Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

présentation de l'étude des parfumeries de Grasse

Dossier IA06001647 réalisé en 2007

Fiche

Au XIXe siècle, Grasse devient le siège

d’une aventure industrielle originale. Son territoire s’impose comme l’un des

principaux centres mondiaux de production de matières premières pour la

parfumerie. La petite ville de Provence orientale concentre une infrastructure

industrielle importante et contribue à organiser, à partir de sa base locale,

la production de plantes à parfums à l’échelle internationale.

L’inventaire du

patrimoine industriel de Grasse s’est attaché à répertorier et étudier

tous les sites de production qui ont participé à cette histoire industrielle,

qu’il s’agisse d’authentique usines à parfums ou de plus modestes ateliers liés

aux prémices de l’industrialisation de cette activité. Cette première étude a

eu lieu entre 2007 et 2009 en partenariat entre le service régional de

l’inventaire de Provence, Alpes, Côte-d’Azur et l’Association pour le

rayonnement du Musée International de la Parfumerie de Grasse. Cette étude

s’était préalablement fondée sur un premier rapport d’expertise, réalisé en 2005,

et qui avait abouti à un livret de prescription définissant un corpus à

analyser[1].

A ce premier inventaire s’est adjointe une seconde phase

d’étude, effectuée entre 2011 et 2013. Celle-ci a consisté à inventorier

l’ensemble des moulins hydrauliques de la commune. En effet, le développement

massif des moulins à huile sous l’Ancien-Régime sert celui de la parfumerie,

particulièrement à partir de la seconde moitié du 18e siècle.

L’analyse de ce lien étroit est apparue indispensable pour décrypter les

premiers aspects de l’industrialisation de la parfumerie et expliquer les

caractéristiques formelles des premières usines à parfum abritées dans des

immeubles du centre-ville. Pour ce faire, un partenariat entre le service

régional de l’Inventaire et du Patrimoine et le service Ville d’Art et

d’histoire, de la Ville de Grasse a été établi.

L’inventaire du

Patrimoine industriel de Grasse a donné lieu à deux restitutions publiques

principales :

- En 2010 et 2011 : présentation de

l’exposition Grasse au fil du

temps : architecture et industrie au Musée international de la

parfumerie, présentant les principaux résultats de l’inventaire des parfumeries

- En 2015 : publication de l’ouvrage Grasse, l’usine à parfums, paru dans la

collection des Cahiers du patrimoine (n°113), chez Lieux dits éditions offrant

une synthèse de travaux entrepris sur le patrimoine industriel de Grasse

(parfumerie et moulins).

[1] Buchheit, Chip. Le patrimoine de la parfumerie de la ville

de Grasse : mission d’expertise, rapport final. 2005, documentation du

service de l’inventaire et du Patrimoine.

Aires d'études Alpes-Maritimes
Adresse Commune : Grasse
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Musée International de la Parfumerie, Grasse - Benalloul Gabriel - Buffa Géraud