Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

relais de poste

Dossier IA04001051 réalisé en 2007

Fiche

Composition

Ce relais de poste est situé au bord de l'ancienne route royale, au pied de la montée vers le Col des Lèques.

Il est adossé à la pente et est composé d'un bâtiment principal (bâtiment 1) auquel est accolée au nord une annexe à vocation agricole (bâtiment 2).

Bâtiment 1

Le bâtiment 1 comporte trois niveaux divisés par un mur de refend central : un étage de soubassement, un rez-de-chaussée et un étage carré.

- L'étage de soubasssement est occupé par une étable, une remise agricole et un vestibule desservant un escalier tournant, en maçonnerie sur plancher.

Le sol de l'étable et de la remise est constitué d'une calade de gros galets. L'étable est accessible depuis l'extérieur par une porte piétonne ouverte dans le mur sud, depuis l'intérieur par le vestibule. La remise est accessible par une porte charretière percée dans le mur est ; l'étable et la remise communiquent entre elles.

- Le rez-de-chaussée est occupé par le logis. L'escalier débouche dans la cuisine où se trouve une pile d'évier dans l'angle sud-est et une cheminée adossée au mur nord, le sol est en grandes tomettes hexagonales scellées au mortier sur plancher rustique.

La cuisine distribue deux chambres. La chambre du gardien à l'ouest, le sol est en grandes tomettes et en carreaux de terre cuite carrés (18cm x 18cm), un réduit est aménagé le long du mur nord et est aéré par une rosace façonnée au mortier, la porte d'accès possède une serrure. Une autre chambre au nord, avec une cheminée adossée au mur sud. Cette dernière chambre ouvre à l'ouest sur un fenil dont le sol est en mortier sur plancher rustique.

- L'étage carré est occupé par un fenil, le sol est un plancher dont une partie est recouverte par des carreaux de terre cuite carrés (18cm x 18cm) ; un pigeonnier est aménagé dans l'angle sud-est, il comporte environ 250 boulins façonnés au mortier de gypse, les cloisons sont en blocs de mortier de gypse moulés et maçonnés sur chant.

L'ensemble est construit en moellons de calcaire maçonnés au mortier de gypse. Les chaînes d'angles sont en pierre de taille calcaire.

Au premier niveau de l'élévation est, la porte piétonne et la porte charretière possèdent des encadrements en pierre de taille calcaire avec arc segmentaire. Les autres encadrements sont en maçonnerie avec enduit de finition au mortier de gypse lissé et feuilluré, les linteaux sont en bois. Les fenêtres et les baies sont occultées par des contrevents en bois plein. Les élévations reçoivent un enduit lisse réalisé au mortier de gypse avec un décor peint de faux encadrements autours des ouvertures.

Au troisième niveau de l'élévation est, la baie d'envol du pigeonnier est encadrée de carreaux de terre cuite vernissée bruns et jaunes.

La charpente est à pannes portant sur les piles du mur de refend. Le toit à longs pans est couvert en tuile creuse. L'avant-toit est réalisé par deux rangs de génoises maçonnées, la saillie de rive des pignons est traité par un rang de génoise.

Bâtiment 2

Le bâtiment 2 comporte deux niveaux : un étage de soubassement et un rez-de-chaussée :

- L'étage de soubassement est occupé par un poulailler et par un cellier ; le sol du poulailler est constitué d'une calade de galets, dans l'angle nord-ouest du poulailler se trouve une cuve à vin en maçonnerie dont l'intérieur est couvert en carreaux de terre cuite vernissée bruns ; le sol du cellier est en terre battue, il est couvert par une voûte en berceau segmentaire.

- Le rez-de-chaussée est occupé par un grenier et un séchoir ; le grenier est aménagé sur l'extrados de la voûte du cellier, le sol est en terre battue ; le séchoir est aéré par trois hautes baies ouvertes dans le mur nord et une autre dans le mur est, le sol est en mortier sur plancher rustique.

