Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Eglise paroissiale Sainte-Maxime

Stalles et lambris de demi-revêtement

Dossier IM83002045 réalisé en 2011

Fiche

Voir

Dénominations stalle, lambris de demi-revêtement
Aire d'étude et canton Sainte-Maxime - Grimaud
Adresse Commune : Sainte-Maxime
Adresse : place Mireille-de-Germond
Cadastre : 2007 AB 230
Emplacement dans l'édifice choeur

Les stalles dateraient du 4e quart 15e siècle. Dans un inventaire de 1883, elles sont mentionnées comme provenant de la chartreuse de la Verne (83). Elles ont été intégrées dans deux lambris de demi-revêtement datant probablement de la construction de l'église dans la 2e moitié du 18e siècle.

Période(s) Principale : 4e quart 15e siècle , daté par travaux historiques , (?)
Principale : 2e moitié 18e siècle
Lieu de provenance Édifice ou site : Provence-Alpes-Côte d'Azur, 83, Collobrières, chartreuse de la Verne
Partie en remploi

Les stalles se répartissent en deux groupes de cinq de part et d'autre de l'autel. Elles ont été intégrées au lambris de demi-revêtement qui inclut également la porte de la sacristie. L'ensemble est en noyer taillé. Les appuis-mains, les rampants des parcloses et les jouées portent un décor dans la masse sculpté en haut relief. Au-dessus de la porte de la sacristie se trouvent un cartouche rapporté sculpté en haut relief.

Catégories menuiserie
Structures fonctions combinées stalle, 10 accotoir miséricorde jouée, 2
Matériaux noyer, décor rapporté, décor en haut relief, décor dans la masse
Précision dimensions

Hauteur totale : 248 centimètres ; largeur totale d'un groupe : 358 centimètres. Hauteur d'une stalle : 114 centimètres ; largeur d'une stalle : 78 centimètres.

Iconographies ornementation, feuille, volute, cartouche, acanthe, rose
Précision représentations

Chaque rampant de parclose est orné de feuilles surmontées d'une colonnette. Les jouées sont constituées d'une grande volute.

Au-dessus de la porte de la sacristie se trouve un cartouche rocaille à encadrement d'acanthes. Au centre, se trouvent des roses.

Seules les stalles sont classées.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1927/01/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • Romagnan, Bernard, Espigues C. Inventaire du mobilier liturgique de la commune de Sainte-Maxime. Syndicat Mixte du Golfe de Saint-Tropez / Pays des Maures, 2005. Archives communales, Sainte-Maxime : 2 64. 449.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève