Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

pont routier

Dossier IA13004076 réalisé en 2011
Précision dénomination pont routier
Dénominations pont
Aire d'étude et canton bassin du Rhône - Arles ; Beaucaire
Hydrographies Petit Rhône (le)
Adresse Commune : Arles
Lieu-dit : Grand Gallègue, le Port
Adresse : R.D. 113 , R.D. 6113 , route d' Arles
Cadastre : 2008 MZ non cadastré ; domaine public
Précisions oeuvre située en partie sur le département 30
oeuvre située en partie sur la commune Fourques

Le pont suspendu de Fourques de 1830 (Référence : IA13004050) ne répondant plus à l'augmentation du trafic automobile, une déviation routière est étudiée dès 1932. Au début des années 1950, on abandonne définitivement le renforcement de l'ancien pont au profit de cette solution plus économique de déviation de la R.N. 113. La nouvelle route emprunterait l'ancien axe Arles-Nîmes de la Compagnie des chemins de fer de la Camargue, déclassé depuis janvier 1951, et le nouveau pont serait établi à l'emplacement d'un ancien ouvrage ferroviaire, ouvert en 1903 et aujourd'hui abandonné (Référence : IA13004518). Le projet est déclaré d'utilité publique en janvier 1956. Les travaux du tablier sont attribués en juin suivant à la Société de Constructions Métalliques de la Corrèze et aux Établissements Arnodin. L'ancien pont ferroviaire, avant d'être démonté, sert de pont roulant pendant les travaux ; ses culées remployées sont réaménagées. Le nouvel ouvrage routier est mis en service en 1958. Il a subi quelques travaux de réparations et notamment été repeint, en 1967 ou en 1978-79, et plus récemment, en bleu, en 2011.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Secondaire : 1er quart 21e siècle
Dates 1956, daté par source
Auteur(s) Auteur : Société de Constructions Métalliques de la Corrèze,
Société de Constructions Métalliques de la Corrèze
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribué par source
Auteur : Société Arnodin,
Société Arnodin

Usine de construction métallique fondée à Châteauneuf-sur-Loire en 1872 par Ferdinand Arnodin (1845-1924). A partir des années 1880, les recherches s'orientent sur le perfectionnement des ponts suspendus (câble à torsion alternative vers 1890). La société est à l'origine de plusieurs ponts à transbordeur entre 1893 et 1910. A la mort de Ferdinand Arnodin en 1924, son beau-fils Gaston Leinekugel Le Cocq partage la direction la direction des Établissements Arnodin avec Georges Arnodin (“ Ets. Ferdinand Arnodin, MM. G.Arnodin et G. Leinekugel Le Cocq, fils et gendre successeurs”). mais en 1937 Gaston Leinekugel Le Cocq emporte la reprise de l'entreprise de Châteauneuf et du nom commercial Arnodin face à son beau-frère. Depuis lors, tous les ponts Arnodin-Leinekugel sortent de Larche, l'usine de Châteauneuf est vendue. La société de Larche prendra l’appellation Arnodin. Elle est devenue depuis une filiale de Baudin Châteauneuf.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur

Le nouveau pont routier de Fourques permet à la R.N. 113 de franchir le Petit Rhône (Référence : IA13004135) entre Arles, en rive gauche (lieu-dit Grand Gallègue) et Fourques, en rive droite (lieu-dit Le Port), à plusieurs centaines de mètres en aval du vieux pont suspendu (Référence : IA13004050). L'ouvrage, de plus de 164 m de long, est composé de deux travées d'un peu plus de 84 m. Son tablier repose sur deux culées (les anciennes culées maçonnées agrémentées de béton) et sur une pile en pierre de taille en rivière. De structure mixte, il offre une ossature métallique, à poutres latérales en treillis Warren avec montants et reliées par des entretoises, et d'une dalle de couverture en béton armé. Sur une largeur utile de 9 m, il supporte une chaussée bidirectionnelle à deux voies de 7 m de large, bordée de deux trottoirs de 1 m.

Murs métal
béton
pierre
béton armé
pierre de taille
Typologies pont en poutre en treillis à travées continues, TYPO2 pont en poutre
États conservations restauré

Repérage cartographique. Pont franchissant le Petit Rhône entre Arles, Trinquetaille (13) et Fourques (30-Languedoc-Roussillon), reliant la R.D. 113 et la R.D. 6113. Propriété : Bouches-du-Rhône (base CNR-Oasis).

Statut de la propriété propriété du département

Références documentaires

Documents d'archives
  • Reconstruction du pont de Fourques et Trinquetaille. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 2S 9/3.

  • Pont de la RN 113 sur le Petit Rhône à Fourques. Archives départementales du Rhône, Lyon : 3959W 1794.

Bibliographie
  • Billo, Maurice. Ponts et ouvrages d´art en Arles. Regards sur le patrimoine : histoire des différents franchissements du Rhône, des voies routières, ferrées, fluviales et des canaux en zone urbaine d´Arles. Aix-en-Provence : Editions Edisud, 1991. 159 p. ill.

    p. 96-102
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Havard Isabelle - Decrock Bruno