Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

rue dite impasse de la Régie

Dossier IA13000895 inclus dans quartier de l'Estaque-Gare réalisé en 1999

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

  • rues
    Marseille 16e arrondissement, L'Estaque

Voirie née d'un partage de propriété après l'arrêt d'une tuilerie. L'impasse du Charron, voisine, est également issue d'un partage après l'arrêt d'une tuilerie (tuilerie Barthélémy Fenouil), tout comme l'impasse Icard (tuilerie Jean-Baptiste Fenouil).

Appellations impasse de la Régie
Parties constituantes non étudiées tuilerie, maison, jardin, lotissement
Dénominations rue
Aire d'étude et canton Grand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
Adresse Commune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : quartier de l' Estaque-Gare
Adresse : rue de la Régie
Cadastre : 1978 Estaque H non cadastré ; domaine public

Le percement de l'impasse de la Régie naît du partage entre Désiré-Jean Véran et son neveu Adolphe-Eloi Blanc en février 1890, pour sortir de l'indivision dans laquelle ont fonctionné Désiré-Jean Veran et Antoine Blanc, beaux-frères. Tous deux avaient acquis conjointement en 1856 la partie est de la propriété des frères Carvin qui comprenait une tuilerie-briquetterie, édifiée en 1843 (cadastre) par Laurent Carvin. Cette tuilerie est démolie en 1882 (cadastre). Le partage intervient pour régler la succession d'Adolphe-Eloi Blanc. Le partage prévoit un chemin de trois mètres de large, au milieu du fond. La rive ouest échoit à Veran qui vend des parcelles entre 1891 et 1900 à divers acquéreurs, cependant qu'Adolphe Blanc construit des ensembles locatifs sur la rive est, avec une majorité de constructions autour de 1900.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur :

Comme l'impasse Icard (Référence IA13000897), la traverse de l'Harmonie (Référence IA13000896) et la traverse du Charron (non étudiée), l'impasse de la Régie est perpendiculaire à la rue Le-Pelletier et bute au nord sur un dénivelé du terrain qui précède la voie ferrée. Cette topographie induit une perspective sud-nord ouverte sur le paysage lointain des collines du Marinier. Des cinq voies qui structurent l'urbanisation entre la gare et l'impasse du Bon-Coin, l'impasse de la Régie est la plus dense en constructions, offrant un alignement continu de façades. Comme à l'impasse Icard, le fond de voie est occupé par une grande maison au fond d'une parcelle en profondeur, avec jardin devant. Côté est, un lotissement homogène occupe les parcelles H44, H194, H50 à H52. Les niveaux et les toitures sont alignés, les façades mitoyennes sont recouvertes d'un enduit ciment à refends. Côté ouest, un lotissement plus hétérogène, fait alterner du nord au sud : deux maisons d'un étage (parcelles H22 et H23), trois maisons jumelées en rez-de-chaussée (parcelles H24, H25, H27), cinq maisons d'un étage dont deux avec balcon (parcelles H29, H31 à H33, H35). Ces façades présentent le même type d'enduit que sur le côté est. Quelques pignons non enduits laissent voir un gros-oeuvre en moellons.

Typologies voirie tertiaire, impasse

Voirie née d'un partage de propriété après l'arrêt d'une tuilerie. L'impasse du Charron, voisine, est également issu d'un partage après l'arrêt d'une tuilerie (tuilerie Barthélémy Fenouil), tout comme l'impasse Icard (tuilerie Jean-Baptiste Fenouil).

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • Partage entre les frères Carvin de propriétés à l'Estaque (Marseille), 1834. (notaire Chaillet). Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 394 E 128

  • Vente de la propriété Cadenet à l'Estaque (Marseille), par les frères Carvin à Blanc et Veran, 1856. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 3659.

    transcription hypothécaire n°9
  • Convention d'échanges de terrain entre Blanc, Veran, Fenouil et Carvin à l'Estaque (Marseille), 1889. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 394 E 338.

  • Partage entre Blanc et Veran à l'Estaque (Marseille), 1890.(notaire Laugier). Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 394 E 341.

  • Vente d'une parcelle à l'Estaque (Marseille) par Désiré Veran à Eugène Epiphane Bonnet, 1890. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 5139

    transcription hypothécaire n° 27
  • Vente d'une parcelle à l'Estaque (Marseille) par Désiré Veran à Pierre Marius Daumas, 1891. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 5202

    transcription hypothécaire n°
  • Vente d'une parcelle de terrain à l'Estaque (Marseille) par Désiré Veran à Mme Chave, veuve Farcy, 1893. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 5330

    transcription hypothécaire n°32
  • Vente d'une parcelle à l'Estaque (Marseille) par Adolphe Eloi Blanc à Emile Joseph Arnal, 1894. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 5344

    transcription hypothécaire n° 21
  • Vente d'une parcelle à l'Estaque (Marseille) par Désiré Véran aux époux Valerian, 1896. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 5471

    transcription hypothécaire n° 32
Documents figurés
  • [Plan de l'accord de partage de propriété entre Blanc, Veran, Fenouil et Carvin à l'Estaque (Marseille). 1889] / Dessin aquarellé

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Brunet Marceline - Fuzibet Agnès