Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

présentation de l'étude sur l'architecture militaire des Hautes-Alpes

Dossier IA05000301 réalisé en 1986

Fiche

Voir

L'étude sur l'architecture militaire des Hautes-Alpes est la première de la grande enquête thématique régionale sur l'architecture militaire de la frontière italienne et du littoral. Cette enquête thématique est plus spécifiquement consacrée à l'architecture royale et nationale, (16e-20e siècles) c'est à dire qu'elle exclut les édifices relevant des pouvoirs féodaux.

L'étude de la place forte de Briançon, commencée en 1986 avec les ouvrages situés sur la commune éponyme, s'est poursuivie de 1987 à 1989 sur les communes de Cervières, Montgenèvre, Val-des-Prés, Le Monêtier-les-Bains, Névache, Villar-Saint-Pancrace.

La place forte de Mont-Dauphin a été étudiée en 1992.

Chercheur : Philippe Truttmann ; saisie des notices en 1997 : David Faure-Vincent.

Les dossiers résultant des enquêtes ont été regroupés en trois grands groupes correspondant à des ensembles historiques et stratégiques cohérents :

- la place forte de Briançon (33 ouvrages répartis sur les communes de Briançonnais)

- la place forte de Montdauphin

- les anciens ouvrages italiens construits avant 1914 ou dans l'entre-deux-guerre, devenus français à la suite de la rectification de la frontière franco-italienne de 1947 (communes de Névache et Montgenèvre).

A ces ensembles, il convient de rajouter un édifice isolé, Château-Queyras ou Fort Queyras, ancien château féodal maintenu au 17e siècle comme petite place jouant un rôle d'avant-poste vers le Piémont (commune de Château-Ville-Vieille).

Aires d'études Hautes-Alpes
Adresse Commune : Hautes-Alpes
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Truttmann Philippe - Faure-Vincent David