Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

pont basculant du port de Port-de-Bouc

Dossier RA13000138 réalisé en 2011

Fiche

Précision dénomination pont basculant
Dénominations pont mobile
Aire d'étude et canton bassin du Rhône - Martigues-Ouest
Hydrographies Fos à Bouc (canal de)
Adresse Commune : Port-de-Bouc
Lieu-dit : Port
Adresse : rue du Docteur-Poujol
Cadastre : 2008 0A non cadastré ; domaine public

Un pont mobile en bois a été édifié à Port-de-Bouc lors de l’'aménagement du canal d'’Arles à Bouc (Référence : IA13004106) entre 1828 et 1835. Il était situé à l’'extrémité sud du canal, sur l'écluse (Référence : RA13000037). Ce pont apparaissait encore sur les cartes postales des années 1910. On ne sait pas exactement quand il a disparu : peut-être a-t-il été démonté avant la Seconde Guerre mondiale, dès les années 1920, lors de travaux d'’approfondissement et d’'élargissement du canal, ou peut-être a-t-il été détruit lors des bombardements de 1944. Le pont basculant de Port-de-Bouc actuel a été édifié au cours des années 1990. C'’est une réplique des ouvrages mobiles en bois mis en place sur le canal d'’Arles à Bouc (Référence : IA13004106), dont le plus célèbre (Référence : IA13004145), peint par Van Gogh à Arles, se trouve aujourd'’hui sur l’'écluse de Montcalde (Référence : IA13004049). Cette réplique a été symboliquement installée au bord du bassin d’arrivée du canal d'’Arles à Bouc (Référence : IA13004106), près du cours Landrivon, site de promenade et de loisir des habitants de Port-de-Bouc.

Oeuvre déplacée
Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle

A l’'origine, le pont basculant de Port-de-Bouc franchissait le canal dérivé du Grand Rhône allant d’'Arles à Bouc (Référence : IA13004106), sur le sas de l'écluse (Référence : RA13000037) située à son débouché sud, au point de jonction avec le bassin menant au port. Le pont basculant, s'’appuyant sur les massifs de maçonnerie du chenal de l'écluse, était constitué d'’une charpente en bois suivant la forme de deux portiques équipés de chaînes de fer permettant de relever les deux volées de bois du tablier. Ces dernières étaient soutenues par des jambes de force métalliques. Le platelage était constitué de planches de bois. La structure était renforcée et assemblée par des ferrures et des boulons métalliques. Aujourd’'hui, un pont basculant en bois a été installé sur la rive droite du bassin précédant la rade de Port-de-Bouc et son port. Il prend appui sur le quai d’'un côté et repose sur un massif de béton immergé de l’autre. Il n'’a plus de fonction de franchissement, mais seulement une fonction décorative. Reprenant l’'ancien système composé d’'une charpente et d’'un tablier en bois, il comporte deux portiques soutenant des bras faisant théoriquement basculer les volées du platelage à l’'aide de chaînes métalliques.

Murs pierre
bois
métal
fer
béton
maçonnerie
Typologies pont basculant, TYPO2 pont mobile
États conservations désaffecté
Précision représentations

Extrémités des poutres hautes des portiques moulurées.

A la sortie du canal de Fos à Bouc (partie située dans le port de Port-de-Bouc), en aval du pont routier du boulevard Pierre Sémard. Remonté sur la rive droite du canal, sur un socle en béton immergé.

Statut de la propriété propriété publique (?)
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • Port-de-Bouc - Vue sur le Port. / Carte postale, 1er quart 20e siècle. Tiré de : Contribution à l'’histoire de Port-de-Bouc. Cretinon, Charles. Marseille, [s.d.], p. 80.

  • 227 Port-de-Bouc - Pont sur le canal. / Carte postale, avant 1906. Tiré de : Port-de-Bouc : des origines à nos jours. / Cretinon Charles, Strozzi Robert. Aix-en-Provence : Edisud, 2004, p. 78.

Bibliographie
  • CRETINON, Charles. Contribution à l´histoire de Port-de-Bouc. Marseille, [s.d.].

  • Cretinon, Charles, Morata, Esteban, Ros, Joseph. Mémoire en images. Port-de-Bouc. Saint-Cyr-sur-Loire : Alan Sutton, 2002.

  • Cretinon, Charles, Strozzi, Robert. Port-de-Bouc : des origines à nos jours. Aix-en-Provence : Edisud, 2004.

    p. 79, p. 81 et p. 175
  • RIMEUR, Louis. Notes sur le canal d'Arles à Bouc. Bulletin des Amis du Vieil Arles, n° 43 et n° 44,déc. 1981 et mars 1982, p. 10-14 et p. 12-16.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Pagenot Sandrine - Havard Isabelle - Decrock Bruno