Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

parfumerie (distillerie de lavande)

Dossier IA04001500 réalisé en 2007

Fiche

Précision dénomination distillerie de lavande
Parties constituantes non étudiées cheminée d'usine
Dénominations parfumerie
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Saint-André-les-Alpes
Adresse Commune : Lambruisse
Lieu-dit : près de Bastide
Cadastre : 1989 ZB 134

Cette distillerie a probablement été créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Elle n'est plus en état de fonctionnement. Le serpentin a été enlevé et la cheminée raccourcie.

Période(s) Principale : milieu 20e siècle
Auteur(s) Auteur : ,

Cette distillerie se rapproche du type des distilleries rurales assez sommaires. Des piliers soutiennent un toit à deux pans asymétrique couvert de tôle ondulée. Sous le hangar, l'alambic est pris dans un massif maçonné en parpaings artisanaux, en briques et aussi en béton. Comme les autres distilleries de ce type, ce massif, dans le quel se trouve le foyer, délimite un espace en rez-de-chaussée surélevé par où se charge la cuve de chauffe et un étage de soubassement, par où se contrôle le feu et où se récupère l'essence de lavande. Les parties basses, entre les piliers, sont ajourées, à l'exception de celle de l'élévation ouest qui est hourdie de parpaings artisanaux. Les quatre parties hautes, toujours entre les piliers, sont fermées de panneaux d'essentage constitués de planches de pins clouées. La chaudière elle-même est composée d'un foyer, d'une cuve à double coque métallique et d'une cheminée métallique qui ne dépasse plus du toit de la distillerie. Dans l'angle nord-est, un bac maçonné avec surverse permettait de réguler l'arrivée d'eau.

Murs parpaing de béton
Toit tôle ondulée
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couvertures toit à deux pans
Statut de la propriété propriété privée (?), []
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud