Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
église paroissiale Notre-Dame

retable de la sainte Famille

Dossier IM84002008 réalisé en 1969

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression

DESCRIPTION

1) ANALYSE GÉNÉRALE DE L'ENSEMBLE

A) Dénomination

Fragment de retable d'un autel secondaire.

- thème iconographique la sainte Famille.

B) Emplacement

Bas côté nord, dernière travée ; retable adossé au mur est.

C) Constitution de l'ensemble

a) autel : néant.

b) retable : fragment de retable architecturé, sculpté et peint.

c) position de l'ensemble :

- orientation : dos au peuple

- position par rapport au mur : adossé et suspendu au mur est ; retenu par des crochets de fer scellés au mur.

- position des éléments les uns par rapport aux autres : indépendant d'un autel récent au-dessus duquel il est suspendu.

2) ANALYSE DU RETABLE

A) Définition de la catégorie

Fragment de retable architecturé avec toiles peintes.

B) Morphologie générale

Fragment de retable plat, sans soubassement, à une seule travée. La toile peinte centrale est flanquée de pilastres soutenant un entablement plat couronné par un cadre tabernacle calé par des ailerons.

C) Matériaux et techniques

a) nature du matériau : bois ; essence indéterminée. On ne sait si le bois du décor sculpté est le même que celui du bâti architectural.

b) aspect du matériau

- coloration : bois clair

- texture : tendre

- structure de la surface : régulière

c) polychromie : totale ; nature : peint et doré sur assiette de plâtre.

D) Morphologie et structure

a) plan : plat et rectiligne

b) élévation : - soubassement : néant

- corps central : toile peinte insérée dans un cadre à décor sculpté flanqué de pilastres latéraux. Les pilastres sont cannelés, avec piédestaux à décor sculpté et chapiteaux à crochets

- entablement : rectiligne ; architrave moulurée en très léger ressaut au droit des pilastres ; frise à décor sculpté ; corniche déposée dans un coin de l'église

- couronnement : cadre tabernacle dont les montants sont à décor sculpté, et calés par deux ailerons, sommé d'un fronton brisé à rampants curvilignes

- parties latérales : néant.

c) structure et assemblage - structure de chaque élément : le cadre de la toile centrale est indépendant des pilastres et de l'entablement ; les chapiteaux et les bases des pilastres sont indépendants ; l'architrave et la corniche sont rapportées sur la frise ; les montants du cadre tabernacle sont indépendants des ailerons

- éléments porteurs, renforts : fragment de retable maintenu au mur par deux tiges de fer sur lesquelles il s'appuie dans sa partie inférieure ; le couronnement est aussi maintenu par des crochets de fer scellés au mur

- assemblages : par clous (présence de clous en particulier sur les bords latéraux) ; la corniche de l'entablement était maintenue par des chevilles ; le couronnement est fixé par des tenons ; les ailerons du couronnement tiennent également par tenons-mortaises.

E) Iconographie

- introduction à l'étude de la représentation principale : toile peinte centrale : la sainte Famille

- introduction à l'étude des représentations secondaires : toile peinte du couronnement : la mort de saint Joseph

- caractéristiques : unité iconographique : les deux toiles traitent du thème de la sainte famille.

F) Décor

a) parti décoratif : - superficie occupée par le décor : décor relativement abondant, couvrant la majeure partie des éléments du retable

- répartition et distribution des ornements : décor réparti symétriquement essentiellement sur les pilastres du corps principal et du couronnement.

b) caractère dominant du décor : prédominance des ornemente végétaux et figurés.

c) technique, nature, emplacement exact des ornements

- Ornements végétaux :

- catégorie : deux chutes de fruits et légumes

- emplacement : piédestaux des pilastres

- technique : demi-relief d 'applique

- répartition : même disposition sur les deux pilastres.

- catégorie : guirlandes de feuilles stylisées

- emplacement : montant du cadre tabernacle

- technique : sculptées dans la masse en léger relief

- répartition : recouvrant toute la surface de chaque montant.

- catégorie : deux grosses feuilles d'acanthe stylisées se terminant en volutes

- emplacement : ailerons du cadre tabernacle

- technique : sculptées dans la masse

- répartition : symétriques.

- Ornements figurés :

- catégorie : deux têtes d'anges ailés

- emplacement : piédestaux des pilastres, surmontant les chutes de fruits

- technique : demi-relief d'applique, traitement identique des deux têtes, qui ont la même chevelure, les mêmes petites ailes encadrant leur menton.

