Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

parfumerie H. Muraour, puis R. Sornin & Cie, actuellement entrepôt public

Dossier IA06001586 réalisé en 2008

Fiche

  • Vue d'ensemble prise du sud.
    Vue d'ensemble prise du sud.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • hangar industriel
    • atelier de fabrication
    • cheminée d'usine
    • réservoir industriel
    • chaufferie

Dossiers de synthèse

Appellations parfumerie H. Muraour & Cie, puis R. Sornin & Cie
Destinations entrepôt public
Parties constituantes non étudiées hangar industriel, atelier de fabrication, cheminée d'usine, réservoir industriel, chaufferie
Dénominations parfumerie
Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes - Grasse
Adresse Commune : Grasse
Lieu-dit : quartier Rastiny
Adresse : 89 avenue de la Gare
Cadastre : 2006 BL 111

En 1894, Adrien Raynaud reprend la société de parfumerie de son oncle. En 1906, Adrien Raynaud et son associé Claude Hugues achètent un terrain au quartier Rastiny et font bâtir l'année suivante une usine, qui remplace les anciens locaux et qui devient officiellement le siège social de la société en 1911. Dans sa première forme, l'établissement comprenait un édifice composé de trois corps de bâtiment réalisé par C. Disdier, architecte. Adrien Raynaud décède en 1917, alors que la société connaît des difficultés financières. Claude Hugues reprend la suite en association avec la famille du défunt. La nouvelle équipe dirigeante achète en 1919 une parcelle contigüe au terrain de l'usine et procède en 1921 à des travaux d'extension afin de relancer l'activité. Aux trois premiers corps de bâtiments sont adjoints trois autres bâtiments. La nouvelle association ne parvient cependant pas à redresser les comptes de la société qui fait faillite en 1925. L'usine est alors rachetée aux enchères publiques par la société R. Sornin & Cie, du nom de son principal dirigeant. Le site comprend à ce moment dans ses parties anciennes : la salle des évaporateurs, la salle de vente et des batteuses, une salle des poudres et des glaceuses, la salle des infusions et celle des bacs à alcool, le distilloir et la chaufferie. Dans les parties récentes se trouvent les salles de confection, d'enfleurage, un laboratoire, la conciergerie, l'atelier des cartonnages et ferblanterie, une savonnerie, la salle d'emballage et de verrerie. Le nouveau propriétaire procède à la fermeture du passage couvert situé à l'extrémité du distilloir, et à la construction d'un atelier d'hydrocarbures (1926 ?). En 1934, René Sornin s'associe à Louis, Adolphe et Charles Cauvi et à François Barrière. En 1952, la société achète un terrain sur lequel sont très probablement construits les trois hangars en tôle du site. Il semble que dans les années 1960, la société R. Sornin ne conserve qu'une existence administrative. En effet, le siège social est à partir de cette époque occupé par d'autres sociétés de parfumerie (souvent comme site annexe), telles que les sociétés Maubert & Cie (émanation directe de R. Sornin & Cie), Tombarel Frères, Méro et Boyveau, Lautier Fils Florasynth. La propriété est agrandie une dernière fois en 1964. Une usine thermique à vapeur est construite sur la nouvelle parcelle. Cette centrale avait eu pour vocation d'alimenter en vapeur l'ensemble des usines de parfumerie qui se trouvaient au quartier Rastiny. L'installation de la chaudière a eu lieu peu avant les fermetures successives des sites industriels du quartier et l'établissement n'est donc pas resté longtemps en activité (source orale). En 1984, Adolphe Cauvi, président du conseil d'administration de la société R. Sornin cède le site à la Ville de Grasse. Cette cession semble marquer la fin de la société. La centrale vapeur sert aujourd'hui de parc auto à la municipalité, tandis que l'usine, en attente de réhabilitation ou de démolition, accueille un asile de nuit et des locaux associatifs.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates 1907, daté par source
1921, daté par source
Auteur(s) Auteur : Disdier Célestin,
Célestin Disdier

Architecte actif à Grasse et à Saint-Raphaël dans les années 1910-1940.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

Les bâtiments de l'usine R. Sornin occupent la limite supérieure du terrain et forment comme un mur d'enceinte le long de la rue qu'ils bordent. Les trois hangars en tôle occupent la partie nord-est du terrain. Les parties plus anciennes qui jouxtent les hangars en occupent la partie sud-ouest. La partie la plus ancienne est une structure en H. Les deux ailes sont des halles rectangulaires tandis que le corps central s'apparente plus à un immeuble rectangulaire. Ce plan en H a été partiellement dénaturé par l'adjonction de constructions et notamment de la conciergerie et d'une halle qui lui est accolée et qui ferme la partie nord du H. Une halle rectangulaire double l'aile nord-est du H. Il s'agit d'un bâtiment de deux niveaux. Dans l'ensemble les éléments de structure et les toitures de ces parties anciennes de l'usine sont assez homogènes : murs en moellons enduits, toiture à longs pans, charpente en bois, couverture en tuiles mécaniques. La cheminée d'usine en brique se trouve au sud-ouest du terrain. Elle est accolée à l'usine et se trouve à proximité d'une réserve d'eau ou de solvants en béton. L'ensemble des bâtiments, à l'exception du bâtiment du distilloir et de la chaufferie et des hangars, présentent deux niveaux : un niveau de rez-de-chaussée surélevé et un niveau de soubassement ouvert au sud-est et donnant sur une aire de circulation interne complantée de platanes.

