt livres contenue au dit acte pour le prix du susdit retable que le dit sieur André a faict et remis dans l’esglize du dit lieu, suivant le dit acte, lequel retable a esté (receupt) par les dites parties dont s’en contentent ayant le dit André r(eçu) la susdite somme de quatre vingt livres scavoir quarante livres des mains et propre argent dudit Sauvant rentier du dit sieur prieur payant à la descharge d’icelle et les quarantes livres restantes des mains et argent du dit Augustin Aubert, trezorier payant pour les dits consuls et communauté done ( ? ) les quilte et par ainsi ont consenti au (barrement) du dit acte par la présente que les dites parties promettant avoir a(grés) soubz deubs obligation etc. renonciation etc. serment. Acte fait et publié au dit Fugeiret dans ma maison, présent à ce messire Vallentin Audibert prieur de (Periche ??) et Joseph Blanc du dit Fugeiret, tesmoings requis et soubsignés avec les dites parties.

    Jean André, Audibert, J. Salvan, H. Blanc consul, Aubert consul, Aubert notaire.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Prix-fait et quittance pour deux tableaux peints par jean André pour l'église paroissiale du Fugeret. Dans minutes de Me Aubert Angelin, notaire au Fugeret. 19 novembre 1661. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 E 5802, f°454.

    Voir la transcription en annexe.
  • Dossier documentaire de la Conservation des Antiquités et Objet d'Art pour la commune du Fugeret. 4e quart 20e siècle. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : non coté.

    Tournée de récolement des 16-18 novembre 1993. Dossier de restauration du tableau 1990-1992.
Bibliographie
  • LACROIX, Jean-Bernard. Un peintre provençal méconnu Jean André. Dans : Annales de Haute-Provence, n°304, 1987.

    p. 7
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Masson-Lautier Maïna