Le couvrement se fait par deux toits à un pan disposés perpendiculairement, la couverture est en tuile creuse, l'avant-toit et la saillie de rive des pignons sont réalisés par un rang de génoise.

Dépendances

Un bâtiment en appentis est accolé au nord du bâtiment 2, il comporte une petite porcherie, une remise ouverte sur l'extérieur et un four à pain. La voûte du four à pain est en pierre de Biot.

Un puits est situé à l'angle sud-est du bâtiment 1.

Une fontaine est adossée à un mur de soutènement devant l'élévation est du bâtiment 2.

Un grand frêne est planté à côté du puits. Un verger de poiriers, cerisiers et pruniers se trouve à l'est.

Parties constituantes non étudiées étable, fenil, remise agricole, four à pain, pigeonnier, séchoir, poulailler
Dénominations relais de poste
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
Adresse Commune : Castellane
Lieu-dit : Plan de la Palud
Cadastre : 1834 E4 2389, 2390 ; 1983 E5 1258

Sur le plan cadastral de 1834, seul le bâtiment 1 est mentionné, ainsi qu'un autre bâtiment dissocié, aujourd'hui totalement disparu. Le style des encadrements en pierre de taille suggère une construction du dernier quart du 18e siècle ou plus probablement du premier quart du 19e siècle. Le bâtiment 2 est postérieur à 1834.

Période(s) Principale : 19e siècle
Auteur(s) Auteur : ,

Ce relais de poste est situé au bord de l'ancienne route royale, au pied de la montée vers le Col des Lèques. Il est adossé à la pente et composé d'un bâtiment principal (bâtiment 1) auquel est accolée au nord une annexe agricole (bâtiment 2). Le bâtiment 1 comporte trois niveaux divisés par un mur de refend central : un étage de soubassement, un rez-de-chaussée et un étage carré. L'étage de soubassement est occupé par une étable, une remise agricole et un vestibule desservant un escalier tournant, en maçonnerie sur plancher. Le rez-de-chaussée est occupé par le logis. L'étage carré est occupé par une fenil et un pigeonnier. Les cloisons intérieures sont en blocs de mortier de gypse moulés et maçonnés sur chant. L'ensemble est construit en moellons de calcaire maçonnés au mortier de gypse. Les chaînes d'angles sont en pierre de taille calcaire. Au premier niveau de l'élévation est, la porte piétonne et la porte charretière possèdent des encadrements en pierre de taille calcaire avec arc segmentaire. Les autres encadrements sont en maçonnerie avec enduit de finition au mortier de gypse lissé et feuilluré, les linteaux sont en bois. Les fenêtres et les baies sont occultées par des contrevents en bois plein. Les élévations reçoivent un enduit lisse réalisé au mortier de gypse avec un décor peint de faux encadrements autours des ouvertures. Au troisième niveau de l'élévation est, la baie d'envol du pigeonnier est encadrée de carreaux de terre cuite vernissée bruns et jaunes. La charpente est à pannes portant sur les piles du mur de refend. Le toit à longs pans est couvert en tuile creuse. L'avant-toit est réalisé par deux rangs de génoises maçonnées, la saillie de rive des pignons est traité par un rang de génoise. Le bâtiment 2 comporte deux niveaux : un étage de soubassement (poulailler, cellier sous voûte en berceau segmentaire, cuve à vin), un rez-de-chaussée (grenier et séchoir). Un bâtiment en appentis est accolé au nord du bâtiment 2, il comporte une petite porcherie, une remise ouverte sur l'extérieur et un four à pain. La voûte du four à pain est en pierre de Biot. Un puits est situé à l'angle sud-est du bâtiment 1. Une fontaine est adossée à un mur de soutènement devant l'élévation est du bâtiment 2. Un grand frêne est planté à côté du puits. Un verger de poiriers, cerisiers et pruniers se trouve à l'est.

Murs calcaire
moellon
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvrements voûte en berceau segmentaire
Couvertures toit à longs pans
toit à un pan
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété privée, []
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï