Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

parfumerie Fargeon, puis Mottet & Cie, puis Cresp-Martinenq, actuellement Fragonard

Dossier IA06001606 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations parfumerie Fargeon, puis Mottet & Cie, puis Cresp-Martinenq, puis Fragonard
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bureau, bassin, cheminée d'usine
Dénominations parfumerie
Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes - Grasse
Adresse Commune : Grasse
Lieu-dit : quartier du Cours
Adresse : 20 boulevard Fragonard
Cadastre : 2008 BH 309

Un premier atelier, bâti vers 1800 par le parfumeur Fargeon, devient le siège de la société Mottet durant le deuxième quart du 19e siècle. Cette entreprise agrandit significativement ce premier local durant les années 1840. Notamment le corps principal et l'avancée construite contre les trois premiers niveaux de ce bâtiment, côté cour. L'aile latérale gauche pourrait dater du dernier quart du 19e siècle. Parallèlement à la construction de nouveaux ateliers, les dirigeants de la société installent une partie de leurs salles de production dans un hôtel particulier qui jouxte l'usine. En 1900, la parfumerie change de nom et devient la société Cresp-Martinenq. Il est probable que la construction des corps de bâtiments secondaires, à l'image de l'atelier d'extraction bâti en 1903, selon les plans de l'architecte L. Bompard, s'effectuent durant les vingt cinq années d'existence de cette entreprise. Celle-ci fait faillite en 1925. Le fonds de commerce et les bâtiments sont rachetés par les membres de la famille Fuchs qui créent une parfumerie à vocation touristique. Ils la nomment la parfumerie Fragonard en référence au célèbre peintre grassois du 18e siècle. Cette société toujours dirigée par les descendants de la même famille, est encore en activité. La vocation touristique de l'entreprise, qui présente dans ses locaux une forme traditionnelle de l'industrie des parfums a eu pour conséquence la muséification de la fabrique, ce qui a limité les ajouts de constructions nouvelles. En 1954 la société Fragonard employait entre 25 et 40 personnes (selon les saisons).

Période(s) Principale : 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates 1903, daté par source
Auteur(s) Auteur : Bompard Louis,
Louis Bompard

Ingénieur et architecte cannois. Années 1890.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte,

Le bâtiment construit dans les années 1840 constitue toujours le corps principal de la fabrique Fragonard. Il s'agit d'un immeuble de cinq niveaux : trois niveaux de soubassements, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un niveau de combles. De plan rectangulaire, il présente un toit à longs pans, couverture en tuiles creuses. Un bâtiment annexe formant avant corps avec planchers en voûtains, a été construit contre les trois niveaux de soubassements du bâtiment principal. Deux locaux ont été aménagés sur le toit terrasse de l'annexe. Il s'agit de halles de plans rectangulaires, toits à longs pans, couverture en tuiles creuses. Une terrasse sépare ces deux halles. Enfin, le site comprend une aile qui clôt la parcelle du côté est formée d'un bassin, d'un bâtiment réservé aux sanitaires et un réservé à l'administration.

Murs brique
enduit
maçonnerie
Toit tuile creuse
Étages 3 étages de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble, 2 vaisseaux
Couvertures terrasse
toit à longs pans
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Contentieux, réclamations. Affaires générales. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 02O 0524.

    Affaire Fargeon et affaire Bruery où l'on évoque la construction de l'usine au début du 19e siècle (vers 1810) et de l'installation des activités de la société Mottet dans l'hôtel particulier voisin.
  • Acte civil public. 28/11/1900. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 06U 03/0024.

    Transcription de l'acte de société : formation de la société en nom collectif Cresp-Martinenq et dissolution de la société précédente P. Mottet & Cie.
  • Procédures de faillites traitées par le Tribunal de commerce de Grasse. Dossier de faillite de la société Cresp-Martinenq.1914-1925. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 06U 03/0276.

  • Acte sous seing privé. Acte de formation de la société Parfumerie Fragonard ; Fuchs & Cie. 27/02/1926. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 06U 03/0031.

  • Activité de l'industrie dans le département. Etude générale sur la parfumerie. 1954. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 0028W0137.

    En 1954, la société Fragonard employait entre 25 et 40 personnes (en fonction de la saison).
Documents figurés
  • Parfumerie Mottet & Cie Coupe du bâtiment des hydrocarbures. / Plan à l'encre sur papier calque, 21/03/1903. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05M332.

    Coupe du projet de construction d'un atelier d'extraction par hydrocarbures.
  • Vue ouest de la parfumerie Fragonard. / Carte postale recolorée, deuxième moitié 20e siècle. Archives communales, Grasse : AC06069_NC_01_47_08.

  • Plan de messieurs Cresp-Martinenq boulevard Fragonard Grasse. / Plan à l'encre sur papier calque, 06/10/1903. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 05M332.

  • Vue de la parfumerie Fragonard, sud-est. / Photographie noir et blanc. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • Vue prise du nord-ouest, façade principale de la parfumerie Fragonard. / Carte postale, deuxième moitié 20e siècle. Archives communales, Grasse : AC06069_AS_07_241_26.

  • Vue générale de la parfumerie Fragonard prise du sud-est. / Photographie noir et blanc. Musée International de la Parfumerie, Grasse : non coté.

  • Vue générale sud-ouest de la parfumerie Fragonard. / Gravure couleur. Collection particulière.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Musée International de la Parfumerie, Grasse - Benalloul Gabriel