Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église succursale Saint-Pierre dite chapelle Saint-Pierre

Statue de procession (petite nature) : Assomption

Dossier IM04003126 réalisé en 2014

Fiche

Voir

Dénominations statue de procession
Titres Assomption
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Riez
Adresse Commune : La Palud-sur-Verdon
Lieu-dit : Les Chauvets
Emplacement dans l'édifice Nef, mur est
Sur l'autel secondaire

Cette statue, utilisée lors des processions, date du 18e ou du 19e siècle ; elle fut déplacée de Châteauneuf-les-Moustiers (église paroissiale) aux Chauvets (église succursale) avant 1893.

Elle a été refusée au classement le 25 juin 1973.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 19e siècle , (?)
Lieu de provenance Commune : La Palud-sur-Verdon
Édifice ou site : église paroissiale Saint-Pons de Châteauneuf-les-Moustiers

Statue en pied, en bois et possédant des pattes de fixation en métal. Cette statue présente un intérieur partiellement évidé et un revers sculpté.

Sa couche picturale est posée sur un apprêt de plâtre blanc. A la polychromie s'associent dorure et argenture : les vêtements de la sainte et les chérubins sont dorés tandis que les nuées sont argentées et les carnations de la Vierge sont peintes.

Le socle de plan rectangulaire et d'élévation concave repose sur quatre boules légèrement aplaties. Peint et doré, il admet en son centre un motif en bas-relief.

Catégories sculpture
Structures intérieur partiellement creux revers sculpté
Matériaux bois, peint, doré, argenté, polychrome, décor en bas-relief
Précision dimensions

H = 97 (h du socle = 15), la = 43, pr = 30

Précision représentations

La Vierge est représentée debout levant ses bras au ciel et vêtue d'une ample robe. Ses pieds reposent sur des nuées comportant trois chérubins dont deux regardent la sainte.

Le socle admet en son centre le monogramme gravé de la Vierge.

Précision état de conservation

La peinture et la dorure sont écaillées en de nombreux endroits (robe, chevelure, mains etc.), la peinture argentée des nuées est très abîmée. Des traces de peinture blanche entachent le socle.

Le bois est fissuré par endroits, notamment au niveau du bras droit de la sainte et des plis de sa robe en la partie basse.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Digne, 1892 -1895. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 94.

    Paroisse de Chauvet, 1893
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Bonan Aurélie