Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

poste de douane, actuellement maison de villégiature (villa balnéaire) dite Le Vent du Large

Dossier IA83000594 réalisé en 2003

Fiche

  • Façade sud. Terrasse à pergola.
    Façade sud. Terrasse à pergola.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin d'agrément
    • portail
    • pergola
    • boulodrome
    • fontaine
    • terrasse en terre-plein
    • clôture de jardin
    • allée régulière

Dossiers de synthèse

Précision dénomination poste de douane
maison de villégiature
villa balnéaire
Appellations Le Vent du Large
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, portail, pergola, boulodrome, fontaine, terrasse en terre-plein, clôture de jardin, allée régulière
Dénominations douane, maison
Aire d'étude et canton Saint-Raphaël - Saint-Raphaël
Adresse Commune : Saint-Raphaël
Lieu-dit : Boulouris
Adresse : 3238 R.N. 98 de Toulon à Cannes
Cadastre : 1981 AY 323

La villa Le Vent du Large est à l'origine le poste de douane de Boulouris construit à la fin du 18e siècle ou au début du 19e siècle (il figure au cadastre de 1826). C'est le bâtiment en rez-de-chaussée, en longueur, alternant une porte et une fenêtre segmentaires, témoins de l'ancienne division en plusieurs cellules. En 1906, René Baschet, directeur du journal L'Illustration, achète la villa Bounin (détruite), un mas, puis en 1910 un ancien poste de douanes, limitrophe à l'est, avec les 4013 mètres carrés qui l'entourent et un bois de pins de 10450 mètres carrés, jusqu'à la plage de Boulouris. Avant et après la guerre de 1914-1918, les trois éléments sont unifiés entre eux par des nivellements de terrains, de larges allées circulaires, des places, des plantations et une terrasse en terre-plein à balustrade en balcon sur la mer et faisant office de clôture au jardin de la propriété. En 1929, René Baschet fait entièrement restructurer le mas, qui devient la villa La Terrasse, par l'architecte René Darde (IA83000615). Ce dernier réalise également la transformation du poste de douane en pavillon habitable par l'ajout entre autres de la tour porche au nord et de la pergola à colonnes blanches du côté de la mer, dont le modèle avait été rapporté d'Amalfi, en Italie. En 1934 est aménagé le jardin faisant face au pavillon avec un réseau d'eau intégré. Le Vent du Large est à présent détaché de la villa Terrasse.

Période(s) Principale : limite 18e siècle 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Darde René,
René Darde (1883 - 1960)

René Darde est issu de l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris. Il travaille dans l'atelier des architectes parisiens Henri Sauvage et Charles Sarazin pour lesquels il vient, en 1911, suivre le chantier du Golf Hôtel de Beauvallon à Grimaud (83). Il s'installe définitivement à Sainte-Maxime à partir de 1913. Avec deux autres agences à Saint-Raphaël et Cannes, il serait l'auteur de près de deux cents villas dans le Var et les Alpes Maritimes. Il est considéré comme l'un des chefs de file du mouvement néo-régionaliste en Provence. Victime d'une hémiplégie en 1950, il réduit son activité mais réalise encore quelques villas jusqu'à son décès en 1960.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Personnalité : Baschet René,
René Baschet

Directeur du journal "L'Illustration" au début du 20e siècle. Commanditaire dans les années 1920 des aménagements réalisés par René Darde dans les villas La Terrasse et Le Vent du Large, à Boulouris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

La villa est située dans un jardin d'environ 12000 mètres carrés, planté d'essences méditerranéennes (pins, eucalyptus, figuiers...). Elle est construite dans la partie ouest, au milieu d'un jardin régulier de parterres de gazon organisés autour d'une fontaine au sud. Les parterres sont agrémentés d'arbres groupés ou isolés (palmiers, cyprès, agaves...). La partie nord-ouest de la parcelle est occupée par un bois de pins parcouru par des allées. La terrasse, en avant de la façade sud, sur toute sa longueur, est délimitée par une pergola, aux colonnes de briques creuses, sur laquelle grimpe une glycine.

Murs pierre
enduit
Toit tuile creuse
Plans jardin mixte
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
toit polygonal
pignon couvert
Jardins bois de jardin, arbre isolé, groupe d'arbres, parterre de gazon
Typologies plan-masse régulier, volumétrie composite, élévation avec axe, caractère régionaliste provençal
Techniques maçonnerie
Représentations colonne ordre toscan
Précision représentations

Colonnes de la pergola.

Villa de villégiature moyenne à traitement architectural soigné ; 1920-1945

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • BASCHET, R. Propriété "La Terrasse" à Boulouris. 2 mars 1951. A.P. Baschet.

Documents figurés
  • Un pavillon dans la propriété "la Terrasse", à Boulouris-sur-Mer. / Photographie noir et blanc. Dans : L'illustration, n°5020 L'habitation, 20 mai 1939.

Bibliographie
  • Un mas incorporé dans une villa. Dans : Vie à la campagne, n°70, septembre 1931.

  • L'habitation. Dans : L'illustration, n° 5020, 20 mai 1939.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève