Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

parfumerie Camilli, Albert et Laloue, actuellement immeuble de bureaux

Dossier IA06001585 réalisé en 2007

Fiche

  • Vue d'ensemble sud-ouest.
    Vue d'ensemble sud-ouest.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • réservoir industriel
    • atelier de fabrication
    • chaufferie
    • réservoir industriel
    • laboratoire
    • cheminée d'usine
    • conciergerie

Dossiers de synthèse

Appellations parfumerie Camilli, Albert et Laloue
Destinations immeuble de bureaux
Parties constituantes non étudiées réservoir industriel, atelier de fabrication, chaufferie, réservoir industriel, laboratoire, cheminée d'usine, conciergerie
Dénominations parfumerie
Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes - Grasse
Adresse Commune : Grasse
Lieu-dit : quartier de Sainte-Lorette
Adresse : 27 avenue Sainte-Lorette , 4 avenue Mathias-Duval
Cadastre : 2006 BN 145

La parfumerie Bérenger Jeune a été fondée par Auguste Bérenger vraisemblablement dans les années 1860. Sa première usine se trouvait au coeur du centre historique de Grasse (IA06001587). En 1893, Linus Albert, le patron de la société depuis les années 1870, décède. Sa veuve, Lucie Audibert prend la suite en association avec François Bermon alors voyageur de commerce de l'entreprise. En 1906, les deux associés achètent un terrain agricole à l'ouest de la ville. Ils y font bâtir en 1908 une usine qui remplace officiellement l'ancien site à partir de 1911. Les cinq principaux bâtiments de la nouvelle usine ont été édifiés selon un plan sans doute établi par l'architecte grassois A. Moyoud. Après cette première phase de construction, l'usine est peu modifiée et conserve dans l'ensemble ses dispositions d'origine. En 1920, la société, qui connaît à nouveau un changement de direction en devenant la parfumerie Camilli, Albert et Laloue, préfère développer à Grasse un site annexe (IA06001588) plutôt que d'agrandir celui-ci. Les seuls changements notables sont la construction successivement avant 1940 de deux locaux accolés, le long de la limite nord du terrain et contre l'extrémité du bâtiment principal ; et en 1956, l'édification d'une conciergerie contre la distillerie, face au portail d'entrée à l'ouest de la propriété. A partir des années 1960, la société Camilli, Albert et Laloue connaît divers rachats dont Pfizer en 1963 qui aboutissent à la fin des années 1990 à l'abandon des deux installations industrielles que la société possédait à Grasse. La production est déplacée vers le site que l'entreprise avait fait construire à Seillans, dans le département du Var, et qui est toujours en activité.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates 1908, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Audibert Lucie, commanditaire, attribution par source
Personnalité : François Bermon, commanditaire, attribution par source
Auteur : Mayoud A. (architecte)

Le site est de taille modeste au regard d'autres usines de parfumerie de Grasse. Pour tirer, semble-t-il, au mieux partie de l'espace constructible, les divers bâtiments qui composent l'usine ont été disposés en bordure de propriété. Toujours dans cette même perspective, ils ont tous été, au moins partiellement, accolés les uns aux autres. Le terrain présente une forte déclivité. Les bâtiments, installés perpendiculairement à la pente, sont répartis sur deux niveaux différents de terrassement. Sur la partie basse du terrain, qui donne de plain-pied sur la voie publique, se trouve le bâtiment principal du site de plan rectangulaire qui, sur l'élévation antérieure, présente trois niveaux, des combles et une porte d'accès. Il possède également une autre entrée sur la face postérieure : les deux premiers niveaux étant adossés contre un talus ou mur de soutènement, le troisième étage forme de ce côté, un rez-de-chaussée surélevé. Cette partie arrière du bâtiment s'ouvre sur un terre-plein aménagé qui peut être présenté comme une cour aménagée. L'espace est desservi par une rue intérieure avec un espace pour le stationnement. S'y trouvent aussi au sud deux halles carrées, deux halles rectangulaires et une conciergerie et au nord un préau, la cheminée de l'usine en briques et un bassin. Dans son ensemble le site présente du point de vue de son architecture une certaine homogénéité : maçonnerie de moellons, charpente en bois et couverture en tuiles mécaniques. La partie du bâtiment donnant sur la chaussée ne porte pas ostensiblement les marques de sa fonction industrielle, et s'apparente à un immeuble assez commun. La nature industrielle est plus explicite dans la partie haute de l'usine. En effet, les halles, la cheminée d'usine ou le bassin sont les installations utilitaires souvent incontournables de ces sites grassois du début du 20e siècle. Les briques qui ornent les jours d'aération des ateliers ainsi que le mur d'enceinte qui clôt la propriété à l'ouest et partiellement au nord en sont également des expressions typiques, bien que plus symboliques.

