Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

pont ferroviaire dit pont de Rigodon ou viaduc de Cavalet

Dossier IA13004067 réalisé en 2011
Précision dénomination pont ferroviaire
Appellations pont de Rigodon, viaduc de Cavalet
Dénominations pont
Aire d'étude et canton bassin du Rhône - Arles ; Saint-Gilles
Hydrographies Petit Rhône (le)
Adresse Commune : Arles
Lieu-dit : Saliers, Mas Rigaudon, 30) : Cavalè Saint-Gilles
Cadastre : 2008 NC 22
Précisions oeuvre située en partie sur le département 30
oeuvre située en partie sur la commune Saint-Gilles

Le pont ferroviaire dit de Cavalet, permettant au chemin de fer d'Arles à Lunel (Hérault) de franchir le Petit Rhône (Référence : IA13004135), apparaît sur les minutes de la carte d’État-major (Fig. 2) établie dans le courant du 19e siècle, entre Rigodon et Mas Cavalet. L'avant-projet du ''pont de Rigodon'', daté de l’'automne 1862, est approuvé en décembre 1864. En mars 1865, M. Dombre (entrepreneur ?) est autorisé à déposer les matériaux devant servir à la construction de manière à ne pas gêner l'’écoulement des eaux et à ne porter aucune atteinte à la digue insubmersible de la Camargue. Le pont est sans doute terminé peu avant janvier 1868, date d'ouverture de la ligne ferroviaire de la Compagnie des Chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), ligne qui avait été approuvée en 1863. Cette dernière a été fermée aux voyageurs en 1938. A la Libération, en 1944, alors que le tablier du second pont suspendu de Saint-Gilles (Référence : IA13004149) avait été détruit, la circulation routière aurait été déviée sur ce pont. L'ouvrage avait été lui-même endommagé mais la brèche était provisoirement comblée par un pont provisoire du Génie.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates 1865, datation par source
Auteur(s) Auteur : Compagnie des Chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée,
Compagnie des Chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître d'oeuvre, attribué par travaux historiques, attribué par source
Auteur : Dombre, entrepreneur

Le pont ferroviaire de Cavalet franchit le Petit Rhône (Référence : IA13004135), entre Arles, lieu-dit Mas Rigaudon (anciennement Rigodon), et Saint-Gilles du Gard, lieu-dit Cavalès (l'actuel nom du Mas Cavalet dont l'ouvrage porte le nom). Il se trouvait dans la continuité de l'ancien pont ferroviaire arlésien dit de Lunel, ou pont aux Lions (Référence : IA13004061). L'ouvrage se compose de quatre travées (36 m - 47 m - 47 m - 36 m). Le tablier métallique est constitué de deux poutres latérales pleines reliées par des entretoises supportant un platelage formé de dalles métalliques. L'ensemble de cette structure est rivetée. Le tablier repose sur trois piles oblongues en rivière et deux culées ; piles et culées présentent un appareil soigné en pierre de taille (grand appareil) calcaire. L'ouvrage porte une unique voie ferrée alors que la largeur aurait permis le passage d'une seconde voie.

Murs métal
calcaire pierre de taille
grand appareil

Typologies pont en poutre à travées continues, TYPO2 pont en poutre
États conservations désaffecté
Techniques maçonnerie

Repérage cartographique. Pont ferroviaire franchissant le Petit Rhône entre Arles (13), en amont de Saliers, et Saint-Gilles, Cavalès (30-Languedoc-Roussillon). Sélectionné sans synthèse.

Statut de la propriété propriété d'un établissement public (?)
propriété d'une société privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Saint-Gilles. Cavalet. Archives départementales du Rhône, Lyon : 3959W 1795.

  • Constructions, réparations de ponts (subdivision du Gard). Archives départementales de Vaucluse, Avignon : 3S 202.

Bibliographie
  • Billo, Maurice, Massiani-Lebahar, Fabienne. Saint-Gilles : histoire des franchissements du Petit-Rhône. Paris : Presses de l'école nationale des ponts et chaussées, 1999. 136 p.

    p. 33-34
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Havard Isabelle - Decrock Bruno