Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

pont routier

Dossier RA13000119 réalisé en 2011

Fiche

Précision dénomination pont routier
Dénominations pont
Aire d'étude et canton bassin du Rhône - Istres-Sud
Hydrographies Fos à Bouc (canal de)
Adresse Commune : Fos-sur-Mer
Lieu-dit : les Arcades
Adresse : R.N. 568
Cadastre : 2008 BS 33

Le pont routier de la R.N. 568 franchit l'accès - formant bras du canal de Fos à Bouc (Référence : IA13004106) - à la gare d'eau et au barrage anti-pollution de l'usine Lafarge, à l'est de la commune de Fos-sur-Mer. La R.N. 568 a été construite en 1933 tandis que l'usine Lafarge, aujourd'hui Kernéos, date de 1922. L'existence d'un pont à cet endroit pourrait donc remonter à 1933. Cependant, nous ne savons pas si le bassin a été creusé lors de la construction du canal ou s'il est postérieur. Un bassin apparaît sur la carte d’État-major mais il ne semble pas relié au canal. Si le bassin est antérieur à la réalisation de la R.N. 568, le premier pont établi à cet endroit date des années 1930 ; mais si le bassin est postérieur à la construction de la route nationale, le pont l'est également. Une étude de l'évolution du trait de côte du littoral mentionne que dans les années 1980, des déblais déversés sur le littoral sont "issus de l’agrandissement du canal (Lafarge)". La gare d'eau daterait-elle de cette époque ? Dans tous les cas, le pont actuel semble dater de la seconde moitié du 20e siècle.

Période(s) Principale : 2e moitié 20e siècle

Le pont routier de la R.N. 568 franchit un bras du canal de Fos à Bouc (Référence : IA13004106), à l'extrémité orientale de la commune de Fos-sur-Mer, à la limite de Port-de-Bouc, près des Salins de Fos. Ce bras dessert la gare d'eau de l'usine Kernéos. C'est un pont double en poutre en dalle. Les deux tabliers portent chacun une chaussée à deux voies de circulation encadrées des deux côtés par des rambardes de sécurité en métal. Des garde-corps métalliques protègent des bandes dérasées aux extrémités extérieures de l'ouvrage. Un terre-plein central sépare les deux chaussées. Sur une longueur de 55 m environ, le pont est divisé en cinq travées : deux petites ne comprenant que les culées et trois plus importantes dont une laisse le passage au canal et une autre à une route. Quatre piles formées de trois colonnes cylindriques portent le tablier dalle nord, tandis que cinq piles formées de deux ou trois colonnes cylindriques, le tablier sud. Le tablier sud est constitué de deux dalles assemblées : la dalle ouest est supportée par trois piles formées de deux colonnes surmontées d’'un chevêtre, tandis que les piles de la dalle est sont identiques à celles du tablier nord. L'’ensemble de l’'ouvrage est en béton.

Murs béton
Typologies pont en poutre en dalle, TYPO2 pont en poutre
Statut de la propriété propriété publique (?)
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Delétoille Sophie - Havard Isabelle - Decrock Bruno