Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

syndicat d'initiative

Dossier IA13004201 réalisé en 2011

Fiche

Situé en bordure du secteur sauvegardé, l’office de tourisme est accessible de plain-pied depuis la place de la Rotonde sur laquelle donne sa façade principale. Ce bâtiment se caractérise par la simplicité de sa structure générale, constituée de deux files de 12 poteaux s’élevant depuis le niveau du sous-sol et portant la structure métallique de la couverture. La construction met en œuvre une structure mixte de profilés métalliques et d’éléments en béton armé (poutres et dalles). Les poteaux, constitués d’une âme portante en profilé d’acier avec remplissage en béton, sont habillés sur trois faces d'un parement de pierre de Castillon du Gard. Leur face intérieure laisse apparente la surface du béton. En retrait des poteaux, les parois sont constituées de pans de verre renforcés par leurs raidisseurs verticaux en profilés d’aluminium. La façade sud du bâtiment associe la pierre de taille à des éléments décoratifs en béton moulé. Ce décor, établi sur un dessin de détail du sculpteur Ernest Boursier-Mougenot (né en 1933), reproduit en creux et en relief un motif en pointe de diamant. Ce bas-relief est percé de jours reprenant le motif de fentes en croix. La façade ouest est prolongée vers le sud par une fontaine murale monumentale. Edifiée sur le mur de jonction avec l’immeuble voisin, cette fontaine est conçue sur les dessins du même artiste. Ce mur, monté en pierre massive, est animé de reliefs géométriques. L’ensemble est complété d’un bassin en béton armé revêtu de pierre de Castillon à hauteur de margelle. Une calade est établie aux abords de la fontaine. La couverture du bâtiment est composée d’une ossature métallique habillée de tôles d’aluminium anodisé.Au rez-de-chaussée, le hall d’accueil est conçu comme un prolongement de l’espace extérieur. Le traitement du sol est identique depuis le parvis jusqu’aux banques de réception. Les plantations étaient réparties, à l’origine, entre l’intérieur et l’extérieur dans des jardinières maçonnées. Le volume de ce hall est diminué d’un premier étage partiel, destiné à une galerie d’exposition avant d’être aménagé en espaces de bureaux. L’ossature métallique de cet étage intermédiaire est à la fois suspendue aux poutres (rive sud), ancrée aux piliers de la façade nord. Ce plancher est habillé en sous-face par des lames de bois sur lambourdes et ses rives par une garniture métallique. L’escalier d’accès à l’étage est en échelle-de-perroquet. Il comprend deux volées portées par une crémaillère centrale avec repos intermédiaire. Les marches sans contremarches sont soudées au caisson métallique. Un second escalier, construit en béton armé, donne accès à la salle de conférence et aux salons de l’étage inférieur. Il comprend une volée droite avec repos intermédiaire. A ce niveau inférieur, les poteaux de façade sont adossés aux murs de soutènement. Ils supportent la dalle du rez-de-chaussée en béton armé. L’espace du sous-sol, libre de support intermédiaire, se répartit entre des espaces de bureaux et des salles de réunions séparés de parois minces. Ces espaces prennent leur jour de baies horizontales ou en meurtrières sur la rue Gontard, ou bien d’un système de cour anglaise depuis le parvis ouest. Ce bâtiment rappelle le programme de certains pavillons d’exposition modernistes : structure lisible, mur rideau, promotion de nouveaux matériaux (grandes surfaces de verre, profilés métalliques, habillage en aluminium anodisé, altuglas, bois exotique) qui correspondent aussi à sa vocation d’accueil du grand public. Il témoigne aussi d’une recherche d’intégration à l’environnement qui n’a pas toujours perduré (jardinières intérieures et extérieures). Le programme d’origine a été modifié pour répondre à l’évolution des usages et au besoin d’espace lié à l’activité de l’Office (surface d’exposition convertie en bureaux).

Dénominations syndicat d'initiative
Aire d'étude et canton Aix-en-Provence - Provence Alpes-Côte d'Azur
Adresse Commune : Aix-en-Provence
Adresse : place Général De Gaulle (du)
Précisions

Dans sa délibération du 7 juillet 1967, la municipalité approuve les plans d’un bâtiment qui regroupe les services de l’Office municipal de tourisme à l’angle de l’avenue Victor-Hugo sur la place de la Rotonde. Sur ce même emplacement existait depuis 1928 un Pavillon de tourisme d’aspect néoclassique qui réunissait le bureau de renseignement du syndicat d’initiative, une salle réservée au Comité des Fêtes et un salon de lecture aménagé de vitrines d’exposition. Un premier avant-projet est daté de septembre 1965. Le maître d’œuvre, désigné comme architecte-urbaniste de la Ville d’Aix-en-Provence, est Gilbert Weil. Il a été l’auteur en 1954 du plan d’urbanisme directeur de la ville d’Aix, élaboré à la demande des services du ministère de la reconstruction et de l’urbanisme, et approuvé en 1961. Le contexte du chantier correspond à la création du secteur sauvegardé de la ville, établi en décembre 1964, et aux projets de développement de la ville ( projet Faugeron pour Aix, 1968). Le chantier commencé en avril 1969 est prévu pour 13 mois.Depuis un arrêté de 1943, la place de la Rotonde est inscrite au titre des sites, ce qui contraint le plan à ne pas occuper davantage l’espace public en surface. Le programme comprend un pavillon d’accueil et d’exposition, il est complété en sous-sol d’une salle de commission, d’un salon, et d’espaces de bureaux, construits en partie sous les trottoirs de la place de la Rotonde.

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source , (détruit)
Auteur(s) Auteur : Weil Gilbert, architecte urbaniste, attribution par travaux historiques
Auteur : Boursier- Mougenot Ernest ,
Ernest Boursier- Mougenot (1933 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par source
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré
Escaliers
Techniques

Références documentaires

Documents d'archives
  • Le pavillon du tourisme. Dans le bulletin municipal Aix-en-Provence n°6, mai 1966, p.34. Note de Jean Figuière, conseiller municipal.

    Archives communales, Aix-en-Provence
Documents figurés
  • Le futur pavillon de l'office du tourisme. Dans bulletin municipal Aix-en-Provence : revue des activités municipales n°25, juillet 1968, p.14.

    Archives communales, Aix-en-Provence
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - de Geyer Benoit