Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Prieuré de Bénédictins Saint-Etienne-de-Bornas

Dossier IA84000215 réalisé en 1975

Fiche

HISTORIQUE

De fondation probablement ancienne, son nom parait être d'origine gallo-romaine et sur son site auraient été trouvés des vestiges de sépultures sous tuiles de type antique. Le prieuré figure parmi les dépendances de l'abbaye de Psalmody à partir de 1099. Petit bénéfice de faible revenu, il était en 1343 déjà en mauvais état et la chapelle, pauvrement meublée, avait sa toiture de tuile percée.

Abandonné, comme tant d'autres, pendant la crise de la fin du moyen-âge, le prieuré ne fut plus réhabilité. La chapelle, donnée pour ruinée en 1582, fut restaurée avant 1620 et survécut jusqu'au XVIIIe siècle. Désaffectée dès avant la Révolution, elle fut ensuite transformée en exploitation agricole. L'édifice, qui sert aujourd'hui d'habitation, apparaît composé d'une nef couverte d'un berceau brisé et d'une abside en cul-de-four dont l'arc triomphal était encadré de deux colonnes : construction probablement du XIIIe siècle.

DESCRIPTION

Situation et composition d'ensemble

Édifiée sur le sommet d'un coteau, la chapelle est englobée dans un ensemble de bâtiments d'exploitation qui masquent le côté nord de la nef et son côté sud, en laissant apparents la partie haute de la façade antérieure et le chevet.

Matériaux et leur mise en œuvre

Les parties apparentes présentent deux techniques de parements :

- la façade antérieure : moyen appareil cubique à joints vifs

- le chevet : petit appareil de moellons équarris, de section rectangulaire ; joints au mortier.

Parti général, plans, coupes et élévations intérieures

Chapelle orientée, à nef unique, de plan rectangulaire couverte d'un berceau brisé, et chevet semi circulaire couvert en cul-de-four.

Il ne reste rien de la distribution intérieure à l'exception d'une imposte de l'arc triomphal, en retour sur un pilastre d'angle flanqué d'une colonne adossée au mur sud de la nef (il n'en subsiste que le chapiteau et son tailloir). Chapelle, façade occidentale.Chapelle, façade occidentale.

Un oculus percé dans la façade occidentale éclairait la nef. Il n'y a aucune trace de baies latérales dans la nef. La chapelle est actuellement divisée en deux étages (cave et habitation et recoupée par des cloisons. Un petit réduit a été aménagé dans l'axe de l'abside, dans l'épaisseur du mur.

Élévations extérieures

- Façade antérieure ouest : mur pignon dont la partie inférieure est masquée ; elle était percée d'une porte, sans doute en plein cintre encadrée de deux arcatures aveugles. Au- dessus, oculus circulaire.

- Chevet : il ne conserve aucune trace de baie ancienne ; le pignon dla nef dépasse de peu la toiture de l'abside.

Comble et couverture

Détruits et remplacés.

Distribution intérieure

Disparue.

Genre de bénédictins
Vocables Saint-Etienne-de-Bornas
Destinations ferme
Parties constituantes non étudiées église
Dénominations prieuré
Aire d'étude et canton Pertuis
Adresse Commune : Ansouis
Lieu-dit : Saint-Estève
Cadastre : 1934 B 223 ; 1836 A 287

Prieuré dépendant de l'abbaye de Psalmody, mentionné à partir de 1099 ; en mauvais état déjà en 1343, sécularisé et transformé en ferme au 16e siècle ; il n'en reste aujourd'hui que l'église, convertie en bâtiment d'habitation

Période(s) Principale : 13e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Eglise orientée à nef unique voûtée en berceau brisé et abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four ; de l'arc triomphal détruit il reste le chapiteau d'une colonne adossée à l'un des piédroits

Murs molasse
moyen appareil
Toit tuile creuse
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte en berceau brisé
cul-de-four
Couvertures toit à longs pans
États conservations vestiges
Techniques sculpture
Représentations entrelacs
Précision représentations

sujet : entrelac, support : chapiteau de l'arc triomphal

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Etude notariale André Eyrolles, Aix, 13 janvier 1501. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence : 306 E 427.

  • Procès verbaux de visites pastorales du diocèse d'Aix, 1421-1423. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 1 G 201 bis.

  • Archevêché d'Aix, paroisse d'Ansouis, 1525-1772. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 1 G 258.

    Pièces 11 et suiv.
  • Procès-verbaux des visites pastorales, évêché d'Aix-en-Provence, 1582-1583. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence : 1 G 1332.

    f° 277 v° - 280 v°.
  • Procès-verbaux des visites pastorales, évêché d'Aix-en-Provence, 1620-1621. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence : 1 G 1333.

    f° 116 - 123 v°.
  • Procès-verbaux des visites pastorales, évêché d'Aix-en-Provence, 1627-1638. 1632. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence : 1 G 1334.

    f° 169 v°.
  • Procès-verbaux des visites pastorales, évêché d'Aix-en-Provence,1638-1641. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence : 1 G 1335.

    f° 113 v° - 115.
  • Procès-verbaux des visites pastorales, évêché d'Aix-en-Provence, 1656-1657. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence : 1 G 1338.

    f° 35 v° - 38.
  • Procès verbaux et sentences de visites pastorales du diocèse d'Aix, 1340-1345. Archives privées. (G. Demians d'Archimbaud) Aix.

    f° 68, 120 v°.
Bibliographie
  • CLOUZOT, Etienne. Pouillés des provinces d'Aix, d'Arles et d'Embrun. Diocèse de Senez. Paris : imprimerie nationale, 1923.

    P. 14, 28, 30, 39, 45.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Sauze Elisabeth