Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

quartier Saumaty

Dossier IA13001201 réalisé en 1999

Fiche

Á rapprocher de

Un secteur qui a été totalement modifié, parcellaire, voirie et topographie compris.

Appellations quartier Saumaty
Parties constituantes non étudiées édifice fortifié, sémaphore, tuilerie, port, marché
Dénominations quartier
Aire d'étude et canton Grand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
Adresse Commune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : l' Estaque, quartier Saumaty
Adresse : rue Rabelais , chemin du Littoral
Cadastre : 1978 Estaque E

En 1819, le quartier, dit alors de la tour Saumaty, est un long rectangle entre le chemin de la Nerthe et la mer. Le secteur est constitué de parcelles agricoles. La tour qui lui donne son nom, située en bord de mer, a servi de tour de guet et de sémaphore. Apparue comme tour des Jourdans au 13e siècle, elle prend le nom de tour Saumati ou Sommati du nom des seigneurs du lieu à partir du 16e siècle et apparaît aussi sous le nom de tour de Sauvignon vers 1690. Elle a été détruite vers 1885. En 1827, Edouard Farrenc ou Farrenc, dont un parent a des terrains à la Fontaines-des-Tuiles (Référence IA13001058), possède une propriété qui recouvre la majeure partie du quartier : elle inclue six tuileries, un domaine avec jardin d'agrément et la tour. Il l'a acquise en 1824 des frères Thomas. Cette propriété est issue du morcellement des possessions de Sauvignon, seigneur de la Tour de Séon, successeur de la famille Sommati. Le domaine Farrenc est vendu en 1844. Dans ce secteur qui fait jonction entre l'Estaque et Saint-Henri, l'activité tuilière est prédominante, même si ont existé quelques alignements de maisons très modestes le long de la traverse Saumaty et à l'entrée de Saint-Henri. En 1945, la quasi-totalité du secteur est aux mains de l'industrie tuilière. Les tuileries sont démolies dans les années 1960-1970 et toutes les constructions sont rasées. Tout ce secteur fait l'objet d'une procédure de ZAC. Le port de Saumaty est réaménagé et devient port de la pêche professionnelle. La criée aux poissons y est transférée en 1976. Depuis 2000, de nouvelles voies ont été tracées et de nouvelles constructions ont vu le jour, tant espace d'activités que lotissements résidentiels en bord de mer.

Période(s) Principale : 13e siècle , (détruit)
Principale : 19e siècle , (détruit)
Principale : 4e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur :

Le quartier est limité à l'ouest, par les traverses de la Vente, Va-à-la-mer et du Cerisier, au sud, par la mer, à l'est par le quartier de Saint-Henri, au nord par la rue Rabelais.

Un secteur qui a été totalement modifié, parcellaire, voirie et topographie compris.

Statut de la propriété propriété publique
propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Rapport d'expertise - Tribunal de grande instance de Marseille.(Rapport d'expert sur la vente aux enchères des biens de Philippe Joseph Edouard Farrenc, 1841). Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 410 U 65 bis.

    description du domaine de la Tour Saumaty
Documents figurés
  • Plan des propriétés de monsieur Farrenc Edouard situé dans la commune de Marseille section F en deux feuilles, 1ere feuille [domaine de la Tour Saumaty, plan joint au rapport d'expertise en mai 1841] /Dessin aquarellée, 103 X 70,5 cm. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseillle : 410 U 65 bis.

  • Tuilerie Saint-Henri vers l'Estaque. [A l'arrière, Château Bovis]. Photographie ancienne, non datée. Musée d'histoire de la ville de Marseille : Boite Tuileries, tirage de contretypes A 23626

  • Tour Saumati (Estaque, Marseille), 1906, Musée des photographies documentaire de Provence/fichier numérique. Bibliothèque communale, Marseille : 2.53.2 A3142.

  • Tuilerie - Mourepiane - Usine Guichard frères./Photographie ancienne,. Musée d'histoire de la ville de Marseille : Boite Tuileries, tirage de contretypes A 23628.

  • Usine Guichar (sic) Carvin et compagnie[Tuilerie la Sacomanne, à l'arrière la cheminée blanche est celle de la tuilerie La Plata.] /Photographie ancienne. Musée d'histoire de la ville de Marseille : Boite Tuileries, tirage de contretypes A 23624

  • Usine Guichar (sic) Carvin et Compagnie, début 20è siècle. [Tuilerie]./Photographie ancienne 12 X 16,5 cm collé sur un carton 23 X 31,5 cm. Musée d'histoire de la ville de Marseille : Boite Tuilerie, tirage de contretype, 200378.

Bibliographie
  • MORTEUIL, J.A-B. Dictionnaire topographique de l'arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône), 1872. - Marseille : typographie et lithographie Cayer et Cie, 496p.

    p. 365
  • VERANY, Félix. Notice historique sur l'Estaque. Marseille : Boy-Estellan et V. Boy fils, 1874, 39p.

    p. 38-39
  • La Fontaine des Tuiles (Historique), 1879. Marseille, Marius Olive, 1879. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 1 J 111

  • BLES, Adrien. Dictionnaire historique des rues de Marseille. Marseille : Editions Jeanne Lafitte, 1989. 441 p.

    p. 347
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Gontier Claudie