- catégorie : trois têtes d'anges ailés

- emplacement : frise de l'entablement

- technique : demi-relief d'applique, les deux anges des extrémités sont traités de la même façon ; la tête centrale est un peu plus grande, sa chevelure est plus abondante, ses ailes sont plus larges.

- Ornements d'architecture :

- catégorie rangée d'oves et raies de cœur

- emplacement : cadre de la toile centrale et corniche (déposée) de l'entablement

- technique : bois sculpté dans la masse.

- catégorie : moulures

- emplacement : base des pilastres et architrave de l'entablement

- technique : bois cloué et appliqué.

G) Polychromie

- nature : peinture et dorure sur assiette

- emplacement des couleurs : tous les éléments décoratifs sont dorés ; les carnations des anges sont rosées ; les champs sont bleu-nuit.

H) Inscriptions, marques

Sur la frise de l'entablement, inscription peinte MARIA IOSEPH ; sur la frise du couronnement, inscription peinte : 1645.

I) État de conservation

a) état général : mauvais

b) altérations : de nombreux éléments manquent : les parties latérales, la corniche de l'entablement, la croix qui sommait le couronnement. L'ensemble est extrêmement vermoulu.

c) restaurations : badigeon blanc sur le cadre de la toile centrale.

3) PEINTURE SUR TOILE

A) Dénomination et titre

- catégorie : peinture de retable

- genre : peinture religieuse

- appellation particulière : néant

- appellation usuelle : la sainte Famille.

B) Localisation

Corps central du retable de la sainte Famille, au fond du bas côté nord, mur est.

C) Description matérielle

- Le support

a) forme : rectangulaire verticale

b) matériau : - nature : support textile

- texture : grains fins et serrés

- nombre de lès : deux lès verticaux

- montage de la toile : lès cousus ; couture à 10 cm du bord gauche de la toile

- châssis-type : châssis ordinaire avec un montant et une traverse

- mode de fixation de la toile au châssis : toile clouée au châssis.

c) état de conservation du support et du châssis : - état général : mauvais

- altérations : la bordure inférieure de la toile, déclouée du châssis, est en lambeaux ; trous et déchirures dans l'angle supérieur droit et au centre

- restaurations : néant.

- Les techniques

a) procédé : peinture à l'huile.

b) préparation, couche picturale

- préparation : néant

- couche picturale : mince et lisse

- champ d'or et argent : néant

- couche protectrice : traces de vernis.

c) écran protecteur : néant.

d) état de conservation de la couche picturale : - état général : mauvais

- altérations : peinture très écaillée sur toute la partie inférieure et prête à se détacher sur le reste de la surface.

- restaurations : néant.

D) Description iconographique et formelle

a) description iconographique

- titre : la sainte Famille : l'enfant Jésus entre la Vierge et saint Joseph ; au-dessus : la colombe du saint Esprit

- description du thème :- nature des lieux : lieu unique ; la scène se passe en plein air, à ciel ouvert. A l'arrière plan un paysage que l'on devine assez mal

- répartition des personnages : les personnages sont au nombre de cinq, sans compter la colombe du saint Esprit au centre du tableau : l'enfant Jésus- la Vierge- saint Joseph- saint Jean-Baptiste- une reine. Les personnages sont répartis symétriquement de part et d'autre de l'Enfant Jésus. Les figures de saint Jean-Baptiste et de la reine sont à une échelle bien inférieure à celle des autres personnages.

- caractéristiques des personnages : - composition : position et attitude : la Vierge, l'enfant et saint Joseph sont debout, les pieds posés sur le sol. La Vierge, dans une attitude légèrement hanchée, est présentée de trois quarts. L'enfant Jésus, dans l'attitude de la marche, est légèrement tourné vers la gauche. Il prend appui sur sa jambe droite tandis que la gauche est rejetée en arrière. Il donne sa main droite à la Vierge. Saint Joseph est présenté de face, la tête de trois-quarts, tournée vers la gauche ; son bras droit tendu vers l'enfant Jésus. Aux pieds de la Vierge, saint Jean-Baptiste, agenouillé et les mains jointes, est tourné vers l'enfant Jésus et présenté de trois quarts. Aux pieds de saint Joseph, une reine agenouillée, vue de face mais légèrement tournée vers le centre du tableau, le bras droit tendu le long du corps.

- caractères physiques : anatomie, expression, proportions : les proportions sont assez bonnes dans l'ensemble ; l'enfant Jésus est le personnage le plus soigné et le mieux réussi, le seul à avoir une expression vraiment vivante ; la Vierge et saint Joseph de proportions assez lourdes, sont traités avec maladresse. Les amples drapés de leurs vêtements cachent une certaine rigidité et le manque d'aisance de leurs mouvements. Maladresses également dans la position des membres inférieurs de saint Jean-Baptiste. Le visage de l'enfant Jésus, entouré de petits cheveux bouclés, est le seul à avoir un peu de caractère, avec son petit nez droit, son menton bien dessiné, son regard triste et rêveur perdu au loin. Les visages de la Vierge et de saint Joseph sont fins, bien dessinés, mais très idéalisés et n'exprimant aucun sentiment. Les traits de saint Jean-Baptiste et de la reine sont assez peu discernables, la couche picturale étant très usée en cet endroit.

- vêtements et attributs : la Vierge est vêtue d'un ample manteau dont un pan passe sur son bras droit et qui, entrouvert, laisse voir sa robe ; ses vêtements traités de manière assez sèche et gauche, accentuent les maladresses des proportions. Le manteau de saint Joseph qui lui laisse l'épaule droite à découvert et lui barre la poitrine, est traité de la même façon. Au contraire, la tunique et le manteau de l'enfant Jésus ont un mouvement qui suggère et souligne le mouvement de son corps. Saint Jean-Baptiste, à demi-nu, porte une peau de bête autour de ses reins. A droite, la reine est couronnée et vêtue d'un manteau bordé d'hermine.

Attributs : l'enfant Jésus tient un bâton dans sa main droite et saint Joseph une branche fleurdelisée ; saint Jean-Baptiste tient une croix de roseau terminée par une banderole. La reine tient un sceptre dans sa main gauche.

b) description formelle

- composition :

- représentation de l'espace : espace à trois dimensions. Aucune fragmentation ni division de l'espace. La scène se détache sur le ciel, on devine une ligne d'horizon très basse. Aucune recherche de représentation de l'espace.

- répartition des lignes : composition symétrique de part et d'autre de l'enfant Jésus. Composition tripartite où domine la verticalité. La rigidité est rompue par les mouvements courbes des corps de la Vierge et de l'enfant. Pas de véritable recherche de composition.

- traitement des formes et de la lumière : les formes sont un peu molles. La lumière vient de la gauche du tableau.

- dessin et contour : dessin un peu sec ; contours assez dessinés.

- valeurs, lumière et modelé : la lumière éclaire essentiellemen1le visage de la Vierge et l'enfant Jésus, mais aussi la petite reine qui est au pied de saint Joseph ; elle tombe sur les personnages de manière un peu artificielle et émane de la colombe du saint Esprit. Le modelé reste sec et manque d'ampleur.

- couleurs : fond de ciel gris bleu avec au centre la nuée jaune dorée de l'Esprit Saint. L'enfant a une tunique blanche et un manteau bleu ; la Vierge a une robe rouge et un manteau bleu ; saint Joseph a une tunique brune et un manteau vert foncé ; la petite reine à droite a un manteau bleu. Equilibre entre les teintes froides et chaudes.

c) décor

Inscriptions : inscription peinte sur la bannière de saint Jean-Baptiste "Ecce Agnus Dei".

4) PEINTURE SUR TOILE

A) Dénomination et titre

- catégorie : peinture de retable

- genre : peinture religieuse

- appellation usuelle : la mort de saint Joseph.

B) Localisation

Couronnement du retable de la sainte famille.

C) Description matérielle

- Le support

a) forme : rectangulaire verticale

b) matériau : - nature : support textile

- texture : grains fins et serrés

- nombre de lès : un seul

- montage de la toile : - châssis-type : pas de châssis

- mode de fixation de la toile au châssis : la toile est clouée directement sur le cadre tabernacle.

c) état de conservation du support et du châssis :

- état général : mauvais

- altérations : toile déchirée à droite sur presque toute sa hauteur et sur la partie inférieure le long du cadre ; trous dans la partie centrale inférieure

- restaurations : néant.

- Les techniques

a) procédé : peinture à l'huile

b) préparation, couche picturale - préparation : aucune

- couche picturale : mince et lisse

- champ d'or et argent : néant

- couche protectrice : traces de vernis.

c) écran protecteur : néant.

d) état de conservation de la couche picturale

- état général : mauvais

- altérations : couche picturale disparue sur la bordure inférieure ; craquelures prêtes à se détacher sur le reste de la toile

- restaurations : néant.

