Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port du Grand Méjean

Dossier IA13005902 réalisé en 2015

Fiche

Appellations port du Grand Méjean
Destinations port mixte : pêche et plaisance
Parties constituantes non étudiées jetée, quai, cale de construction
Dénominations port
Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône
Adresse Commune : Ensuès-la-Redonne
Lieu-dit : Cap Méjean
Adresse :
Cadastre : 2015 AY non cadastré

La calanque de Méjean est signalée depuis le 17e siècle comme port abri. Sur la carte d'Henri Michelot de la fin du fin 17e siècle, elle est désignée comme un "port dans lequel on peut mettre 5 ou 6 galères". La calanque est aménagée à partir du 19e siècle. En 1820, d'après le cadastre napoléonien, on trouve dans la calanque un bâtiment des Douanes et une dizaine de maisons. Entre 1899 et 1901, des travaux sont entrepris pour aménager un petit port. Le littoral est encore peu habité, seuls des pêcheurs disposent d'un cabanon dans la calanque. En 1912, la vigie dite de l'Anglais est édifiée sur les hauteurs de Méjean, elle permet de surveiller l'approche maritime de Marseille. L'ouverture de la voie de chemin-de-fer en 1915 entre Port-de-Bouc et Marseille permet de désenclaver cette partie du littoral. Le port fait l'objet de travaux d'aménagement entre 1956 et 1958 mais les principaux travaux sont la construction des digues de protection du port sont entrepris entre 1964 et 1967.

Période(s) Principale : 17e siècle
Secondaire : 19e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates 1901, daté par source
1958
1967

La calanque de Méjean se trouve entre le Cap Méjean et la calanque de Figuières sur la commune d’'Ensuès-la-Redonne. Elle se divise en deux et abrite les ports de plaisance et de pêche du Petit et du Grand Méjean. Le port du Grand Méjean est situé à l'est, sous le viaduc ferroviaire. Il propose 60 places au sein d’un plan d’eau de plus de 2 000 m² équipé d'une cale de mise à l'eau et d'une grue de levage. Le bassin est protégé par 2 petites jetées en enrochement de 20 et 40 m de long. Les quais où sont amarrés les bateaux sont en béton. Le long des jetées, des passerelles en bois permettent de rejoindre les embarcations.

Statut de la propriété propriété publique, propriété de l’État ; affecté à un établissement public ; affecté à la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole.
Sites de protection site classé, zone naturelle d'intérêt écologique faunistique et floristique
Précisions sur la protection

Atlas des paysages : chaîne de l'Estaque , massif de la Nerthe , Côte Bleue

Références documentaires

Documents figurés
  • Nouvelle ligne de chemin de fer de l'Estaque à Miramas. Viaduc de Méjean comprenant cinq arches de quinze mètres. /Carte postale noir et blanc, L.L. . Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille, 6 FI 5810 10.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Carteron Sophie
Sophie Carteron

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.