Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Eglise paroissiale Saint-Michel

Retable des fonts baptismaux

Dossier IM84002049 réalisé en 2015

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
Dénominations retable des fonts baptismaux
Aire d'étude et canton Vaucluse
Adresse Commune : Roussillon
Emplacement dans l'édifice 1ère travée
côté sud

Les fonts baptismaux sont l’œuvre du sculpteur roussillonnais Alexis Poitevin et ont été réalisés en 1791. Ce sculpteur serait également à l'origine de la statue de saint Michel en bois [IM84002033].

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Dates 1791, porte la date
Lieu d'exécution (incertitude sur le lieu)
Édifice ou site : Provence-Alpes-Côte d'Azur, 84, Roussillon
Auteur(s) Auteur : Poitevin Alexis,
Alexis Poitevin (1764 - 1816)

Sculpteur né à Roussillon le 27 juin 1764 et mort à Nîmes en 1816. Elève de l'académie royale avant la Révolution. Il travaille pour les notables de la région. Sa production est connue (d'après le Dictionnaire historique et bibliographique du département du Vaucluse par C.-F.-C. Barjavel et le Dictionnaire des peintres, sculpteur, dessinateurs et graveurs de Bénézit) :

-sculpture monumentale à la cathédrale de Béziers, à l'église Saint-Denis de Montpellier, à l'hôtel-Dieu de Nîmes

-fontaine de la place Saint-Pierre à Apt (Vaucluse)

-série de bustes masculin à l'antique, commandée par Jean-Antoine Chaptal en 1805 pour la salle Dugès, université de Montpellier-I, faculté de médecine : Guy de Chauliac (1300-1368), Théophile de Bordeu (1722-1776), Boissier de la Croix de Sauvages (1706-1767), Lazare Rivière (1589-1655)

-statue de Saint Michel en bois, ainsi que les fonts baptismaux en plâtre à Roussillon

-bas-relief : Le Sacrifice d'Iphigénie dans une maison à Saignon (Vaucluse) et dans une maison de à Saint-Saturnin-les-Avignon (Vaucluse)

-fontaine de la Place St-Pierre à Apt (Vaucluse) a été érigée en 1810 portant quatre figures sculptées évoquant les quatre saison.

-statue de saint Pierre tenant à la main une représentation des clefs du Paradis

-buste en marbre Laurent Éon de Cély, dernier évêque d'Apt

-les Douze Apôtres en terre cuite (1785) à Apt, sur des piédestaux le long des murs de l'ancienne chapelle des Pénitents noirs. Mutilés en 1791 par les révolutionnaires.

-les Quatre Saisons dans un salon d'un de ses parents M. Bonlems, en 1814 à Saint Saturnin-les-Apt

-buste du botaniste amateur Dominique Bouchet (musée Calvet, Avignon)

-église de Saint Cristol (Vaucluse) : maître-autel orné de 22 figures ainsi que de quatre grandes statues : deux anges, saint Christophe et saint Julien de Brioude

-à Nîmes, sur la façade de l'hôtel-Dieu : bas-reliefs et statues

-Marseille : grand escalier de l'hôpital

-buste en terre cuite du Botaniste Dominique Bouchet 1808 exposé au musée Calvet d'Avignon.

-un buste, Allégorie de l'Industrie, commandée par un faïencier en 1801 et conservé au musée d'Histoire et d'archéologie d'Apt


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, signature

Retable architecturé en maçonnerie de pierre calcaire, en applique sur l'élévation du mur gouttereau du bas-côté sud. Baldaquin façonné en gypse. Composé de deux colonnes en stuc avec une âme en plâtre, au premier plan, doublées au second plan de deux pilastres supportant un entablement concave. Au centre, un bas-relief et au-dessous de celui-ci les vantaux de l'armoire aux saintes huiles en bois ainsi que la cuve baptismale. Emmarchement à deux degrés convexes.

Bas-relief sculpté en faible relief dans une plaque monolithe en pierre calcaire de la carrière de Calissane. Joint au mortier de plâtre. Badigeon ocré.

Catégories sculpture
Structures élévation, droit
Matériaux pierre
plâtre, décor en bas relief, décor en haut relief
stuc
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographies
Précision représentations

Bas-relief représentant le Baptême du Christ par saint Jean-Baptiste. Deux colonnes ioniques et deux pilastres supportent un entablement circulaire concave. La corniche supérieure ornée de denticules rectangulaires est le support du couronnement en gypserie portant la représentation de Dieu le Père au centre entouré de chérubins dans les nuées.

Chapiteaux ioniques ornés d'une rangée de billettes surmontées d'une raie d'oves. Volutes opposées embrassant le fût réunies par un balustre. Enroulements reliés par une guirlande de feuilles. Abaque décorée sur les quatre faces d'une rangée de rais de cœur.

Inscriptions & marques inscription concernant l'auteur
date
Précision inscriptions

Inscription et date (au-dessous du bas relief) : A. L. POITEVIN FECIT 1791

États conservations oeuvre restaurée

Précision état de conservation

Etat moyen : manques (bras droit de saint Jean Baptiste), déjà brisé en 1968. Base de la colonne latérale fendue. Quelques pierres de l'emmarchement instables. Infiltrations. Oeuvre consolidée. Restauration en 2014-15.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé au titre objet, 1963/01/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • Rapport d'étude sur les fonts baptismaux et leur baldaquin de l'église de Roussillon (cl. MH 25/01/1963), décembre 2014. Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Conservation régionale des Monuments historiques, Aix-en-Provence.

(c) Département de Vaucluse ; (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Vergne Sophie