D) Description iconographique et formelle

a) description iconographique

- titre : la mort de saint Joseph

- description du thème : - nature des lieux : lieu unique ; la scène se passe en plein air et se détache sur un fond nuageux

- répartition des personnages : saint Joseph entouré à gauche du Christ, à droite de la Vierge et surmonté de la colombe de l'Esprit Saint. On devine Dieu le Père dans l'angle supérieur gauche

- caractéristiques de chaque personnage : - composition, position et attitude : saint Joseph est assis au centre de la composition. A droite, la Vierge le soutient de ses deux bras. A gauche le Christ, vu de profil, lui tend le bras gauche et le bénit de la main droite. Dans l'angle supérieur gauche, Dieu le Père, en buste et de trois quarts, se penche vers saint Joseph

- proportions et expression : les visages sont longs et minces ; les proportions des personnages sont allongées et les silhouettes élégantes

- vêtements : la Vierge, nimbée, est vêtue d'une tunique blanche aux plis longs et parallèles ; le Christ d'un ample manteau aux plis cassés et mouvementés ; le vêtement de saint Joseph n'est pas discernable.

b) description formelle

- composition : - représentation de l'espace : espace à trois dimensions, sans division ni fragmentation

- répartition des lignes : composition tripartite ; la composition est bâtie sur une circonférence centrale passant par les têtes du Christ, de saint Joseph, de la Vierge et par la colombe de l'Esprit Saint. Les corps du Christ et de la Vierge forment deux grandes courbes et centrent l'intérêt sur saint Joseph

- traitement des formes et de la lumière : la lumière vient de la partie gauche de la toile

- dessin et contour : contours soulignés par des ombres

- valeurs, lumière et modelé : le modelé n'est pas discernable, la lumière un peu artificielle.

- couleurs : les vêtements du Christ sont rouges et bleus ; saint Joseph est en bleu ciel, le Père Éternel en rouge, la Vierge en blanc ; aura jaune dorée autour de la colombe du saint Esprit.

c) décor, inscriptions : néant.

NOTE DE SYNTHÈSE

Fragment de retable plat daté de 1645 ; se rapproche d'un autre fragment de retable plat, celui de l'Annonciation, dans cette même église de la Bastide. Il existe aussi un retable plat dans l'église paroissiale de Vaugines (canton de Cadenet). Les deux toiles sont les toiles d'origine ; l'inscription MARIA JOSEPH peinte sur le retable l'atteste. La toile du couronnement représentant la mort de saint Joseph est à comparer avec les morts de saint Joseph de deux retables, l'un de Beaumont, l'autre de la Tour d'Aigues. A la Bastide, la composition diffère, elle est bâtie sur une circonférence centrale alors que les morts de saint Joseph citées ci-dessus ont une composition en diagonale.

Dénominations retable, tableau
Titres retable de la sainte Famille
Appellations Sainte Famille , mort de saint Joseph
Aire d'étude et canton Pertuis
Adresse Commune : La Bastide-des-Jourdans
Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Dates 1645, porte la date
Auteur(s) Auteur : auteur inconnu

Fragment de retable plat, sans soubassement, à une seule travée. La toile peinte centrale est flanquée de pilastres cannelés soutenant un entablement plat couronné par un cadre tabernacle calé par des ailerons, sommé d'un fronton brisé à rampants curvilignes. Un décor abondant recouvre les pilastres du corps principal et le couronnement. Il s'agit principalement d'ornements végétaux et figurés.

Catégories menuiserie, peinture
Matériaux bois, clair
toile, peinture à l'huile
Précision dimensions

Dimensions totales : h : 261 cm ; la : 170 cm. Dimensions de la toile principale : h : 137 cm ; la : 121 cm. Dimensions de la toile du couronnement : h : 59 cm ; la : 41 cm.

Précision représentations

Sainte Famille ; Christ et Vierge entourant saint Joseph mourant ; ornement végétal : acanthes, fruits et légumes ; figures : anges ailés.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, sur l'oeuvre
inscription concernant l'iconographie, sur l'oeuvre
date, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscription peinte sur la frise de l'entablement : MARIA IOSEPH. Inscription peinte sur la frise du couronnement : 1645.

Inscription peinte sur la bannière de saint Jean-Baptiste : "Ecce Agnus Dei".

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Adam Véronique - Adam Véronique - Fournel Brigitte