Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
maison dite Villa Kérylos

peintures monumentales

Dossier IM06000641 réalisé en 1997

Fiche

Voir

Dénominations peinture, peinture monumentale
Aire d'étude et canton Villefranche-sur-Mer - Villefranche-sur-Mer
Adresse Commune : Beaulieu-sur-Mer
Lieu-dit : quartier Formica
Adresse : 7 rue Gustave-Eiffel
Emplacement dans l'édifice sur tous les murs
Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Pontremoli Emmanuel Elisée,
Emmanuel Elisée Pontremoli (1865 - 1956)

Formé à l’architecture à l’Ecole des beaux-arts de Paris, Grand prix de Rome en 1890 et pensionnaire de la Villa Médicis, il côtoie de nombreux artistes et les membres de l’École d’Archéologie d’Athènes. Il se passionne pour l’archéologie de la Grèce antique, participe aux fouilles de Pergame et de Didyme en Asie Mineure et publie des relevés et vues restituées de monuments antiques. En 1900, l'hélléniste parisien Théodore Reinach lui commande l’édification de la Villa Kérylos à Beaulieu-sur-Mer dans le pur style d’une villa antique. Entre 1902 et 1908, l’architecte conçoit la résidence, sa décoration intérieure et son mobilier, y compris la vaisselle et l’argenterie, et s’entoure d’artistes, de décorateurs et d’artisans d’art pour en assurer l’exécution.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, décorateur
Auteur : Jaulmes Gustave Louis,
Gustave Louis Jaulmes (1873 - 1959)

Architecte formé à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris de 1895 à 1902, il se tourne vers la peinture et se consacre à la décoration monumentale. Il exécute à la villa Kérylos le décor de fresques peintes inspirées de la mythologie grecque et romaine. Il est représentatif de la tendance néo-classique au sein du mouvement Art déco.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, décorateur
Personnalité : Reinach Théodore,
Théodore Reinach (1860 - 1928)

Issu d’une famille de banquiers venue de Francfort, doté d’un double doctorat en droit et en lettres, Théodore se passionne très tôt pour l’histoire de la Grèce antique. Helléniste reconnu pour ses travaux de recherche en archéologie, épigraphie, numismatique, il est reçu à l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres. Passionné par l’Antiquité, Théodore Reinach envisage le projet de la villa Kérylos lorsqu’il acquiert un éperon rocheux à Beaulieu-sur-Mer. Il fait appel à l’architecte Pontremoli dont il connaît les travaux de restauration sur les sites antiques pour édifier une résidence sur le modèle antique. Théodore Reinach y séjourne régulièrement en famille et y reçoit de nombreuses personnalités du monde de la politique, des lettres et des arts, désireux de visiter une reconstitution contemporaine de villa antique. À sa mort en 1928, il lègue la Villa Kérylos à l’Institut de France, dont il était membre.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire

Peinture à fresque selon les procédés de l'Antiquité, sur mortier frais mélangé à de la poudre de marbre, lissée et encaustiquée après séchage. Décor jaune sur fond gris, oiseaux noirs, dans la partie centrale de la pièce. Décor crème et bleu foncé sur fond bleu, personnages vêtus de marron et de noir.

Catégories peinture murale
Matériaux enduit, fresque
Précision dimensions

Dimensions de la pièce.

Iconographies lierre, rinceau, cygne, paon
lierre, rosace, rinceau, volute, palmette, paon
femme, couronne de laurier, femme, châle
rinceau, canard
scène, femme, miroir, parure
femme : assis, laurier
scène, femme, enfant, chaussure
scène, femme, coiffure
Précision représentations

Dans la partie centrale de la pièce : décor architecturé à motifs très stylisés, dont des guirlandes de lierre, avec des paons et des cygnes. Dans les parties latérales, trois registres superposés. Soubassement : deux rinceaux de part et d'autre d'une course de lierre et rosaces. Partie médiane : grandes volutes à palmettes, avec un paon et deux femmes debout. Partie supérieure : quatre scènes de femmes à leur toilette ou se parant ; deux cygnes affrontés et des rosaces diverses séparent les deux scènes du mur ouest. Le dessus de porte nord et les dessus des portes des garde-robes sont identiques : fleurs, palmettes stylisées et volutes.

États conservations mauvais état
Précision état de conservation

Surface usée ; dégradations dues à l'humidité, en particulier sur le mur est.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé MH, 1966/09/15
Précisions sur la protection

La décoration intérieure et le mobilier ont été classés en même temps que le bâtiment (PA00080664).

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Reynier Françoise