Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

sémaphore du Cap Ferrat

Dossier IA06001732 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations sémaphore
Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes
Adresse Commune : Saint-Jean-Cap-Ferrat
Adresse : sémaphore
Cadastre : 2015 AE 70

Le sémaphore du Cap Ferrat est construit entre 1862 et 1863 par décision de Napoléon III pour surveiller la rade de Villefranche et le Cap de Nice. Les bâtiments du sémaphore sont en partie restaurés en 1973. Son rôle actuel est toujours la surveillance et la régulation du trafic maritime. Il appartient à la Marine Nationale.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1863, daté par source

Le sémaphore du Cap Ferrat est situé au sommet de la presqu'ile de Saint-Jean-Cap-Ferrat, à 143 m d'altitude. Le bâtiment du sémaphore est une tour blanche cylindrique de 3 étages avec une salle de vigie entièrement vitrée au dernier étage qui offre une vue panoramique sur les rades de Villefranche, Beaulieu et au-delà. L'une de ses missions actuelles est régulation du trafic maritime. Il sert également d'amer remarquable, tout comme le phare du Cap Ferrat (référence IA06001353) situé au niveau du cap Ferrat. La tour du sémaphore est localisée dans une enceinte fermée réservée à la Marine Nationale.

Typologies signalisation maritime
Statut de la propriété propriété publique
Précisions sur la protection

Atlas des paysages : sous les Corniches

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Carteron Sophie
Sophie Carteron

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.