Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

syndicat d'initiative, échoppe dit Le Phare des Gorges du Verdon

Dossier IA04002672 inclus dans village de La Palud-sur-Verdon réalisé en 2014

Fiche

Appellations Le Phare des Gorges du Verdon
Dénominations syndicat d'initiative, échoppe
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Moustiers-Sainte-Marie
Adresse Commune : La Palud-sur-Verdon
Adresse :
Cadastre : 2014 C1 57

Le cadastre de 1835 ne mentionne aucune construction à cet emplacement, qui est alors mentionné comme "jardin" appartenant à Philip Joseph dit Berri.

La construction du bâtiment date des années 1930 et est le fait d'un M. Turrel. Il accueillait un petit magasin de luminaire, qui faisait également "Office du Tourisme" et "Bureau des renseignements des correspondances". M. Turrel ayant le projet d’électrifier la commune au moyen d'un générateur à combustion, il installa un phare, en bois et essentage de zinc placé sur un socle en béton armé, sur le toit terrasse. Ce phare était équipé d'une lampe gyroscopique, et fut le seul bâtiment électrifié du village jusqu'aux années 1950. En 1948, la parcelle et les vestiges du bâtiment ont été inscrits au titre des sites. Les termes de l'arrêté atteste qu'à cette date le phare avait déjà disparu.

La partie nord a été ajoutée postérieurement, dans les années 1960, par collage de la maçonnerie.

Depuis les années 2000, l'échoppe sert de bureau pour les moniteurs et accompagnateurs d'activités sportives (escalade, canyoning, randonnée, etc.) dans le secteur des gorges du Verdon et a porté l'enseigne "Bureau des Guides du Verdon", avant de devenir la "Maison des guides du Verdon".

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle

Ce petit bâtiment est situé au centre du village de La Palud, au bord de la R.D. 952. Il comporte un unique rez-de-chaussée, disposant de deux pièces.

La pièce sud est accessible par une porte piétonne, et éclairée par deux grandes baies ouvertes dans les murs sud et ouest. Côté nord, une arcade donne accès à la pièce nord, qui possède une série de trois ouvertures en demi-cercle, ouvertes dans l'élévation est. Seule une de ces trois baies est vitrée, les autres sont murées de même qu'une large ouverture pratiquée côté nord.

Le soubassement du bâtiment originel est construit en maçonnerie de moellons calcaires, le reste est en béton armé coffré. Une petite corniche moulurée en béton court le long de l'élévation sud.

Les baies de la pièce sud possèdent une verrière en partie colorée bleue et rouge. Les menuiseries métalliques sont à châssis fixe, et ces baies sont occultées par des rideaux articulés en bois. La porte est occultée par un rideau métallique articulé.

Le toit plat est en béton armé, il forme une saillie débordante biaisée au-dessus des élévations.

Murs calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
béton béton armé enduit
Étages en rez-de-chaussée
Couvrements béton en couvrement
Couvertures terrasse
Statut de la propriété propriété privée
Sites de protection site inscrit
Précisions sur la protection

La parcelle C57 du cadastre de La Palud sur laquelle s’élevait l’édifice dit «Le Phare du Verdon» ainsi que ce qui subsiste de cet édifice : site inscrit par arrêté du 26 mai1948. Motivation de la mesure : Anciennement, le bâtiment encore en place abritait le premier générateur électrique connu dans larégion et qui était surmonté d’un monument en zinc à la gloire de la technique.

Références documentaires

Documents figurés
  • Le "PHARE DES GORGES DU VERDON" office gratuit pour favoriser le développement touristique des sites merveilleux du grand CAÑON du Verdon. Turrel directeur - LA PALUD (Basses-Alpes). [Vue d'ensemble prise du sud-est.] / Carte postale noir et blanc, vers 1935. Collection particulière.

Bibliographie
  • Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de La Palud-sur-Verdon. La Palud-sur-Verdon. Mémoires d'un village des Gorges du Verdon. Nice : Edition stArt, 2014, 63 p.

    P. 57.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï