Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

prieuré Saint-Honorat puis ferme

Dossier IA04000663 réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination prieuré
Vocables Saint Honorat
Parties constituantes non étudiées entrepôt agricole, porcherie, bergerie, fenil, séchoir, étable
Dénominations prieuré, ferme
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Barrême
Adresse Commune : Clumanc
Lieu-dit : Saint-Honorat
Cadastre : 1837 E6 2383 ; 2000 WK 106

Figuré sur le plan cadastral de 1837 comme ferme, sans les hangars mais avec un bâtiment de liaison entre les deux entrepôts agricoles de l'extrémité ouest. Le toponyme cadastral Clastres perpétue le souvenir du prieuré, dont la transformation en ferme remonte probablement au 17e siècle.

Période(s) Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine

Grand édifice composé de 9 bâtiments jointifs, dont 3, à l'est, sont des hangars et une remise agricole de construction récente. Les bâtiments anciens sont adossés à la pente et comportent un étage de soubassement, un rez-de-chaussée et un étage carré. Le plus à l'ouest, aujourd'hui séparé des autres par un passage, contient une étable et un séchoir. Le bâtiment 2 abrite une grande bergerie et 2 étages de fenil. Le bâtiment 3, appuyé contre l'élévation sud du précédent, sert de remise et de fenil. Le bâtiment 4 contient aussi une étable à l'étage inférieur, mais ses étages supérieurs font partie des espaces affectés au logement, comme le bâtiment 5 dans sa totalité. Le logis se distingue par ses accès multiples, une porte en plein-cintre pour l'étage de soubassement au sud, une porte segmentaire pour le rez-de-chaussée au nord et une autre porte du même côté précédée d'un escalier extérieur à volée droite parallèle à l'élévation nord. L'étage inférieur du bâtiment 6, à l'extrémité est, a été converti en logis et s'ouvre au sud par une porte et une fenêtre segmentaires, mais sa voûte en berceau plein-cintre était probablement destinée à une étable et ses étages supérieurs servent de fenil. Sous la voûte de l'escalier, au fond d'un petit réduit jadis utilisé comme porcherie, est scellé un bassin monolithe circulaire de 0,58 m de diamètre et 0,23 m de profondeur (mangeoire ?) trouvé, dit-on, lors de la dernière réfection de la route qui longe l'édifice au nord.

Murs calcaire
grès
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvrements voûte en berceau plein-cintre
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier de distribution : escalier droit, en maçonnerie
escalier intérieur : escalier droit, sur voûte
Typologies F3 : ferme à maison-bloc à bâtiments accolés et/ou disjoints
Statut de la propriété propriété privée, []
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï - Sauze Elisabeth