Murs enduit
moellon
Toit tuile mécanique
Étages 2 étages de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble, 4 vaisseaux, 1 étage carré
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
pignon découvert
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Acte de société. Formation de la société en nom collectif Camilli, Albert et Laloue, successeurs de Bérenger Jeune, Albert et Bermon. 06/12/1920. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 04U 07/0117.

  • [Parfumerie Camilli, Albert et Laloue]. Permis de construire. Construction d'une conciergerie. 1946. Archives communales, Grasse : 110W 1.

  • [Parfumerie Camilli, Albert et Laloue]. Acte de société. [Acte mentionnant que le nouveau siège de l'entreprise se trouve désormais à l'usine de Sainte Lorette.]. 15/03/1911. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 04U 07/0113.

  • [Parfumerie Camilli, Albert et Laloue]. Acte de vente. [Achat du terrain de l'usine de Sainte-Lorette.]. 07/12/1906. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 03E 078/401.

  • [Parfumerie Camilli, Albert et Laloue]. Acte civil public. [Cession des droits successifs avec arrangement entre la veuve Albert et M. Bermon.]. 15/06/1893. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 03Q 03545.

  • [Parfumerie Camilli, Albert et Laloue]. Acte de décès n° 105. [Décès de Linus Albert.]. 20/04/1893. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : non coté.

  • [Parfumerie Camilli, Albert et Laloue]. Acte de société. [Dissolution de la société commerciale existant entre Auguste Bérenger et Linus Albert.]. 06/04/1876. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 04U 07/0109.

Documents figurés
  • Parfumerie Bérenger Jeune à Grasse. Plan de la nouvelle usine. / Plan-masse à l'encre sur papier, 0m005 par mètre, 45,7 x 30,5 cm, 1908, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 02 Z 75.

  • [Parfumerie Camilli, Albert et Laloue]. Vue ouest, usine principale. / Extrait d'un catalogue de la société Camilli, Albert et Laloue, collection particulière.

  • [Parfumerie Camilli, Albert et Laloue]. Vue nord-est. / Photographie noir et blanc, collection particulière.

  • Plan d'ensemble de la ville de Grasse. / Années 1940. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 01Fi 1084.

    Etat de l'usine Camilli, Albert et Laloue dans les années 1940 : peu de transformations depuis la construction.
  • [Parfumerie Camilli, Albert et Laloue]. Plan de la nouvelle usine. / Plan à l'encre sur papier, 29/02/1908. Archives communales, Grasse : 5I2/1.

    Plan fixant la date de construction de l'usine vers 1908.
  • [Parfumerie Camilli, Albert et Laloue]. Vue est ; usine de Sainte Lorette (siège social). / Photographie noir et blanc, collection particulière.

  • [Parfumerie Camilli, Albert et Laloue]. Vue aérienne nord-ouest. / Photographie noir et blanc, collection particulière.

  • Parfumerie Bérenger Jeune à Grasse. Plan de la nouvelle usine. / Plan-masse à l'encre sur papier, 0m005 par mètre, 45,7 x 30,5 cm, 1908, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 02 Z 75.

  • [Parfumerie Camilli, Albert et Laloue]. Vue nord-est. / Photographie noir et blanc, collection particulière.

Bibliographie
  • Martin, Andrée. Transcription d'un historique de la société C.A.L. dans Les Nouvelles de L'osmothèque (lettre d'information périodique n°17, avril 1998)

    Relate les dernières années d'existence de la société grassoise.
  • Benalloul, Gabriel. Camilli, Albert et Laloue. 2007.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Musée International de la Parfumerie, Grasse - Benalloul Gabriel