Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

savonnerie du fer à cheval actuellement dépôt archéologique

Dossier IA13005970 réalisé en 2014

Fiche

Appellations savonnerie du fer à cheval
Destinations dépôt archéologique
Dénominations savonnerie
Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône
Adresse Commune : Marseille
Adresse : 146 avenue Roger-Salengro
Cadastre : 2015 813 N 01 38

La société du Fer à cheval, spécialisée dans la fabrication du savon, aurait été fondée en 1864. Cette date, qui est reprise par de nombreux documents promotionnels anciens, se retrouve à l’intérieur du bâtiment administratif, sur un médaillon en gypserie. Dès les années 1870, elle est rachetée par la société J-B Paul, qui s’associe à Antonin Roux vers 1917. L'usine de l'avenue d'Arenc (actuellement Roger-Salengro) date de 1892. Selon l'indicateur marseillais, le siège de la société est situé rue Caravelle, à l'arrière des bâtiments de production. L’usine a été entièrement réaménagée en 1934. Le nombre de chaudrons est alors passé de 5 à 7. Dans les années 1950, la société a racheté la savonnerie des Successeurs de D. Leca au quartier de Sainte-Marthe. L'activité de savonnerie avenue Roger-Salengro a cessé dans le 3e quart du 20e siècle. La cheminée de l'usine a été abattue en 1998 et les toitures des différents vaisseaux ont été refaites récemment. L'usine a été rachetée par la ville de Marseille qui en a fait son dépôt archéologique.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Dates 1892, daté par source

L'ancienne savonnerie du Fer à cheval occupe une bonne part de l'îlot situé entre l'avenue Roger-Salengro, la rue de la chapelle, la rue de la Caravelle, boulevard de Briançon et le ruisseau de la Caravelle. Elle se compose de plusieurs bâtiments. Côté avenue Roger-Salengro, deux halles en charpente métallique sont dissimulées derrière une grande façade rectangulaire en maçonnerie de moellons à têtes dressées. C'est au milieu de cette façade, en parties hautes, que se trouve, enserrées dans un vaste cartouche en pierre de taille et en relief, l’inscription "Savonnerie du fer à cheval" ornée d'un fer à cheval sculpté. En rez-de-chaussée, cette même élévation porte encore les traces de quatre portes charretières dont trois sont aujourd’hui obstruées. Les deux vaisseaux dissimulés par ce grand mur sont couverts d'une toiture à long pans. Ils aboutissent, à l'autre extimité, au bâtiment administratif dont la façade donne sur la rue de la Chapelle. Au nord se trouvent différents bâtiments. Donnant sur l'avenue Roger-Salengro, un immeuble d'habitation à un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de combles. A l'est de ce dernier, deux nouveaux vaisseaux devenant trois en bordure de la rue de la Chapelle. Enfin, au nord de ces derniers vaisseaux, se trouvent trois bâtiments de hauteur variable. Les élévations donnant sur les rues ont une certaine unité. Elles allient une maçonnerie de moellons calcaire à têtes dressées et des chaînes d'angles, des jambes ou des encadrement de baies harpées en pierres jaunes provenant de La Couronne (13). A l'intérieur, les deux grande halles formaient l'espace de production principal, avec les chaudières et les chaudrons. Les mises de séchages se trouvaient dans les étages.

Murs calcaire moellon
Toit tuile creuse, tuile plate mécanique, tôle nervurée
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, 5 vaisseaux
Couvrements charpente métallique apparente
Couvertures toit à longs pans
Représentations fer à cheval
Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • LEGENDARME,Bernard. Archéologie de l'industrie savonnière de 1688 - édit de Colbert - à la crise de 1929. Constante architecturale et variations d'une industrie traditionnelle, ses choix et refus ; essai de définition typologique. Thèse de 3e cycle dactylographiée en 3 volumes. Université de Provence, Aix-en-Provence, [sd]. Un exemplaire est consultable à la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Direction de la Culture, Service Inventaire et Patrimoine, Marseille : T 33 / 1 à 3.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud