Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

parfumerie Tombarel Frères, actuellement école et entrepôt public

Dossier IA06001619 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations parfumerie Tombarel Frères
Destinations entrepôt public, école
Parties constituantes non étudiées laboratoire
Dénominations parfumerie
Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes - Grasse
Adresse Commune : Grasse
Lieu-dit : quartier Rastiny
Adresse : 122 avenue Pierre Sémard
Cadastre : 2006 BL 231, 232, 257, 258, 259, 260

En 1894, la direction de la société Tombarel, composée des deux frères Tombarel et de Xavier Goby, achète un terrain agricole dit la Grande Ferrage. Ce terrain avait été détaché quelques années auparavant d'une propriété plus importante ayant appartenu aux Hospices réunis de Grasse. Le cabinet d'architecture cannois Michel et Arluc dresse les plans des premiers bâtiments de la nouvelle usine. L'exécution du chantier est confiée à la société Daumas. L'établissement entre en fonctionnement en 1898, après deux ans de travaux. L'usine comprend alors trois bâtiments principaux : le bâtiment dit des huiles, le bâtiment dit des machines et le distilloir. Le site compte en outre un hangar et une cheminée en brique. Les frères Tombarel prennent leur retraite en 1898 et vers 1901. Les aménagements qui succèdent à la première phase de construction sont d'une moindre envergure. Il s'agit, pour l'essentiel, de la construction vers 1903, toujours par Michel et Arluc, du bâtiment d'extraction, qui est agrandi à deux reprises : une fois dans les années 1910 et une seconde fois dans les années 1960 (?) ; d'un deuxième hangar bâti également dans les années 1910 (?) et qui est démoli et reconstruit vraisemblablement dans les années 1960 ; et enfin, du laboratoire édifié dans les années 1920. Ce bâtiment a été bâti sur un terrain acheté au parfumeur Jean Amic (1920). Xavier Goby lègue la société à ses deux fils avant de mourir, en 1949. Il faut attendre les années 1970 et des remaniements à la tête de la société pour que le site connaisse des agrandissements importants, avec l'extension significative du laboratoire, la construction du bâtiment dit des grands hydros., et d'un grand hangar de stockage. En 1976, la société est cédée à un groupe industriel et perd son caractère familial. Ce rachat est le premier d'une série qui aboutit à la fin des années 1980, à la disparition de la société et à la fermeture de l'usine. Le site reste désaffecté quelques années. Puis il est divisé en deux lots et réaffecté en 1993. Le premier lot correspondant à la partie basse du site et comprenant le bâtiment des huiles, celui des machines, le hangar et le laboratoire est transformé en école. Le distilloir et la cheminée qui s'y trouvaient aussi sont détruits pour laisser place à la cour de récréation. Le second lot est repris par la ville de Grasse. Seul le grand hangar de stockage, servant aujourd'hui d'entrepôt municipal, est réutilisé. Les autres structures assez détériorées, attendent toujours une réaffectation. En 1944 la société Tombarel frères employait 55 personnes et en 1954 elle en employait 75.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1896, daté par source
Auteur(s) Auteur : Arluc François,
François Arluc

Architecte cannois, fils de l'ingénieur Alexandre Arluc. Actif des années 1890 aux années 1930.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Michel Clément, architecte, attribution par source
Auteur : Daumas Aîné, entrepreneur, attribution par source

Le terrassement des parties inférieures du terrain est probablement un vestige de la période agricole du site. Il présente principalement un aménagement en terrasses permettant de racheter la forte déclivité de la propriété, ainsi qu'un terre-plein plus vaste. Sur ce terre-plein se trouvent les bâtiments Michel et Arluc, les plus anciens bâtiments de l'usine. Sur la terrasse au dessus de ce terre-plein se trouve le premier bâtiment d'extraction. Toutes ces constructions présentent, mis à part les ajouts secondaires plus récents, des caractéristiques communes : un plan rectangulaire, des murs en moellons de roches enduits, toiture à longs pans avec charpentes en bois et couverture en tuiles mécaniques. Un lanterneau a été ménagé dans le toit de l'atelier hydros. Le laboratoire se trouve à gauche de ce premier groupe de bâtiments. Il est approximativement au même niveau que le bâtiment d'extraction. Il présente pour la partie ancienne un niveau de rez-de-chaussée surmonté d'un étage. Sa structure est en béton (?). Les poteaux forment nervure en façade. La toiture est à croupe avec couverture en tuiles mécaniques. La partie plus récente du laboratoire a été construite en retour et s'élève sur deux niveaux qui communiquent avec l'ancienne structure. La partie arrière du bâtiment repose sur des piliers. Le bâtiment des grands hydros. et le grand hangar de stockage est un ensemble homogène : murs en parpaings de ciment et sur les parties hautes, structure en tôle. Les toitures à longs pans reposent sur des charpentes métalliques. La couverture alterne des plaques de ciment-amiante et un matériau translucide (P.V.C., ?). Ces deux constructions occupent la partie supérieure du terrain où le terrassement est visiblement plus récent. L'ensemble du site est desservi par une route intérieure.

Murs béton
enduit
moellon
parpaing de béton
Toit tuile mécanique, béton en couverture, ciment amiante en couverture
Étages 3 vaisseaux, 2 étages carrés
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures terrasse
toit à longs pans
lanterneau
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
États conservations restauré, établissement industriel désaffecté, mauvais état
Statut de la propriété propriété publique
propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • [Parfumerie Tombarel Frères] Acte de vente, n° 321. 28/11/1894. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 03E 079/672.

    Achat par la société Tombarel Frères du terrain de la nouvelle usine.
  • [Parfumerie Tombarel Frères] Acte sous seing privé. 13/04/1898. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice 03Q 03723.

    François Marie Tombarel cède ses parts dans la société.
  • Dossier de construction de l'usine Tombarel Frères. 1896/1898. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 082J 051.

    Fonds privé cabinet d'architecture Michel et Arluc : usine Tombarel Frères à Grasse.
  • [Parfumerie Tombarel Frères] Dossier de construction de l'atelier d'extraction. 17/03/1905. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 082J 051.

    Fonds privé cabinet d'architecture Michel et Arluc.
  • [Parfumerie Tombarel Frères] Déclaration aux fins d'inscription modificative de l'immatriculation des commerçants et sociétés, n° 47. 1920. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 06U 03/0055.

    Jean Henri Marie Tombarel ne fait plus partie de la société.
  • [Parfumerie Tombarel Frères] Publicité. 1923. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

    Publicité imprimée comportant un dessin de l'usine et indiquant que le laboratoire (dans sa première forme) existe.
  • Activité de l'industrie dans le département. Etude générale sur la parfumerie. 1954. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 0028W0137.

    En 1954, la société Tombarel Frères employait 75 personnes.
  • [Parfumerie Tombarel Frères] Organisation départementale de la défense passive. 1944. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 0109W0013.

    En 1944, la société Tombarel Frères employait 55 personnes.
  • [Parfumerie Tombarel Frères] Acte de vente. 18/05/1920. Crépeaux, Félix (notaire). Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice.

    Agrandissement du terrain de l'usine par l'achat à M. Amic d'une parcelle de terrain où est bâti le laboratoire.
Documents figurés
  • Société Tombarel Frères Grasse. / La France et ses parfums, 1957. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • Distillation de la pommade à la rose chez Tombarel Frères. / image extraite d'une revue professionnelle, années 1920, Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • S.A. Tombarel Frères. / Plan à l'encre sur papier, 1956. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05M 369.

  • Vue de la propriété La grande ferrage avant la construction de l'usine Tombarel. / Photographie noir et blanc. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 10Fi1385.

  • [Parfumerie Tombarel Frères] L'entreprise de nos jours, une solide implantation. / image extraite d'un article du quotidien Nice Matin, 22/05/1980. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • [Parfumerie Tombarel Frères] Plan de masse Permis de démolir Démolition des bâtiments existants. / Plan à l'encre sur papier, 07/05/1991. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • [Parfumerie Tombarel Frères] 4. - Grasse - Altitude 300 mètres - Midi. Le bâtiment d'extraction dans sa première forme. / Carte postale noir et blanc. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 02Fi4176.

  • Grasse Vue générale prise du midi. / Carte postale noir et blanc, Archives communales, Grasse : AC06069-06-200-16.

  • Tombarel Frères Matières premières de parfumerie. /papier à en tête de la société Tombarel Frères, 29/05/1913. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • [Parfumerie Tombarel Frères] Plan au niveau de la cour intérieure. / Plan à l'encre sur papier, 1896. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 082J51.

  • Distillation des roses et fleurs d'oranger chez Tombarel Frères. / image extraite d'une revue professionnelle, années 1920. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • Plan de la fabrique de parfumerie Tombarel Frères et de ses dépendances. / Plan à l'encre sur papier, 20/06/1903. Archives communales, Grasse : 105I2/0.

  • Usine Tombarel, construction du laboratoire. /détail d'une publicité de la société Tombarel Frères extraite d'une revue professionnelle, années 1920. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

Bibliographie
  • BENALLOUL, Gabriel. Tombarel Frères. Grasse : Musée International de la Parfumerie, 2006.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Musée International de la Parfumerie, Grasse - Benalloul Gabriel