Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

section Puget-Théniers- Saint-André-les-Alpes de la voie ferrée des Chemins de fer de Provence

Dossier IA04002116 réalisé en 2010

Fiche

Dénominations voie ferrée
Aire d'étude et canton voie ferrée de la ligne Nice - Digne-les-Bains
Hydrographies Var le Vaïre le
Adresse

À partir de Puget-Théniers, la voie emprunte la partie la plus récente de son parcours, construite dans les premières années du 20e siècle. La réalisation du chantier s’est étalée sur deux décennies, essentiellement à cause des difficultés budgétaires du gouvernement. Sujet de mécontentement des populations locales à cause de sa lenteur, ce chantier s’est enfin accéléré à partir de 1905. Devant l’impatience générale, le gouvernement a décidé d’ouvrir dès que possible les portions achevées. Cette section a donc été ouverte en trois fois. Une première partie, de Puget-Théniers à Pont de Gueydan, a été inaugurée en 1907. La deuxième, de Pont de Gueydan à Annot, a été ouverte l’année suivante. La partie restante, entre Annot et Saint-André-les-Alpes, a été mise en service en 1911. Les terrassements et ouvrages d’art ont été majoritairement construits par l’entreprise Orizet.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1911, daté par source

Cette section de 48 km correspond au passage du bassin versant du Var à celui du Rhône via la Durance. En venant de Puget-Théniers, la ligne suit le cours du Var jusqu'à Pont-de-Gueydan, puis celui du Coulomp. A environ 1 km des Scaffarels, elle emprunte la vallée de la Vaïre jusqu'au pied du village de Peyresc. Là, elle franchit grâce au tunnel de la Colle Saint-Michel le relief qui la sépare de la vallée du Verdon qu'elle rejoint en atteignant son point culminant dans la commune de Thorame-Haute d'où elle redescend vers Saint-André-les-Alpes. Cette section concentre la plupart des grands ouvrages d'art de la ligne.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud