Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

rivière aménagée, le Rhône

Dossier IA84000946 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations rivière aménagée
Aire d'étude et canton bassin du Rhône
Hydrographies Rhône (le)
Adresse
Précisions oeuvre située en partie sur le département 13 ; 84

Le "Rhône, le fleuve de loin le plus riche de la Gaule", avait affirmer Pline l'Ancien au premier siècle avant J-C. Reliant les Alpes aux eaux de la Méditerranée, le fleuve a largement contribué au développement des échanges depuis l'Orient vers l'Europe du Nord. Depuis l'Antiquité, il a vu naviguer sur ses eaux tous types d'embarcations. Il s'est également constitué comme une grande toile sur laquelle se sont dessinées plusieurs histoires : celle du franchissement du fleuve, des premiers ponts en bois, jusqu'aux viaducs autoroutiers, celle de sa navigation, des travaux d'endiguement aux écluses, nombreuses, qui ponctuent son cours, mais aussi celle - plus récente - du secteur hydraulique, avec l'invention des premiers barrages, impulsée par la création en 1933 de la Compagnie Nationale du Rhône (CNR). Large et fougueux, le Rhône a la réputation d'être un fleuve indomptable. Endigué, puis canalisé, il a toujours montré une physionomie fluctuante. Les crues historiques, engendrées par la fonte des neiges ou les précipitations importantes, ont souligné que le travail de l'Homme sur la nature atteignait parfois des limites. L'auteur romain nous rappelle d'ailleurs que ces variations naturelles étaient constantes : au premier siècle, le Rhône se divisait en trois branches au niveau de ce qui constitue aujourd'hui le delta de la Camargue, la "Métapine", disparue, qui traversait les terres marécageuses, l'"Hispanique" et la "Massaliotique", actuels Petit Rhône (Référence : IA13004135) et Grand Rhône (Référence : IA13004134), qui marquent aujourd'hui les frontières naturelles du territoire. Ces branches, qui constituent l'embouchure du fleuve, ont pu se fondre dans les étangs, puis revenir, au fil des joutes avec les courants marins, faisant disparaître des terres pour en créer de nouvelles. L'instabilité des terres marécageuses du delta de la Camargue contribue au déplacement du cours du Rhône. On peut observer une attirance vers le sud-est, expliquée par l'influence du mistral. Des digues insubmersibles achevées en 1855 ont permis de fixer le lit du fleuve qui se divise désormais au niveau d'Arles en deux branches : Petit Rhône (Référence : IA13004135) à l'ouest et Grand Rhône (Référence : IA13004134) à l'est.

Le Rhône, long de 812 km, prend sa source à plus de 2000 km d'altitude, dans le glacier du Rhône, en Suisse. Il traverse plusieurs grandes villes, dont Genève (Suisse) et Lyon (69), et termine son parcours dans la Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (PACA), où il se jette dans la Méditerranée, après avoir irrigué la ville d'Arles et tout le delta de la Camargue par le biais d'un réseau de lônes et de canaux très développé. En région PACA, les eaux douces du Rhône effectuent leur transition vers la mer, à travers un terrain réputé mouvant : le fleuve est appelé à ce niveau le "Rhône maritime". A près de cinquante kilomètres de son exutoire, le Rhône se divise en deux : le Petit Rhône (Référence : IA13004135) bifurque au niveau de Fourques, pour terminer son parcours aux Saintes-Marie-de-la-Mer, tandis que le Grand Rhône (Référence : IA13004134) coure jusque Port-Saint-Louis-du-Rhône. Le transit sédimentaire du Rhône est très riche : 21 millions de mètres cubes de limons pour un débit de 54 milliards de mètres cubes d’eau à l'année. Cependant, il a été modifié par les aménagements humains, et notamment par l'endiguement systématique qui a voulu fixer son tracé : malgré ses nombreuses crues, le Rhône fluctuant apportait des ressources fertiles au territoire camarguais. Les alluvions sont emportées par le resserrement du fleuve et ont causé des problèmes d'envasement, notamment au niveau des embouchures.

A partir de Donzère-Mondragon pour la région PACA.

Statut de la propriété propriété publique
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Redon Clotilde - Havard Isabelle - Decrock Bruno