Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

secteur urbain dit quartier de la Gare

Dossier IA83000225 réalisé en 2000

Fiche

Appellations quartier de la Gare
Parties constituantes non étudiées hôtel de voyageurs
Dénominations secteur urbain
Aire d'étude et canton Hyères - Hyères
Adresse Commune : Hyères
Lieu-dit : quartier de la Gare

Le quartier s'est constitué à partir de la création de la gare de chemin de fer en 1875. Si elle permet l'arrivée des hivernants, c'est aussi le point de départ de toute la production maraîchère et horticole en direction de Paris. C'est autour de celle-ci que s'installent les maisons d'expéditions sous la forme de maisons bourgeoises occupées au rez-de-chaussée par de grands entrepôts. Parallèlement, profitant de la fréquentation des cultivateurs venus amener leur production, des commerces s'installent, dont certains spécifiquement liés aux besoins de l'agriculture : semences, engrais, outils... Les constructions s'édifient principalement le long des deux avenues qui relient la gare à la ville, les avenues Godillot et Edith-Cawel. Ce sont des immeubles construits aux alentours des années 1900 et des hôtels dans l'immédiat voisinage de la gare. En 1913, l'église Sainte-Madeleine, est édifiée. Dans les années 1920, un lotissement est créé à l'ouest, entre l'avenue Godillot et l'avenue qui mène à Costebelle. Des villas s'y construisent jusqu'à la fin des années 1940. Malgré la mutation de l'agriculture et la perte de la fonction première de ce secteur urbain, le quartier de la gare est resté animé et commercial.

Période(s) Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle

Le premier noyau d'urbanisation, principalement le long des avenues Godillot et Edith-Cawel est constitué d'immeubles bourgeois de deux étages sur rez-de-chaussée. Certains suivent des modèles parisiens avec un étage de comble percé de lucarnes débordantes à décor sculpté et des toits en pavillons couverts d'ardoise. Les villas du lotissement ouest sont relativement modestes, de style éclectique où dominent des éléments d'inspiration provençale.

Techniques sculpture
ferronnerie
Représentations ornement architectural cuir découpé ornement végétal vase godron feuille marronnier
Précision représentations

Les ornements sculptés se situent surtout autour des portes d'entrée des immeubles. Plusieurs d'entre eux ont de beaux balcons à garde-corps en ferronnerie, dont certains à décor de feuilles de marronnier.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève