Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

parfumerie Robertet & Cie, actuellement immeuble à logements

Dossier IA06001628 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations parfumerie Robertet & Cie
Destinations immeuble à logements
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication
Dénominations parfumerie
Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes - Grasse
Adresse Commune : Grasse
Lieu-dit : quartier Font-Laugière
Adresse : 10 avenue Chiris
Cadastre : 1809 E 523, 527 ; 2006 BI 82

La présence sur ce site d'une manufacture de parfumerie est antérieure à 1800. Ces locaux faisaient partie d'une propriété plus importante appartenant à Antoine Girard, négociant parfumeur. Les deux fils de ce dernier, parfumeurs, héritent de la fabrique en 1810. Ils poursuivent l'activité jusque dans les années 1820. Le site est par la suite loué à un autre parfumeur, puis vendu en 1826 au parfumeur Henry Doussan qui l'exploite jusque dans les années 1840. Ce dernier décède en 1849. Il semble que le site ferme dès lors ses portes pour plusieurs années. Du point de vue architectural, le bâtiment ne semble pas avoir connu de modifications importantes durant la première moitié du 19e siècle. On suppose qu'il ne comprenait qu'un seul niveau qui devait correspondre à la totalité du rez-de-chaussée de l'immeuble actuel. Ce premier bâtiment est agrandi par la veuve d'Henry Doussan durant la seconde moitié du 19e siècle. Les matrices cadastrales enregistrent ce changement en 1866. Les trois étages supérieurs semblent dater de cette époque. En 1879, le site est vendu à François Chauve, ancien parfumeur, grassois résident à Paris et lié à la société de parfumerie Robertet &, Cie qui remet en activité cette usine vers 1881. Cette entreprise procède à divers aménagements et fait probablement bâtir la halle rectangulaire située dans la cour. L'iconographie ancienne indique que l'usine occupe à cette époque la totalité de l'immeuble que la société Robertet & Cie rachète en 1889 à François Chauve. L'entreprise quitte le site vers 1895 et le vend en 1897 aux parfumeurs vençois André Michel et Louis Castel qui le cèdent à leur tour en 1907 à la société des Habitations à Bon Marché de Grasse. Le site est alors transformé en immeuble d'habitation, attribution qu'il conserve aujourd'hui.

Période(s) Principale : 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle

L'usine qu'exploite la société Robertet durant les années 1880 et 1890 s'apparente à un immeuble d'habitation traditionnel dépourvu d'élément décoratif notable. De forme rectangulaire, toit à longs pans, il compte deux étages carrés, un étage de combles et un rez-de-chaussée. La partie du rez-de-chaussée où se trouvait le distilloir semble avoir conservé quelques vestiges de l'usine dont le dallage en pierre et un lavoir également en pierre. Dans la cour, une petite halle rectangulaire, avec toiture à longs pans, forme une aile perpendiculaire à l'immeuble. Elle est située dans le prolongement du distilloir. Cette construction qui s'apparente à un hangar typique des atelier d'usine du 19e siècle à Grasse présente un ensemble d'ornements en briques dont une frise qui fait le tour du petit bâtiment et de faux chapiteaux dans les angles.

Murs enduit
moellon
Toit tuile creuse
Étages 2 étages carrés, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
Énergies énergie thermique
produite sur place
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • [Parfumerie Robertet] [Acte notarié]. 27/06/1805. Crépeaux (notaire). Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 03E 076/436.

    Fol. 995. Les enfants d'Antoine Girard trouvent un arrangement pour le partage de la succession de leur père, ancien parfumeur possédant depuis plusieurs années une fabrique de parfums.
  • [Parfumerie Robertet] Transcription hypothécaire n° 66. 04/03/1826. Bertou (notaire). Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 400Q 02/0083.

    Fol. 171 à 179. Acte de vente de la fabrique Girard aux frères Doussan. Ce document indique que la fabrique était jusque là louée à un parfumeur nommé Raynaud et laisse supposé que les frères Girard ne sont plus dans le commerce de la parfumerie.
  • [Parfumerie Robertet] Déclaration de Mutation par Décès, n° 201. 26/10/1849. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 03Q03809.

    Fol. 178. Antoine Emmanuel Doussan hérite de la fabrique de son père.
  • [Parfumerie Robertet] Acte de vente, n° 199 (conservé chez Maître Granata Goldman à Châteauneuf). 31/12/1879. Seytre, Alexandre, Alphonse. Collection particulière : non coté.

    François Chauve rachète la fabrique de parfumerie qui ne semble plus en activité depuis plusieurs années.
  • [Parfumerie Robertet et Cie] Appareils à vapeur : demande d'autorisation. 01/06/1881. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 08S 0037.

    Paul Robertet dépose une demande pour l'usine des Capucins.
  • [Parfumerie Robertet] Acte civil public. 07/03/1889. Bertrand, Etienne (notaire). Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 03Q03534.

    Vente par François Chauve à la société Robertet de la fabrique de parfumerie.
Documents figurés
  • Distilloir de l'ancienne usine Robertet. / Gravure couleur extraite d'une revue professionnelle, 1925. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • Salle de fabrication des pommades à l'ancienne usine Robertet. / Gravure couleur extraite d'une revue professionnelle, 1925. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • Vue de la fabrique Robertet. / Photographie noir et blanc, fin 19e. Musée International de la Parfumerie, Grasse : 1c 041370.

  • Vue de l'ancienne usine Robertet avenue des Capucins, à Grasse. / Gravure couleur extraite d'une revue professionnelle, 1925. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

Bibliographie
  • BENALLOUL, Gabriel. Robertet et Cie. Grasse : Musée International de la Parfumerie, 2009.

    La partie 3 contient l'ensemble des documents iconographiques anciens de la fabrique et le détail sur les dernières années d'activité du site.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Musée International de la Parfumerie, Grasse - Benalloul Gabriel