Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

pont routier du Tricastin

Dossier IA84000944 réalisé en 2011
Précision dénomination pont routier
Appellations pont du Tricastin
Dénominations pont
Aire d'étude et canton bassin du Rhône - Bollène
Hydrographies Donzère-Mondragon (canal de)
Adresse Commune : Bollène
Lieu-dit : Bollène-Ecluse
Adresse : R.D. 204 , avenue du Comtat
Cadastre : 2008 AB non cadastré ; domaine public

Le pont suspendu mis en place vers 1950 (Référence : IA84000952), à l'ouverture du canal de Donzère-Mondragon (Référence : IA84000943), sur le canal d'amenée de l'usine-barrage André Blondel de Bollène (Référence : IA84000926), a été démoli pour faire place à un nouvel ouvrage. Ce dernier était destiné à assurer la desserte du complexe industriel du Tricastin qui lui est juxtaposé, dans le cadre de l'aménagement du C.D. 204 qu'il porte. Le chantier, mis en œuvre par le département du Vaucluse, a duré 16 mois. L'ouvrage, conçu par Michel Placidi, a été édifié par Campenon Bernard en 1979. Le tablier a été construit en encorbellement par voussoirs successifs à l'aide de deux équipages mobiles. Les opérations de précontrainte ont été assurées par Freyssinet International.

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle
Dates 1979, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Placidi Michel, ingénieur, attribué par travaux historiques
Auteur : Campenon Bernard,
Campenon Bernard

Entreprise de travaux publics crée par Edmé Campenon après la Première Guerre mondiale. En 1920 il s'associe à André Bernard, ingénieur des Arts et Métiers, et fonde avec lui à Albi en 1920, la société en nom collectif Campenon et Bernard. Par la suite, une société en commandite par actions est crée sous le nom Campenon Bernard et Cie dont le siège est à Paris. En 1935 Edmé Campenon signe un premier contrat sur l'usage des brevets déposés par Eugène Freyssinet confirmé en 1940.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur
Auteur : Freyssinet International, entrepreneur

Le pont de l'avenue du Comtat (R.D. 204) franchit le canal de Donzère-Mondragon (Référence : IA84000943) à Bollène-Ecluse, au nord de la commune de Bollène, en aval de la centrale électrique du Tricastin dont il prend le nom. Il est établi sur le canal d'amenée de l'usine hydroélectrique-barrage de Bollène (Référence : IA84000940), à l'emplacement de l'ancien pont du V.O. 2 (Référence : RA84000023). L'ouvrage de 203 m de long comprend une grande travée médiane et deux petites travées latérales (25,25 m - 142,50 m - 25,25 m). Son tablier, constitué d'une poutre mono-caisson de hauteur variable en béton précontraint de 10 m de large, repose sur deux culées en béton. Les semelles de fondation tiennent lieu des piles. La chaussée de 7,60 m porte deux voies de circulation bidirectionnelle et deux étroits trottoirs bordés de garde-corps métalliques.

Murs béton
béton précontraint
Couvrements voûte en berceau segmentaire
Typologies pont en poutre à hauteur variable, TYPO2 pont en poutre

Repérage cartographique. Pont de l'avenue du Comtat (R.D. 204) franchissant le canal de Donzère-Mondragon au nord de Bollène (84), à Bollène-Ecluse, juste en aval de la centrale électrique du Tricastin. Propriété : Vaucluse (base CNR-Oasis).

Statut de la propriété propriété du département

Références documentaires

Documents figurés
  • Nouveau pont sur le canal du Rhône à Bollène. /Photographie positive, 15 x 23 cm, vers 1990. Archives départementales de Vaucluse, Avignon : 2 Fi Bollène 3.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Havard Isabelle - Decrock Bruno