Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

statue (figure grandeur naturelle) de la République ou Marianne

Dossier IM83002149 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations statue
Titres Marianne
Appellations de la République
Aire d'étude et canton Pays de la Provence Verte - Saint-Maximin-la-Sainte-Baume
Adresse Commune : Nans-les-Pins
Adresse : Julien-Jourdan

La statue est commandée en 1887 pour être installée au sommet de la fontaine du cours, édifiée dans le cadre d'un projet de réaménagement des places publiques et du système de distribution de l'eau mené par l'architecte Laire. Elle a été déplacée une première fois dans la cour de l'école lors de la transformation de la fontaine en monument aux morts, puis une deuxième fois devant l'actuelle mairie après 1972. Cette allégorie de la République est la reproduction d'un modèle créé par le sculpteur Eugène Lequesne. Il en existe plusieurs éditions dans l'Aude (Alet-les-Bains, Marcorignan), l'Hérault (Nizas, Nézignan-l'Evêque, Oupia) et en Corse (Aullène). Ces statues présentent quelques variantes : bonnet phrygien à la place du casque, absence d'étoile sur le front. AUTEUR : Lequesne Eugène (sculpteur)

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle

La statue est recouverte d'une couche de peinture métallique de couleur vert bouteille (dimensions non prises).

Catégories sculpture, fonderie
Matériaux fer, fonte
Précision représentations

L'allégorie de la République est représentée debout, en pied, en contrapposto. Elle est vêtue d'une tunique, une main est posée sur sa hanche, elle tient une pique dans l'autre main. Son front est orné d'une étoile, symbole de la lumière dans la nuit. Un carquois et un casque sont posés derrière sa jambe. allégorie : république, femme, en pied, attribut : étoile, pique, flèche, casque

Statut de la propriété propriété publique
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Pays de la Provence Verte - Zimmermann-Orengo Karyn