Murs enduit
moellon
Toit tuile mécanique, ciment amiante en couverture
Étages 2 vaisseaux, étage de soubassement, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
États conservations établissement industriel désaffecté, menacé
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie. Acte de dissolution de la Société en nom en collectif H. Muraour & Cie]. 1894/02/20, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 06U03/0022.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie. Acte de vente d'un des lots d'un terrain, F. Xavier Goby/Adrien Raynaud et Claude Hugues]. 05/12/1906, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 03E 078/401.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie. Bâtiments dangereux : lettre de demande d'autorisation de construire un atelier d'extraction par les hydrocarbures dans l'usine]. 26/09/1907, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05M 0332.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & CieActe de formation de la Société en Nom Collectif Parfumerie Ad. Raynaud et Cl. Hugues]. 25/07/1912, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 06U03/0028.

  • [Dossier de faillite de la société H. Muraour & Cie : Bilan au 30.11.1918 de la S.N.C. Ad. Raynaud et Cl. Raynaud & Cie]. 30/11/1918, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 06U03/0278.

  • [Acte de formation de la Société Anonyme Parfumerie H. Muraour & Cie]. 02/07/1919, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 06U03/0028.

  • [Moulin Ainésy. Transcription d'un acte sous seing privé du 12/01/1834, f°281, n°102], Vente d'une propriété rurale agrégée en oliviers, vignes, arbres fruitiers y ayant un moulin à huile et ressence et un bâtiment d'exploitation entre Léopold Blaise Charles Suzanne d'Ainesy, Jean-Paul Tressemanes et François Xavier de Ravel d'Esclapon. 28/09/1876, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 400 Q 02/108.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie. Avis de la circonscription sanitaire de Grasse]. 03/02/1922, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05M 0332.

    Indique que "Des constructions nouvelles, faites, d'ailleurs, sans autorisation dans l'usine ancienne, en ont modifié, en les aggravant considérablement, les conditions d'exploitation"
  • [Dossier de faillite de la société H. Muraour & Cie : jugement convertissant la liquidation judiciaire de l'entreprise en faillite]. 13/02/1925, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 06U03/0278.

  • [Dossier de faillite de la société H. Muraour & Cie : acte d'adjudication de l'usine], 25/08/1925, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 06U03/0278.

    Acte d'adjudication de l'usine pour 771 210 francs à la société grassoise pour la fabrication des matières premières pour la parfumerie (renommé R. Sornin & Cie dès 1926)
  • [Parfumerie Muraour, puis Sornin & Cie. Acte de souscription]. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 04U07/0129.

    Dans un acte de souscription et de versement on évoque l'entrée en 1934 de MM. Cauvi et de M. en Barrière et la transformation de la société en Société Anonyme Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 04U07/0129
  • [Parfumerie Muraour, puis Sornin & Cie]. Acte de souscription et de versement. 17/04/1935. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 04U07/0129.

    17/04/1935.
  • [Parfumerie Muraour, puis Sornin & Cie]. Acte administratif de cession amiable. 18/06/1984. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

    dans origine de propriété il est rappelé qu'une parcelle a été acquise par la société à proximité de l'usine le 26/05/1964
Documents figurés
  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. R. Sornin et Cie successeurs. / Publicité extraite d'une revue professionnelle, années 1920, Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Plan de situation de l'usine. /plan à l'encre sur papier, 25/09/1907, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05 M 332.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Vue du distilloir. / Photographie noir et blanc, Musée International de la Parfumerie, Grasse : 1c043279.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Plan du rez-de-chaussée. / Plan à l'encre sur papier, plan à l'encre sur papier, 1/100e, 30/05/1926, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05 M 332.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Vue intérieure de l'usine, et de la porte d'entrée. / Scan de négatif argentique couleur, Archives communales, Grasse : NC_11_15_35.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Vue intérieure de l'usine. /Scan de négatif argentique couleur, Archives communales, Grasse : NC_11_15_31.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Vue de la salle de digestion. / Photographie noir et blanc, Musée International de la Parfumerie, Grasse : 1c043277.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Vue de l'usine R. Sornin. / Photographie noir et blanc, années 1980, Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

    Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté
  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Vue générale de l'usine, prise du sud. / Photographie noir et blanc, Musée International de la Parfumerie, Grasse : 1c043272.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Vue des batteuses. / Photographie noir et blanc, Musée International de la Parfumerie, Grasse : 1c043278.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Vue d'ensemble intérieur de l'usine. / Scan de négatif argentique couleur, Archives communales, Grasse : NC_11_15_37.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Réserve à hydrocarbures. / Plan à l'encre sur papier, 30/05/1926, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05 M 332

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Extraction des parfums par les dissolvants volatils. / Plan à l'encre sur papier, 30/05/1926, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05 M 332.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Bassin de décantation. / Plan à l'encre sur papier, 30/05/1926, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05 M 332.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Usine de la gare P.L.M. Hydrocarbures. / Plan à l'encre sur papier, 30/05/1926, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05 M 332.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Plan d'ensemble. / Plan à l'encre sur papier, 30/05/1926, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05 M 332.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Coupes transversales. / Pplan à l'encre sur papier, 30/05/1926, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05 M 332.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Plan de masse de l'usine R. Sornin. / Plan à l'encre sur calque, 0m005 par mètre, par C. Disdier, 11/04/1921, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05 M 332.

  • [[arfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Fosse septique. / Plan à l'encre sur papier, 30/05/1926, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05 M 332.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Plan sommaire. / Plan à l'encre sur papier, 30/05/1926, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05 M 332.

  • [Parfumerie H. Muraour, puis Sornin & Cie]. Bâtiment pour le dépôt des hydrocarbures. / Plan à l'encre sur papier, 30/05/1926, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05 M 332.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Musée International de la Parfumerie, Grasse - Benalloul Gabriel