Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

pont mobile ferroviaire (pont tournant), actuellement passerelle

Dossier IA13004068 réalisé en 2011
Précision dénomination pont ferroviaire
pont tournant
Dénominations pont mobile, passerelle
Aire d'étude et canton bassin du Rhône - Arles
Hydrographies Arles à Fos-sur-Mer (canal de)
Adresse Commune : Arles
Lieu-dit : Chabourlet, Semestres
Cadastre : 2008 BE 277

La Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM) a mis en place, dans les années 1880, une ligne reliant Arles à Port-Saint-Louis-du-Rhône, parfois dite ligne d'’Arles au canal, se déroulant toute entière sur la rive gauche du Grand Rhône (IA13004134). Comme les autres ouvrages franchissant le canal, le pont est probablement détruit en 1944 par les Allemands et reconstruit après guerre. Avec la création, en 1970, de la déviation de la R.N. 113 qui longe le canal sur sa rive nord, le pont tournant est démoli et remplacé par un ouvrage fixe en 1974, enjambant la route en plus du canal. A une date inconnue, la ligne a été en partie fermée : seul le tronçon situé entre la gare d’'Arles et le pont Van Gogh (Référence : IA13004049) subsiste toujours. En 1991, selon Billo, la ligne ne dessert plus que la zone industrielle d'’Arles-Sud. Le pont est aujourd'hui affecté à l’'usage de passerelle piétonne.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1887, daté par travaux historiques
1974
Auteur(s) Auteur : Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée dite PLM,
Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée dite PLM

La Compagnie des Chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, est désignée aussi par le sigle PLM pour Paris-Lyon-Méditerranée. C'est la principale compagnies ferroviaires privées françaises entre sa création en 1857 par Paulin Talabot (directeur général de 1862 à 1882) et sa nationalisation en 1938, lors de la création de la SNCF. Ses lignes desservent le Sud-Est de la France, et notamment la Côte d’Azur, la Provence, les Cévennes, et les Alpes. La gare parisienne du PLM était la Gare de Lyon, raccordée à la gare Marseille-Saint-Charles depuis 1855 sur son tracé de base : Paris – Lyon – Marseille.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître d'oeuvre, attribué par travaux historiques

L'’ancien pont ferroviaire aujourd'’hui transformé en passerelle est situé au PK 0,925 du bief supérieur du canal d'’Arles à Bouc (Référence : IA13004106), sur la commune d’'Arles. Il franchit successivement la rue Jean Charcot en rive droite, le canal et la déviation de la R.N. 113 qui longe la rive gauche de la voie navigable. Il permet aux piétons de circuler entre les quartiers de Chabourlet et des Semestres. On n’'a pas de données techniques et descriptives sur le pont tournant et son fonctionnement. Le pont construit au début des années 1970 est un ouvrage mixte constitué de deux travées : la première, longue de 44 m, enjambe la rue puis le canal, la seconde, longue de 37 m, surplombe la R.N. 113. Elles reposent sur des culées en béton armé et sur une pile trapézoïdale dans le même matériau, fondée sur pieux West de 15 m de profondeur. Le tablier est en acier, à pentes latérales, avec une couverture en béton armé. Comme en atteste la largeur des culées, le pont était prévu à l'origine pour un doublement de la voie ferrée. Les rails sont toujours présents. Sur le pont ils ont été en partie enrobés dans du ciment pour ne laisser apparaître que leur face supérieure. Côté amont, un escalier droit en bois rapporté permet d’accéder à la culée de la rive droite (en plus de l’'accès par la voie dans l’'axe), tandis que côté aval, un chemin en pente douce tient le même rôle.

Murs acier
béton armé
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier droit, en charpente
rampe d'accès
Autres organes de circulations rampe d'accès
Typologies pont tournant, pont en poutre à travées continues, TYPO2 pont mobile

Repérage biblio et cartographique. Ancien pont de voie ferrée franchissant le canal d'Arles à Fos et la R.N. 113, en aval du pont de la R.D. 35 (reliant l'avenue Sadi Carnot et l'avenue du Bachaga Saïd Boualam) servant de passerelle piétonne. Appelation "pont tournant" sur la carte IGN. A la p. 136 de son ouvrage sur les ponts d’Arles, M. Billo commet une erreur en plaçant ce pont ferroviaire sur le tronc commun des lignes Arles/Salins-de-Giraud et Arles/Saintes-Maries-de-la Mer de la Compagnie des Chemins de fer de la Camargue, alors que celles-ci ne franchissaient pas le canal d’Arles à Bouc, mais le Grand Rhône car leur tracé se situait essentiellement en rive droite du fleuve.

Statut de la propriété propriété d'un établissement public
propriété publique

Références documentaires

Bibliographie
  • Billo, Maurice. Ponts et ouvrages d´art en Arles. Regards sur le patrimoine : histoire des différents franchissements du Rhône, des voies routières, ferrées, fluviales et des canaux en zone urbaine d´Arles. Aix-en-Provence : Editions Edisud, 1991. 159 p. ill.

    p. 132 et p. 136
  • RIMEUR, Louis. Notes sur le canal d'Arles à Bouc. Bulletin des Amis du Vieil Arles, n° 43 et n° 44,déc. 1981 et mars 1982, p. 10-14 et p. 12-16.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Pagenot Sandrine - Havard Isabelle - Decrock Bruno